Onirik
Mansfield Park - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 17 juillet 2014.

Sortie en poche de la traduction de la Pléiade de ce classique anglais, avec une exceptionnelle préface de Christine Jordis. Incontournable !



Editeur : Gallimard

roman de Jane Austen

Présentation officielle

Fanny Price souffre d’une disgrâce majeure - Jane Austen l’annonce d’emblée - elle est pauvre. Elle n’est en outre ni jolie ni brillante, mais timide et effacée. Recueillie par charité à Mansfield Park, la splendide demeure de sir Thomas Bertram, Fanny y est négligée, voire maltraitée.

Mais elle va effectuer une ascension inattendue. Et cette évolution semble reposer sur ses seuls mérites, sa rigueur, son jugement infaillible, son indépendance d’esprit. On a dit que ce roman était l’une des œuvres majeures de la littérature occidentale, l’une des premières à se pencher sur la personnalité au sens moderne du terme.

Jane Austen y excelle à confronter diverses sphères sociales, à peindre des personnages dont les qualités ne sont qu’un vernis, tandis que Fanny, sa discrète héroïne, observe, résiste et ne transige pas.

Traduction et édition de Pierre Goubert, professeur émérite à l’Université de Rouen. Préface de Christine Jordis.

Avis de Claire

Cette année, nous fêtons les 200 ans de Mansfield Park.

Il y a environ trente ans de cela, Mlle Maria Ward, de Huntingdon, qui ne pouvait se prévaloir que de sept mille livres, eut la bonne fortune de rendre sensible à son charme Sir Thomas Bertram, de Mansfield Park, dans le comté de Northampton, et de se voir ainsi élevée au rang d’épouse de baronnet, avec toutes les commodités et toute la conséquence que procurent une belle maison et un confortable revenu.

Ainsi commence le texte de Jane Austen, qui, en une seule phrase, déroule le ruban harmonieux de son ironie la plus mordante, de son sens du détail, de sa capacité à décrire les personnages en peu de mots, avec un trait incisif et radical. Tout est dit, à l’instar du célèbre Il est une vérité universellement connue, qu’un célibataire nanti d’une bonne fortune..., qui sert d’incipit à Orgueil et Préjugés (201 ans cette année).

Ce roman, commencé très probablement en février 1811, achevé en été 1813, fût donc publié pour la première fois en mai 1814 [1]. Le titre met en évidence le lieu de l’action : celui du château où vit la famille riche de Fanny, cousine pauvre, mais terriblement sincère, honnête, et gentille. Et ce sont justement ses qualités naturelles qui vont peu à peu l’élever dans l’estime de sa famille, mais également dans la société.

Résumé ainsi le livre semble se contenter d’une critique sociale, mais comme toujours chez Jane Austen, le coeur n’est jamais loin, et l’amour qui unit Fanny à son cousin Edmund, est constant en plus d’être tenace, et fait de cette frêle jeune fille l’une des plus admirables entre toutes ses héroïnes.

Pour le traducteur Pierre Goubert, ce roman est le roman des connaisseurs. Dans ce livre, Jane Austen maîtrise sa plume à son plus haut degré de perfection, et excelle à montrer les faiblesses de l’esprit humain dans leur amusante diversité. [2] Ne manquez pas de le découvrir ou de le redécouvrir dans cette nouvelle traduction de toute beauté !

Fiche technique

Format : poche
Pages : 720
Éditeur : Gallimard
Collection : Folio Classique
Sortie : 26 juin 2014
Prix : 8,40 €

[1] Et traduit pour la première fois en France en 1816

[2] Notes de la Pléiade, pages 1271-1272.


A lire aussi sur Onirik

Jane Austen entre raison et sentiments
Le Musée imaginaire de Jane Austen
Arte - Northanger Abbey
Orgueil et préjugés
RTL9 - Orgueil et préjugés
Orgueil et préjugé - Avis +
Jane Austen
Orgueil et préjugés - Avis +
Ciné+ Club - Love & Friendship
Orgueil et préjugés
23 - Raison et sentiments
Souvenirs de ma tante - Avis +
Evelyn - Avis +
Arte - Emma
Biographics Austen - Avis +
DVD : Orgueil et préjugés et zombies - Avis +
Pride and prejudice
23 - Orgueil et préjugés
Chérie 25 - Orgueil et Préjugés
DVD : Love and friendship - Avis +
DVD : Pemberley - Avis +
Gagnez 3x DVD Pemberley
Emma - Avis +
Mes souvenirs de Jane Austen - Avis +
Love & Friendship
Lady Susan - Avis +
Love & Friendship - Avis +
OCS Max - Jane
TCM - Orgueil et préjugés
Chroniques de Pemberley - Avis +
Persuasion - Avis +
Le Mystérieux secret de Jane Austen - Avis +/-
Emma
De Darcy à Wentworth - Avis +
Emma - Avis +
Du fond de mon coeur - Avis +
Orgueil et préjugés
Orgueil et préjugés - Avis +
Jane Austen Cover to Cover : 200 Years of Classic Book Covers - Avis +
Jane Austen - L’Intégrale illustrée - Avis +
Jane Austen - L’Intégrale illustrée
Les Sautes d’humour de Jane Austen - Avis +
Lady Rose et Miss Darcy, deux cœurs à prendre... - Avis +
Le manuscrit perdu de Jane Austen - Avis +
Northanger Abbey - Avis +/-
Sanditon - Avis +/-
Sanditon
Jane Austen, passions discrètes - Avis +
Un portrait de Jane Austen - Avis +
Orgueil et Préjugés
Lady Susan - Avis +
Lady Susan
Orgueil et Préjugés
DVD : Le Choix de Jane - Avis +
DVD : Le Choix de Jane
Orgueil et Préjugés - Avis +
Sanditon - Avis +
Sanditon
Arte - Raison et sentiments
Arte - Orgueil et préjugés
DVD : Jane - Avis +
Orgueil et Préjugés - Avis +
Arte - Jane Austen, lady romancière
Orgueil et préjugés - Avis +
Jane Austen et moi - Avis +
Persuasion - Avis +
Orgueil et préjugés
MC Beaton et Jane Austen chez Harraps bilingue !
Jane Austen se renouvelle en 10-18
Charlotte Rampling chez Jane Austen
Jane Austen, reine d’Arte cet été !
Orgueil & Préjugés fête ses 200 ans !
Raison et sentiments à la sauce Grey’s anatomy
Un bal Régence, sur un air de Charleston !
Brise austenienne cet été sur Arte !
P.D. James revisite Jane Austen
Stephenie Meyer sur les traces de Jane Austen
Jane Austen en ligne !
Jane Austen sur Arte
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

6 octobre : Gagnez 3 Vive les Zatypiques


du 6 au 13 octobre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr