Onirik
Lovecraft Country - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 14 septembre 2019.

Lovecraft Country est aussi étrange que son contenu. Loin d’être une histoire linéaire, il s’agit plutôt d’un livre à sketchs qui a le mérite d’offrir une vision originale du racisme qui sévit malheureusement encore aux Etats-Unis.



Editeur : Presses de la cité

roman de Matt Ruff

Présentation de l’éditeur

Chicago, 1954. Quand son père, Montrose, est porté disparu, Atticus, jeune vétéran de la guerre de Corée, s’embarque dans une traversée des États-Unis aux côtés de son oncle George, grand amateur de science-fiction, et d’une amie d’enfance. Pour ce groupe de citoyens noirs, il est déjà risqué de prendre la route. Mais des dangers plus terribles les attendent dans le Massachusetts, au manoir du terrible M. Braithwhite...

Les trois comparses retrouvent en effet Montrose enchaîné, près d’être sacrifié par une secte esclavagiste qui communique avec des monstres venus d’un autre monde pour persécuter les Noirs. C’est la première de leurs péripéties...

Dans l’Amérique ségrégationniste, Atticus et ses proches vont vivre des aventures effrayantes et échevelées, peuplées de créatures fantastiques et d’humains racistes non moins effroyables.

Avis d’Emmanuelle

Ah... La si belle Amérique des années 50... Happy Days, le rockabilly, les soutiens-gorges pointus, Grease, les tables en formica sur un carrelage damier noir et blanc... ça fait rêver, hein ?

Et bien, pour beaucoup, ce fut un cauchemar. Libérés de fraîche date (moins d’une centaine d’années), les Noirs ne sont toujours pas intégrés à la société américaine. La ségrégation bat son plein, et il ne fait pas bon traverser certains états sudistes du pays. Si vous ajoutez à cela une secte franc-maçonnique qui donne dans la sorcellerie et des cadeaux qui se révèlent être des pièges, vous obtiendrez un roman assez particulier.

La construction de Lovecraft Country est aussi étrange que son contenu. Loin d’être une histoire linéaire, il s’agit plutôt d’un livre à sketchs. Chaque chapitre aborde une aventure mêlant dénonciation de la ségrégation raciale et horreur, voire science-fiction. On peut vite se perdre au milieu des nombreux personnages et rebondissements qui parsèment le roman, mais le propos est intéressant et l’univers se prête aux aventures rocambolesques.

La conclusion est assez abrupte et la morale de l’histoire convenue, mais Lovecraft Country a le mérite d’offrir une vision originale du racisme qui sévit malheureusement encore aux Etats-Unis.

HBO a acheté les droits d’adaptation, et une série télévisée a vu le jour cette année, avec Jonathan Majors, Jurnee Smollett-Bell, et Wunmi Mosaku dans les rôles principaux, Jordan Peele (Get Out) et J.J. Abrams à la production. A voir de toute urgence, donc !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 496
Éditeur : Presses de la cité
Sortie : 28 mars 2019
Prix : 22 €

L'auteur Emma666
Son site : La pause lecture
Sa fiche
A gagner !

15 octobre : Gagnez la saison 8 & 9 de Meurtres à Standhamn sur Facebook


du 15 au 22 octobre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr