Onirik
Lou et l’île aux sirènes - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 29 août 2017.
film d’animation japonais de Masaaki Yuasa (2017)

Présentation du film

Cristal du long métrage du Festival International du Film d’Animation d’Annecy 2017

À la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose de la musique électronique et rejoint un peu à contre coeur le groupe formé par ses deux camarades de lycée, Yûho et Kunio. Il accepte d’aller répéter avec eux sur une île mystérieuse.

C’est alors que sa vie monotone bascule quand, grâce à sa musique, il rencontre en secret Lou, une sirène qui devient son amie. Lou se révèle une chanteuse et danseuse hors pair, et bientôt elle se joint au groupe. Le secret ne tarde pas à exploser au grand jour et les habitants du village découvrent avec stupeur l’existence de Lou. Hélas, les légendes sont tenaces et certains villageois y voient un signe annonciateur de catastrophes…

Kai et Lou arriveront-ils à rassurer les villageois ?

Avis de Hiromichi

La baie d’Hinashi est entourée d’une grande montagne barrière naturelle entre la ville portuaire et l’Île aux sirènes. Les légendes disent que les sirènes hantent les fonds marins entourant cette île et que ces dernières ont longtemps empêché les bateaux de pêche d’y travailler.

Kai est un ado assez taciturne, il supporte mal la séparation de ses parents et le fait d’avoir quitté Tokyo. Surtout qu’ici, son grand-père le tanne pour qu’il arrête la musique, car ça attire les sirènes. Mais pour Kai, la musique lui permet de s’échapper de son quotidien, et c’est aussi à travers celle-ci qu’il va se faire des amis. En effet, Yuho et Kunio, qui sont dans sa classe, ont un groupe. Et Yuho l’invite à les rejoindre en découvrant son talent. Même s’il les suit d’abord à reculons, c’est à l’occasion des répétitions sur l’île aux sirènes que Kai va faire la rencontre extraordinaire de Lou.

C’est ainsi qu’on suivra les changements dans la vie de nos trois amis avec la présence de Lou. Cette petite sirène absolument délicieuse intégrera le groupe et fera découvrir à Kai des merveilles insoupçonnées.

Nous avons là une vraie merveille d’animation, on comprend tout à fait pourquoi il a reçu le prix de Cristal au festival d’Annecy. Il mélange beaucoup de genre, l’animation japonaise traditionnelle, mais aussi du cartoonesque en passant par un style rétro de jeux vidéo. Les couleurs et les formes sont destructurées et nous emmènent dans un monde psychédélique et saisissant.

Il y a également beaucoup de jeux avec les expressions des personnages et de l’humour. Les plus jeunes pourront comprendre ce qu’il se passe à l’écran. Mais les adultes ne sont pas en reste, la lecture du film peut se faire à différent niveau, ce qui nous permet de lâcher quelques gloussements.

C’est un film vraiment pétillant où les deux personnages secondaires sont vraiment utiles. Yuho et Kunio ont une place importante et c’est plutôt agréable de voir un héros qui n’est pas tout le temps mis sur le devant de la scène. Il n’est pas parfait et va blesser différentes personnes. On peut s’identifier à eux, quel que soit notre âge.

Inhabituel et original, Lou et l’île aux sirènes nous éblouit par sa couleur et sa musique. Mais c’est aussi un film d’animation accessible et très touchant, qui donne aussi envie de danser !

Fiche technique

Sortie : 30 août 2017
Durée : 112 minutes
Casting : Shôta Shimoda, Kanon Tani, Akira Emoto...
Genre : Animation, Drame, Fantastique
Distributeur : Eurozoom

L'auteur Hiro
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


du 11 au 19 novembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr