Onirik
Pandémie - Avis +
Onirik -> Culture -> Jeux de Salon/JDR -> Dernière mise à jour : le lundi 2 août 2010.
Editeur : Filosofia

En ces temps de grippe aviaire, de paranoïa généralisée et de cafouillages sanitaires, comme il est bon de se faire peur... feriez vous mieux que Roselyne ? C’est le défi que propose Pandémie, l’excellent jeu coopératif de Matt Leacock.

de Matt Leacock

But du jeu

JPEG - 64.2 ko

Dans un futur relativement proche, la planète est aux prises de quatre virus particulièrement mortels. Le but du jeu n’est ni plus ni moins que de sauver l’humanité de la destruction.

Les joueurs vont incarner chacun un spécialiste en charge de l’éradication des différents fléaux qui menacent l’humanité. Tour à tour spécialistes en logistique, chercheurs, médecins de terrain, directeurs des opérations, les joueurs vont devoir coopérer pour vaincre le jeu. Ici pas de cavalier seul, on coopère ou on périt tous ensemble.

Mécanismes du jeu

Chaque participant joue à son tour et chaque tour est décomposé en deux phases. Dans la première, le joueur va tenter d’enrayer la progression de la maladie en se déplaçant, soignant les malades d’une ville, faisant avancer la recherche. Mais une fois le tour du joueur terminé, c’est au tour de la maladie et des cubes de maladie vont apparaître sur différentes villes du plateau. Ces villes sont tirées d’une pioche, mais dont les cartes précédemment tirées sont à intervalles réguliers est remélangées au dessus de la pioche. Les mêmes foyers d’infection seront donc contaminés en priorité.

Les dangers à affronter seront multiples car pour gagner, les joueurs devront trouver le remède aux quatre maladies. Pour trouver un remède, un joueur doit avoir en main cinq cartes de la couleur de la maladie. Or, à chaque tour un joueur pioche deux cartes et ne peut en avoir plus de sept en main. Les échanges de cartes sont donc cruciaux, d’autant plus que le temps est compté : si les joueurs n’ont pas trouvé les remèdes en fin de partie, cette dernière est perdue.

Également, lorsqu’une ville a dépassé un seuil d’infection, une éclosion a lieu et la maladie se répand sur les villes avoisinantes, en créant possiblement des éclosions en chaîne. Au delà d’un certain nombre d’éclosions, la partie est également perdue !

L’avis de Benj

Pandémie est sans conteste LE jeu de coopération de ces dernières années. En témoignent les nombreux prix reçus et l’engouement de la communauté des joueurs. Les mécanismes finalement très abstrait sont parfaitement rodés et maintiennent la tension jusqu’au bout du jeu. Il n’est pas rare que la partie soit gagnée (ou perdue) au dernier tour. Car il faut bien l’avouer, c’est un jeu assez difficile (bien que le niveau de difficulté soit ajustable), seule une parfaite coordination des joueurs amène à la victoire. De solides négociations sur la stratégie commune vont donc avoir lieu en fonction des points de vue différent.

Et c’est là une force mais aussi la limite du jeu. Un joueur plus confirmé ou plus à l’aise que les autres aura tendance à monopoliser les décisions et à forcer la main aux débutants de son équipe. Pour que l’alchimie fonctionne, il faut impérativement que les joueurs soient de niveau comparables, faute de quoi la sensation de se faire télécommander peut apparaître.

Il est à noter qu’une extension (Pandémie, au seuil de la catastrophe) est sortie fin 2009 et qu’elle apporte un lot de nouveaux rôles et de nouveaux défis. Plus important, elle permet de jouer à cinq joueurs là où la boîte de base ne permettait de jouer que jusqu’à quatre. En outre, un des défis de l’extension ajoute un bioterroriste, qui joue contre le reste du groupe.

Fiche technique

Pandémie
Auteur Matt Leacock
Éditeur Filosofia
Année de sortie 2008
Âge À partir de 10 ans
Nombre de joueurs 2-4 (5 avec l’extension)
Durée d’une partie Environ 45mn
Prix constaté 35€

L'auteur Benjamin Drieu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr