Onirik
Oddvin, le prince qui vivait dans deux mondes - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeunesse -> Dernière mise à jour : le mercredi 11 juillet 2018.
Editeur : Hongfei

de Régis Lejonc et Franck Prévot

PNG - 298.2 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Présentation de l’éditeur

Un roi tyrannique père de trois garçons dont les infirmités respectives (sourd, aveugle et muet) symbolisent les fautes de leur père à l’égard de son peuple, est chassé de son trône. Seul, son deuxième fils, Oddvin, échappe au chaos. Aveugle, guidé par son renne Pernelius, il entame un voyage sylvestre vers le grand nord.

Il y rencontre tour à tour une hermine, une chouette, un renard, un loup et un ours blancs. Humble, Oddvin sait recevoir d’eux de précieux présents. Le coeur éclairé, son retour est possible. Alors, ses larmes d’or rendront leurs richesses disparues à son peuple et lui rendront la vue.

On acclamera ce prince qui, vivant dans deux mondes, savait pleurer. Les illustrations de Régis Lejonc revisitent une image classique à forte valeur ornementale autant que symbolique.

Avis de Valérie

En tout temps, on aime la beauté et la créativité lorsqu’elles sont amenées

PNG - 214 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

par des livres traduisant émotions et sentiments à l’aide de mots. Ici, comme c’est destiné à de jeunes lecteurs (à partir de 8 ans), les illustrations prennent beaucoup de place afin d’aider le petit voyageur à embarquer pour le grand Nord !

Un roi, d’un pays d’Europe du Nord, fête sa proverbiale richesse lorsque sa femme ne lui donne pas un, ni deux mais trois garçons en même temps. De plus, les triplés naissent chacun doté d’un organe en or. L’un c’est la langue, l’autre les oreilles, le dernier les yeux. Le souverain se dit que vraiment, il est béni des dieux !

Et quand sa femme, en pleurs, lui avoue qu’ils sont l’un muet, l’autre sourd, le dernier aveugle, il balaye les plaintes de la main, quelle importance, il est si riche ! Il dote chacun de ses enfants d’un serviteur animal qui sera pour l’un un perroquet pour lui rendre la parole, l’autre un chien qui remplacera son ouïe et le dernier un renne qui sera pour lui ses yeux.

PNG - 273.1 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Mais l’avarice du roi a fini par pousser certains à se rebeller et l’aveugle Oddvin arrive à se sauver face à la menace en grimpant sur son renne...

Ce très joli conte - onirique et cruel - parle d’initiation, d’apprentissage, mais aussi des liens entre la nature et les hommes, les droits et devoirs de chacun. La plume de Franck Prévot a une rondeur ironique qui permet aux phrases de sonner comme un vieux conte tout en étant compréhensible et accessible même au plus jeune.

Il possède un charme puissant, une envie d’être avalé par les mots et s’en délecter toujours. Les superbes peintures de Régis Lejonc transforment l’écrit en régal pour les sens. Il donne à ses œuvres une couleur nordique évidente, mais son trait précis, rond, affirmé, minimaliste, est magnifiquement mis en couleurs. Cela réjouit nos sens ! Cet ensemble poétique est parfait, rien de moins, et il ravit autant les petits que les grands.

Et puis, cette fraîcheur plaît particulièrement en cette saison !

Fiche Technique

Format : album
Pages : 56
Editeur : Hongfei
Sortie : 24 mai 2018
prx : 17,90 €

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr