Onirik
Nexus - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 25 novembre 2014.

Techno-thriller futuriste et bioéthique bien vu et efficace.



Editeur : Presses de la Cité

de Ramez Naam

Présentation de l’éditeur

2040. Le monde est plus que jamais en proie aux dérives technologiques. Les agences gouvernementales sont déterminées à éradiquer toutes les recherches scientifiques pouvant constituer un danger pour l’humanité. Parmi ces menaces : NEXUS, une nanodrogue qui permet à ses consommateurs de connecter leurs cerveaux.

Kade, un jeune et brillant biologiste, considère cette drogue comme un immense progrès pour la société, offrant des possibilités de communication illimitées. À l’aide d’une poignée d’amis, et malgré l’illégalité d’une telle entreprise, il parvient à l’améliorer. Mais ses recherches attisent bientôt les convoitises...

Des couloirs universitaires aux coulisses du pouvoir ; du siège d’une agence d’élite de Washington à un laboratoire secret de Shanghai ; des fêtes clandestines de San Francisco aux marchés illicites de biotechnologie de Bangkok, en passant par un monastère bouddhiste, Nexus met en scène avec brio notre univers au bord de l’implosion.

Avis de Tan

En l’entraînant à peine plus de 25 ans dans le futur, Ramez Naam offre au lecteur une vision très familière d’un monde pourtant à l’orée d’un changement fondamental pour l’humanité. Les nanotechnologies ont permis nombre d’avancées, autant dans le domaine militaire que médical, mais la plus grosse reste encore à venir.

NEXUS, une véritable porte ouverte dans le cerveau permettrait de le booster avec quelques lignes de code bien pensées et de rentrer en communion spirituelle avec autrui. Encore mal maîtrisée, cette technologie va se retrouver naturellement au cœur des débats bioéthiques et surtout engendrer une guerre cachée entre les nations désireuses de se l’approprier et de la contrôler.

Les boucles de communion avaient révolutionné la spiritualité. [1]

Là où d’autres auteurs, se projetant encore plus loin dans le futur, ont déjà pleinement intégré le posthumanisme, ici, il s’agit encore d’un point de bascule. Bonne ou mauvaise chose ? Faut-il être paranoïaque jusqu’à l’extrême en imaginant le pire ou embrasser cette nouvelle évolution qui pourrait donner naissance à la connaissance à la portée de tous, la conscience collective et l’harmonie ?

Tout l’enjeu de Nexus est là. Des questions éthiques d’actualité sont posées tout du long, invitant à une vraie réflexion : à trop vouloir changer l’homme pour le débarrasser de ses maladies, l’optimiser pour le garder en meilleure santé plus longtemps et lui offrir des capacités cognitives sans cesse améliorées, n’y a-t-il pas un risque de le voir justement perdre son humanité ? C’est tout le débat qui a d’ores et déjà lieu autour du courant de pensée transhumaniste. Ray Kurzweil a d’ailleurs montré son intérêt pour cette série, ce qui n’est pas vraiment étonnant.

L’ouvrage n’est cependant pas qu’une grande réflexion sur l’homme de demain, c’est aussi un très bon roman d’action, rythmé, parfois explosif et sanglant, qui atteint pleinement son objectif de divertissement. Sans surprise, Paramount Pictures a déjà acheté les droits d’adaptation du livre pour une éventuelle transposition sur grand écran.

En misant sur une écriture simple, même si quelques explications plus techniques resteront sans doute un peu obscures pour certains, Ramez Naam propose ici un thriller efficace et intelligent à la portée de tous. Il serait vraiment dommage de passer à côté du premier tome de cette trilogie futuriste qui se conclura en 2015 aux USA.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 491
Éditeur : Presses de la Cité
Sortie : 9 octobre 2014
Prix : 23 €

[1] Le Soupir de l’immortel d’Antoine Buéno, 2013, Pocket, p. 112.

L'auteur Tan
Son site : La Bouilloire Magique
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr