Onirik
One wicked sin - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mardi 7 décembre 2010.
Editeur : Harlequin

roman de Nicola Cornick

Présentation de l’éditeur

Lottie Palliser was once the toast of the Ton but now is notorious for being divorced—and penniless. Shunned by society and disowned by her family, the destitute beauty is forced to become a courtesan in a Covent Garden bawdy house. Refusing to oblige her customers, Lottie is about to be turned out onto the streets when a dangerous rake saves her with a scandalous offer...

Ethan Ryder is the illegitimate son of an Irish Duke and a circus performer. He rose through the ranks as one of Napoleon’s most dashing cavalry officers—until his capture landed him in England as prisoner of war. Now on parole, Ethan is planning his most audacious coup yet. But he needs to create a spectacular diversion. And having infamous Lottie as his mistress will lull everyone into thinking he’s busily bedding her instead of plotting deadly treason. Both Lottie and Ethan believe that their cool heads and selfish hearts will give them the upper hand in their ruthlessly passionate union. Yet their unexpected bond will scandalize even them.

Avis de Callixta

Si vous avez lu le premier tome de cette série, vous devez être pressée de découvrir le second car l’héroïne, la jolie et amorale Lottie Palliser y avait fait des apparitions remarquées et qui ne la rendaient pas spécialement sympathique. La charmante et inconsistante Lottie y était présentée à la fois comme une femme infidèle, sans loyauté ni morale autre que celle de satisfaire tous ses plaisirs. Si vous ajoutez une propension à la futilité et au bavardage creux, vous avez le portrait d’une véritable anti-héroïne. Nicola Cornick avait là un défi à relever auquel elle s’est attelée avec un brio exceptionnel.

Il ne faut que quelques pages pour comprendre que Lottie est à la fois ce que nous avons décrit plus haut et une femme bien plus profonde et intelligente qu’il n’y paraît. Lors du roman précédent, elle avait accompagnée son amie dans un voyage au Spitzberg, mais aussi son jeune amant. Cet affront a été de trop pour son époux qui, au retour, a demandé et obtenu le divorce. Abandonnée de tous, Lottie sans revenu se retrouve dans un bordel où elle s’aperçoit qu’elle n’a pas une chance de survivre.

La solution va miraculeusement arriver en la personne d’Ethan Ryder, le fils illégitime d’un duc et d’une artiste de cirque, Irlandais et au service de Napoléon durant la guerre. Il a besoin d’une maitresse et pas simplement pour ce qui est évident mais parce ce que ce qu’il prépare nécessite un paravent. L’exotique, scandaleuse Lottie fait parfaitement l’affaire.

Nicola Cornick se délecte avec le personnage de Lottie qu’elle va rendre profondément attachante et dont elle va superbement montrer l’évolution. Par de petits détails, des dialogues vifs, elle enrichit sans cesse la personnalité de Lottie. A la recherche de l’amour qui se dérobe toujours devant elle, elle a un peu un cœur d’artichaut mais aussi un solide cynisme et du pragmatisme. Elle a toujours su se sortir toute seule de chaque situation et sent bien qu’Ethan est sa seule opportunité.

C’est à son contact et en utilisant les dures leçons du passé qu’elle va progressivement changer, se découvrir un sentiment de loyauté et de fidélité qu’elle n’a jamais connu. Nicola Cornick évite toute explication facile, tout changement brutal de personnalité qui ne serait pas crédible mais nous montre une femme qui a vécu, qui se retrouve, s’amende, se comprend de mieux en mieux.

Cette évolution, et c’est un autre bon point ne se fait pas simplement grâce au héros. Quelle bonne idée d’avoir choisi un traître à la cause britannique pour une fois ! Il est également un prisonnier de guerre et rarement le statut de ces militaires détenus en Angleterre avait été si bien décrit. En résidence surveillée dans un petit village de campagne, ses prisonniers de la Grande Armée, de toute nationalité, ont la bride sur le cou mais sont tout de même privés de liberté. Il serait dommage d’en dire davantage, mais Ethan a des secrets et la nécessité d’avoir auprès de lui Lottie va peu à peu apparaître.

Ethan et Lottie ont une relation riche et passionnante. Tous deux ont un passé assez compliqué et ce sont deux solitaires. Chacun va soigneusement se protéger derrière le masque que la société lui connaît. Et ce n’est que peu à peu, à force de rencontres passionnées et de conversations plus ou moins tendues qu’ils vont apprendre à se faire confiance.

Nicola Cornick ajoute même avec brio quelques scènes qui ne manquent pas de panache ni d’humour pour compléter un livre qui est vraiment une pure réussite romantique. Rarement, elle n’a écrit aussi bien, avec autant de fluidité et de conviction. Tout sonne juste et donne envie de tourner la page pour savoir la suite.

Il reste un dernier tome à cette série dont les deux premiers opus sont vraiment excellents. Il devrait impliquer la jeune sœur de l’héroïne précédente et le demi-frère d’Ethan qui fait quelques apparitions dans ce roman. Le peu que nous avons de lui est fort alléchant donc rendez-vous dans peu de temps car le livre est prévu pour décembre 2010.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 368
Editeur : Harlequin Books
Sortie : octobre 2010
Langue : anglais
Prix : 5,79 €


A lire aussi sur Onirik

Lady Secret - Avis +
La maîtresse de l’Irlandais - Avis +/-
Audacieuse marquise - Avis +
La scandaleuse - Avis +
Mistress of midnight - Avis +
The confessions of a duchess - Avis +
Captive de la passion - Avis +
Whisper of scandal - Avis +
Le prince du scandale - Avis +
The undoing of a lady - Avis +/-
The heart of Christmas - Avis +
Le secret du donjon - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr