Onirik
Mon cher enfant - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le vendredi 9 novembre 2018.

S’il s’agit d’un drame, il n’est ni larmoyant ni tragique, il possède l’essence de la vie, comme l’espoir sous-jacent qui suit chaque défaite. Bien sûr, la réalisation au cordeau permet à ces sentiments d’affleurer à la surface, l’air de rien, mais l’interprétation Mohamed Dhrif fait tout le reste.

Un grand film.



film franco-tunisien de Mohamed Ben Attia (2018)

Présentation de l’éditeur

Riadh s’apprête à prendre sa retraite de cariste au port de Tunis. Avec Nazli, il forme un couple uni autour de Sami, leur fils unique qui s’apprête à passer le bac. Les migraines répétées de Sami inquiètent ses parents. Au moment où Riadh pense que son fils va mieux, celui-ci disparaît.

Avis de Valérie

Riadh, tout en préparant sa retraite à venir, s’inquiète avec sa femme pour son fils, Sami, très traqueur juste avant de passer son bac. Son mutisme, couplé avec de grosses migraines, les pousse à lui faire consulter un psychiatre.

Le diagnostic ? Dépression, quelque part, ça n’étonne pas le couple, leur fils est très gentil mais réservé, voire renfermé. Enfant unique, il est couvé et ses parents font le maximum pour lui donner tout ce qu’ils peuvent. Jusqu’au jour où... il disparaît. Riadh, le père, refuse de baisser les bras et décide de le retrouver quoi qu’il en coûte !

Quel magnifique film ! Il parle de la paternité avec intelligence et subtilité autour d’un problème de société que l’on vous laisse découvrir. Car si la disparition est basée sur une actualité brûlante, finalement le pourquoi n’est pas le point principal du scénario. Mais la remise en question, difficile pour un père vieillissant qui malgré tout l’amour qu’il a pour son fils - sa descendance - est impuissant à le comprendre vraiment.

Sa quête pour le retrouver va le transformer, comme transformer son couple, d’une manière imprévisible. La réflexion, totalement dans son temps mais en restant intemporelle, renvoie à chacun de nous, avec douceur et tristesse.

S’il s’agit d’un drame, il n’est ni larmoyant ni tragique, il possède l’essence de la vie, comme l’espoir sous-jacent qui suit chaque défaite. Bien sûr, la réalisation au cordeau permet à ces sentiments d’affleurer à la surface, l’air de rien, mais l’interprétation Mohamed Dhrif fait tout le reste.

Un grand film.

Fiche technique

Sortie : 14 novembre 2018

Durée : 104 minutes

Avec Mohamed Dhrif, Mouna Mejri, Zakaria Ben Ayyed...

Genre : drame

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr