Onirik
Love & Friendship - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 11 juin 2016.

Une adaptation très réussie d’une nouvelle de Jane Austen. Férocement drôle !



film américain de Whit Stillman (2016)

Présentation officielle

Angleterre, fin du XVIIIe siècle.

Lady Susan Vernon est une jeune veuve dont la beauté et le pouvoir de séduction font frémir la haute société. Sa réputation et sa situation financière se dégradant, elle se met en quête de riches époux, pour elle et sa fille adolescente.

Épaulée dans ses intrigues par sa meilleure amie Alicia, une Américaine en exil, Lady Susan Vernon devra déployer des trésors d’ingéniosité et de duplicité pour parvenir à ses fins, en ménageant deux prétendants : le charmant Reginald et Sir James Martin, un aristocrate fortuné mais prodigieusement stupide…

Avis de Claire

Ecrite par Jane Austen dans les années 1790, et publiée de manière posthume en 1871, la très ironique novella Lady Susan -Whit Stillman en a changé le titre, en hommage à une autre nouvelle intitulée Love and Freindship (sic)- [1], n’avait encore jamais été adaptée à l’écran.

L’histoire nous emmène en Grande-Bretagne [2], dans les années 1790, donc bien plus tôt que les autres adaptations austeniennes bien connues, telles que Orgueil et préjugés ou encore Raison et sentiments. En vedette, on retrouve avec plaisir une Kate Beckinsale très en forme, au sommet de sa beauté, absolument parfaite dans un rôle que l’on pourrait qualifier d’anti-Emma, un autre personnage austenien, qu’elle avait interprété dans une adaptation télévisée en 1996.

Dans la société corsetée du 18e siècle, où la femme n’a d’autre choix que de faire un beau mariage, la très jolie veuve Lady Susan Vernon, sans le sou, décide de sécuriser son avenir en dénichant, coûte que coûte, un bon parti pour elle, mais également pour sa fille, en âge de se marier. Dans leur entourage proche, il y a deux candidats potentiels et potables : le jeune et séduisant Reginald De Courcy (Xavier Samuel) et le très niais (mais très riche) Sir James Martin (Tom Bennett). Comme dans un jeu d’échecs, les pions sont en place, le chassé-croisé amoureux peut commencer...

Quelle bonne surprise que ce film indépendant américain, co-produit en partie avec la France, qui nous offre à voir une autre facette de Jane Austen. Whit Stillman, qui a écrit le scénario, a parfaitement saisi toute l’essence du texte, qui est profondément ironique mais surtout étonnamment critique vis à vis de la société de l’époque de Jane Austen, envers les femmes. Celle-ci n’a probablement que 19 ans quand elle rédige ce texte à la fois mature et drôle.

Si Lady Susan est perfide et calculatrice, on sent bien que ce sont les circonstances et la fatalité qui l’ont amenée là où elle est, obligée de manigancer, de feinter, de tricher, de mentir... Kate Beckinsale incarne à merveille cette femme belle, mais que son milieu a déjà condamnée d’avance.

Fourbe, manipulatrice, égocentrique, elle n’en a pas moins une intelligence redoutable, et ne perd jamais de vue son plaisir, c’est aussi une femme libre. On adore la détester ! Plus elle est critiquée et attaquée, plus son sens de la répartie s’aiguise, elle prend de l’assurance, quitte peu à peu ses oripeaux de veuve pour des tenues plus extravagantes et colorées.

Le reste du casting vivote autour d’elle avec plus ou moins de bonheur, les autres personnages féminins nous apparaissent finalement assez fades face à une telle héroïne. Coté masculin, Xavier Samuel, Tom Bennett, Lochlann O’Mearáin, Justin Edwards, notamment, papillonnent autour d’elle avec conviction. De ce jeu de séduction, tout le monde (ou presque, selon les points de vue), sortira gagnant, la morale est sauve !

Fiche technique

Sortie : 22 juin 2016

Avec : Kate Beckinsale, Chloë Sevigny, Xavier Samuel, Stephen Fry, Tom Bennett, Jemma Redgrave, James Fleet...

Durée : 92 minutes

Genre : comédie romantique

[1] Il se justifie de ce choix dans une interview accordée à Vanity Fair

[2] Le film a cependant été tourné en Irlande et l’image est plus sombre que dans les adaptations BBC par exemple


A lire aussi sur Onirik

Ciné+Emotion - Orgueil et préjugés
Jane Austen entre raison et sentiments
DVD : Orgueil et préjugés et zombies - Avis +
Pride and prejudice
23 - Orgueil et préjugés
Chérie 25 - Orgueil et Préjugés
DVD : Love and friendship - Avis +
DVD : Pemberley - Avis +
Gagnez 3x DVD Pemberley
Emma - Avis +
Mes souvenirs de Jane Austen - Avis +
Love & Friendship
Lady Susan - Avis +
OCS Max - Jane
TCM - Orgueil et préjugés
Persuasion - Avis +
Emma
De Darcy à Wentworth - Avis +
Emma - Avis +
Du fond de mon coeur - Avis +
Orgueil et préjugés
Orgueil et préjugés - Avis +
Jane Austen Cover to Cover : 200 Years of Classic Book Covers - Avis +
Jane Austen - L’Intégrale illustrée - Avis +
Jane Austen - L’Intégrale illustrée
Les Sautes d’humour de Jane Austen - Avis +
Le manuscrit perdu de Jane Austen - Avis +
Mansfield Park - Avis +
Northanger Abbey - Avis +/-
Sanditon - Avis +/-
Sanditon
Jane Austen, passions discrètes - Avis +
Chérie 25 - Raison et sentiments
Un portrait de Jane Austen - Avis +
Orgueil et Préjugés
Lady Susan - Avis +
Lady Susan
Orgueil et Préjugés
DVD : Le Choix de Jane - Avis +
DVD - Le Choix de Jane
Orgueil et Préjugés - Avis +
Sanditon - Avis +
Sanditon
Arte - Raison et sentiments
Arte - Orgueil et préjugés
DVD : Jane - Avis +
Orgueil et Préjugés - Avis +
Arte - Jane Austen, lady romancière
Orgueil et préjugés - Avis +
Jane Austen et moi - Avis +
Persuasion - Avis +
Orgueil et préjugés
MC Beaton et Jane Austen chez Harraps bilingue !
Jane Austen se renouvelle en 10-18
Charlotte Rampling chez Jane Austen
Jane Austen, reine d’Arte cet été !
Orgueil & Préjugés fête ses 200 ans !
Raison et sentiments à la sauce Grey’s anatomy
Un bal Régence, sur un air de Charleston !
Brise austenienne cet été sur Arte !
P.D. James revisite Jane Austen
Stephenie Meyer sur les traces de Jane Austen
Jane Austen en ligne !
Jane Austen sur Arte
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

20 mai : Gagnez 4 La Porte des abysses


du 20 au 28 mai 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr