Onirik
Nouvelle interview de Romain Ughetto
Onirik -> Culture -> Interview -> Dernière mise à jour : le lundi 25 mai 2015.
questions de Isabelle Aubois

Onirik : On te retrouve de nouveau en tournée, quelles sont les différences par rapport à celle de l’année dernière ?

Romain Ughetto : Tout d’abord il y a des écrans géants, ensuite on a réarrangé d’anciens titres et je fais une reprise.

Onirik : Sur le DVD Sur la route avec Romain Ughetto on te voit de ta naissance à de nos jours. C’était important pour toi que tes fans voient ton enfance ?

Romain Ughetto : En fait, c’était plus un choix de Jeff Loch qui a réalisé ce film, mais c’est vrai qu’on avait envie de montrer les débuts, la véritable évolution de ce que je suis devenu, de commencer à la source.

Onirik : Sur ce DVD on voit qu’à Paris tu avais Pascal Obispo comme spectateur. Qu’est-ce que ça t’a fait de chanter sur scène en sachant que ce grand artiste faisait partie du public ?

Romain Ughetto : C’était vraiment dingue ! J’avais un peu la pression ! Mais après, Pascal c’est quelqu’un que je connais bien maintenant et j’étais surtout content qu’il vienne car je le considère comme un ami et le voir dans le public m’a fait plaisir.

Onirik : Ton EP En extasie est sorti le 27 avril avec trois titres inédits et une reprise de L’unité, pourquoi n’as-tu pas mis quatre nouvelles chansons ?

Romain Ughetto : Je préférerais garder des titres inédits pour l’album, je ne sais pas lesquels je vais retenir... Il était important pour moi de ne pas trop en dévoiler.

Onirik : Pour ton titre En extasie de quoi t’es-tu inspiré ?

Romain Ughetto : Sur le moment j’étais bien, heureux... j’avais envie de parler d’évasion.

Onirik : Est-ce que la sortie de ton EP signifie que ton prochain album pourrait ne pas sortir cette année ?

Romain Ughetto : Je ne sais pas quand il sortira, l’EP c’est plus pour annoncer la préparation d’un nouvel album. C’est également une carte de visite pour montrer un peu les facettes que l’on va aborder. Et avec, j’aimerais montrer que j’ai mûri, que j’évolue, et c’est aussi une façon de faire patienter mon public.

Onirik : Peux-tu nous dévoiler des choses à propos de ton prochain album ?

Romain Ughetto : Je pense faire un featuring, mais je n’ai pas encore d’artistes même si nous sommes en train de voir ça. Il y aura de nouveaux thèmes qui seront un peu plus adultes, des titres seront plus rocks que sur mon premier album. Pour le moment j’ai une vingtaine de chansons, je retiendrais vraiment celle que je trouve meilleures.

Onirik : Cela signifie-t-il que les nouvelles chansons que tu interprètes en concert, ne seront peut-être pas sur ton prochain album ?

Romain Ughetto : En effet, pour le moment ce n’est pas une certitude.

Onirik : Comment se passe la naissance d’une chanson ? Tu écris le texte ou tu compose en premier ?

Romain Ughetto : En général, je compose et ensuite je pose des mots, histoire que la mélodie soit vraiment travaillée et ensuite j’y adapte le thème.

Onirik : Comment t’es-tu retrouvé sur le titre Kiss & Love pour les 20 ans du Sidaction ?

Romain Ughetto : C’est simplement Pascal Obispo qui m’a proposé ce projet, j’ai foncé sur cette belle opportunité d’autant que c’était pour une bonne cause.

Onirik : En novembre dernier pour l’émission du Sidaction sur TF1, tu l’a interprétée sur scène avec de nombreux artistes, comment ça c’est déroulé et qu’as-tu ressenti ?

Romain Ughetto : C’était vraiment super, j’ai pu parler avec plein d’artistes que j’écoute depuis longtemps. En plus cela se déroulait au Palais des sport à Paris, j’ai vécu une expérience de dingue ! Je devais être l’artiste le moins connu, du coup, j’en ai pris plein les yeux.

Onirik : As-tu eu du mal a t’intégrer parmi tous ces célébrités ?

Romain Ughetto : Non, ils étaient cools et puis c’est Pascal (Obispo) qui m’a invité, donc il m’a tout de suite mis a l’aise.

Onirik : Cet été, feras-tu des festivals ?

Romain Ughetto : Je ferais la première partie des Fréro Delavéga dans le sud de la France le 21 août et pour le moment je ne sais pas encore si il y aura d’autres dates.

Onirik : As-tu une anecdote gênante ou amusante sur scène ?

Romain Ughetto : Lors d’une représentation publique, je suis tombé sur scène, c’était un peu la loose. Sinon une fois j’ai demandé au public de crier et personne ne l’a fait car mon micro était coupé...

Onirik : Si on te proposait de jouer dans une comédie musicale, que répondrais-tu ?

Romain Ughetto : Il faut voir, ça dépendrait du projet, des chansons, mais pourquoi pas.

Onirik : Suite a des problèmes techniques lors de tes dernières twitcams, tes fans aimeraient savoir si tu comptes en refaire ?

Romain Ughetto : Oui j’aime ça et je souhaite recommencer plus souvent. Je vais voir pour trouver une autre plateforme qui peut accueillir nos vidéos.

Onirik : Tu te rends de plus en plus souvent à Paris pour des émissions télévisées, rencontrer la presse écrite, songes-tu à quitter Lyon pour la capitale ?

Romain Ughetto : Pour le moment ce n’est pas en projet, je me plais énormément à Lyon.

Crédit photo : Isabelle Aubois


A lire aussi sur Onirik

Concert de Romain Ughetto - Avis +
Interview de Romain Ughetto
Showcase de Romain Ughetto
Ange ou Démon - Avis +
Cécilia Pascal a besoin de vous !
L'auteur Isabelle Aubois
Son site :
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr