Onirik
Loin de la foule déchaînée - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 15 avril 2015.

Renouant avec la séduisante tradition des films en costumes, Thomas Vinterberg nous livre une émouvante et flamboyante adaptation du classique de Thomas Hardy.



film américano-britannique de Thomas Vinterberg (2015)

Présentation officielle

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers.

Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.

Avis de Claire

Loin de la foule déchaînée (Far from the Madding Crowd en VO) est paru pour la première fois en 1874 en Grande-Bretagne. Il s’agit de la quatrième adaptation de ce roman, de la cinquième même, si l’on prend en compte Tamara Drewe de Stephen Frears (d’après le roman graphique de Posy Simmonds, qui s’inspire librement du roman).

Dans l’Angleterre victorienne, la belle et fougueuse Bathsheba Everdene (Carey Mulligan, épatante), jeune propriétaire d’une ferme fraîchement héritée, provoque malgré elle la convoitise de trois hommes : Gabriel Oak, un honnête berger (Matthias Schoenaerts, solaire), le sergent Frank Troy (Tom Sturridge, charmeur), et enfin le riche propriétaire terrien William Boldwood (Michael Sheen, touchant).

Quand vient le moment de faire des choix, son attachement farouche à son indépendance lui interdit d’écouter son coeur. La jeune femme ne veut appartenir à aucun homme et refuse avec véhémence toutes les demandes en mariage. Mais un jour, elle croise le chemin du trop beau sergent Troy. Aveuglée par la passion, elle n’écoute rien ni personne, au risque de se perdre...

Entre splendeurs et misères de la vie paysanne, les images du Dorset sont sublimes, le destin de Bathsheba s’accomplit, comme une machine infernale... Son amoureux est bien trop beau pour être honnête, ce n’est pas pour rien qu’il a les traits de Tom Sturridge, on le comprend au premier coup d’oeil, à l’instar du "cousin" Alec de Tess, autre héroïne tragique de Hardy.

Coté casting (un rêve !) Matthias Schoenaerts s’impose décidément comme une figure indispensable à l’international, tandis que Carey Mulligan confirme tout le bien que l’on pensait déjà d’elle dans le rôle de cette femme fière et forte...

A ne pas manquer !

Fiche technique

Sortie : 3 juin 2015
Durée : 120 minutes
Avec : Carey Mulligan, Juno Temple, Michael Sheen, Matthias Schoenaerts
Genre : drame


A lire aussi sur Onirik

Le Retour au pays natal - Avis +
Canal + - Loin de la foule déchaînée
Arte - Jude
Loin de la foule déchaînée
Loin de la foule déchaînée - Avis +
Tess - Avis +
500e Archipoche
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr