Onirik
Manguin, la volupté de la couleur - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le mardi 15 août 2017.
Lieu : Giverny

du 14 juillet au 5 novembre 2017

Présentation officielle

JPEG - 27.6 ko
Henri Manguin
La Couseuse à la robe rouge, Jeanne, 1907 (détail)

Henri Manguin, désigné par Guillaume Apollinaire comme « le peintre voluptueux », rend hommage au bonheur de vivre à travers des thèmes arcadiens, des nus, des paysages méditerranéens, des scènes de la vie de famille et des natures mortes.

Depuis ses années de formation, où l’enseignement de Gustave Moreau accompagne les premières expériences impressionnistes, jusqu’à la Première Guerre mondiale, l’artiste fut fidèle en effet à l’expression d’une sensualité heureuse.

Au musée des impressionnismes Giverny, l’exposition Manguin, la volupté de la couleur compte environ quatre-vingt-dix oeuvres qui retracent la carrière de cet ami d’Henri Matisse. L’accent y est mis sur la période où Manguin, qui a témoigné d’emblée d’un talent et d’une inventivité rares dans ses harmonies chromatiques, accompagne – et parfois précède – les audaces des peintres fauves avec lesquels il expose au Salon d’automne de 1905.

Avis de Claire

Peintre méconnu de l’impressionnisme, Henri Manguin est né à Paris, en 1874, où il apprend très jeune le dessin à l’Ecole des Arts décoratifs. Il y côtoie Henri Matisse et Albert Marquet. Dès le début de sa carrière, il donne la priorité à la mobilité, c’est très moderne. Son atelier est démontable, il peut l’emmener où son inspiration le porte.

JPEG - 26.7 ko
Henri Manguin
Baigneuse assise à Cassis, 1874

Sa découverte de la lumière de la Méditerranée, vers 1904, région encore sauvage et tranquille, transporte sa peinture vers des couleurs vivantes, pures et intenses. Il laisse parler ses envies et donne de plus en plus de place à de larges coups de pinceaux de couleur. Un journaliste le critique en 1905, et lâche le mot qui fera date : Fauve ! Le mouvement est né.

Il est touchant de voir à quel point la famille reste une puissante source d’inspiration à chaque époque, tout d’abord sa femme, Jeanne, puis leurs trois enfants, Claude, Pierre et Lucile.

Près de 90 des oeuvres d’Henri Manguin sont présentées au Musée des Impressionnismes de Giverny. Sa peinture et son mélange unique des couleurs sont un véritable hymne à la vie et au bonheur. Un voyage au pays de la couleur ! A voir jusqu’au 5 novembre !

Fiche technique

Adresse : 99 rue Claude Monet 27620 Giverny

Téléphone : 02 32 51 94 65

Horaires : Ouvert du 24 mars au 5 novembre 2017, tous les jours, y compris les jours fériés, de 10h à 18h (dernière admission 17h30)

Tarifs : de 3 à 7 euros

Site officiel
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


du 11 au 19 novembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr