Onirik
Monuments, stars du 7ème art à la Conciergerie - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le lundi 10 janvier 2011.

Une passionnante exposition sur le cinéma à voir avant le 13 février à la Conciergerie...



jusqu’au 13 février 2011

Présentation officielle

Cette exposition clôture cette année dédiée au 7e art. Elle permet, en dévoilant l’envers du décor, de faire découvrir le rôle des chefs-d’œuvre du patrimoine architectural français à l’écran.

Décors réels ou reconstitués en studio, ces monuments ont inspiré des centaines de films français et étrangers. Le travail des chefs décorateurs, l’imagination des cinéastes et des directeurs photo, le charisme des comédiens, magnifient le monument comme star de cinéma.

Les séquences de l’exposition, au travers de nombreux documents rares, de spectaculaires éléments de décor, de costumes et d’extraits de films, mettent en évidence les différents rôles que jouent les monuments.

Avis de Lady Clare

Monuments, stars du 7e art : les châteaux et monuments historiques mis à l’honneur pour la première fois ! A travers cette exposition originale et inédite, nous découvrons enfin l’envers du décor. Cette exposition met en valeur le travail des techniciens du cinéma, des directeurs de photographie, des chefs opérateurs en passant par les décorateurs et les accessoiristes.

Si l’on peut regretter parfois une absence de logique dans la présentation (les différents documents et éléments sont présentés sans cohérence chronologique ou thématique), cela n’enlève rien à la qualité des pièces proposées et à l’originalité du sujet. C’est en effet la première fois que les monuments et châteaux sont autant mis à l’honneur et présentés comme personnages de films à part entière.

La magnifique salle des Gens d’Armes de la Conciergerie, ancien réfectoire qui date de 1302, se prête parfaitement à cette exposition. Cette salle est exceptionnelle par ses proportions (longue de 64 m, large de 27,5 m et haute de 8,5 m). Les nombreuses et gigantesques affiches de collection présentées sont remarquablement mises en valeur avec des jeux de lumières, de même que des écrans géants qui passent des extraits de films que l’on a immédiatement envie de découvrir ou de revoir Juliette ou la clef des songes de Marcel Carné, La Belle et la Bête de Jean Cocteau…

De nombreux croquis (notamment de Viollet-Leduc), dessins préparatoires, peintures, photographies de tournage, tout ce matériau brut aidant au travail du décorateur nous est également montré, ce sont des documents rares, parfois très anciens, comme ceux qui ont servi au travail de Georges Méliès, ou très récents, comme le dessin de château de Raiponce (le dernier Disney, 2010) qui montre des similtudes flagrantes avec le château de Blanche-neige (1937) exposé juste en dessus.

Il est amusant de découvrir que rares sont les châteaux qui apparaissent dans les films sous leur véritable nom, le cas le plus notable étant celui du château de Pierrefonds, en Normandie, il sert actuellement de décor à la série Merlin (BBC, 2008). Parfois, un château apparaît dans différents films à différentes époques, comme l’hôtel de Sully, utilisé dès les films muets jusqu’à nos jours en passant notamment par le film Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears. Le château de Versailles est sans doute l’un des plus filmés, mais rarement en vrai, c’est le château de Chantilly ou de Millemont qui lui sert de doublure, comme dans Marie-Antoinette de Sofia Coppola.

L’exposition se fait également interactive, ainsi le visiteur peut-il monter tout en haut d’un grand escalier de bois, très théâtral, et dominer d’une hauteur conséquente le spectacle d’un château de carton-pâte reconstitué juste en dessus, maquette du film La Vie est un roman de Alain Resnais. De même, le décor ayant servi au Royaume des Fées de Méliès (1903), dans lequel le spectateur devient l’un des pesonnages connait un grand succès. Le même procédé est utilisé avec une demi 2CV, dans laquelle nous sommes invités à nous installer confortablement pendant que défile dans notre dos le parc du château de Azay-le-Rideau et que l’on se voit avec l’illusion de voyager dans un écran de contrôle.

Des costumes magnifiques, notamment issus de La Reine Margot de Patrice Chéreau, des accessoires, commes les chausses démesurées de Jean Reno dans Les Visiteurs ou encore le justaucorps de Ingrid Bergman dans Jeanne d’Arc de Victor Fleming (1948) font aussi partie des différents objets, issus des collections de la Cinémathèque ou du Musée Gaumont, qui nous sont présentées. Impressionnant.

Une exposition idéale à voir en famille, pour la beauté du lieu bien sûr mais aussi pour la variété et la rareté des quelques 500 pièces proposées, qui donnent envie de visiter ces châteaux magnifiques. A noter, l’exposition est dédiée au cinéaste Eric Rohmer.

Fiche technique

Tarifs : (Plein tarif) 8.5 €, (Tarif réduit) 6 €, gratuit jusqu’à 18 ans

Durée : jusqu’au dimanche 13 février 2011

Horaires : tous les jours de 09h à 17h

Adresse : La Conciergerie 2, boulevard du Palais 75001 PARIS

Site Officiel
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr