Onirik
Paris jour, douze nouvelles inédites - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 5 février 2011.

Ce recueil de douze nouvelles nous propose chacune une vision de Paris au mois d’Août, en une journée top chrono, il y en a pour tous les goûts, du langage cru, de la tendresse en passant par le fantastique et même le fantasme...



Editeur : Parisgramme

collectif

Présentation de l’éditeur

Douze auteurs (Ingrid Astier, Michel Chevron, Didier Daeninckx, Caryl Férey, Sébastien Gendron, Marcus Malte, Jean-Bernard Pouy, Jean-Jacques Reboux, Christian Roux, Romain Slocombe, Marc Villard, Lalie Walker) lâchés dans la capitale entre la première et la dernière heure d’une journée pas comme les autres...

Le projet de ce recueil de nouvelles policières inédites est de réunir la « tribu du polar » dans une évocation du Paris actuel.

Ce livre est le cinquième ouvrage publié chez Parigramme dans la collection Noir 7.5.

Avis de lady Clare

Le postulat de départ de ce recueil est alléchant : prendre douze écrivains de polar confirmés et productifs, leur imposer un thème -Paris au mois d’Août en une seule journée-, et enfin confiner le genre polar, qui est leur discipline favorite, aux règles rigoristes de la nouvelle, à savoir une mise en place efficace et immédiate de l’action, un mécanisme rapide de montée en puissance du suspense, et une chute qui laisse le lecteur pantois...

La plupart des auteurs de cet opus sympathique s’en tire plutôt bien, c’est le risque avec ce genre de recueil, une nouvelle qui se démarque peut en précéder une autre, beaucoup moins percutante. Il y a la question du style aussi, chaque auteur a le sien, cela peut surprendre parfois, les écrivains de polar ne sont pas économes sur le langage fleuri et la plupart des écrits n’y font pas exception.

Les histoires sont très variées, ne se ressemblent pas du tout entre elles, malgré leur thème commun, qui est donc "Paris au mois d’Août, en une seule journée". Ce thème finalement très simple offre d’intéressantes combinaisons. Il faut avoir le cœur bien accroché pour quelques unes, qui soulèvent des questions vraiment délicates, comme l’infanticide, le cannibalisme, l’auto-scarification...

Nous en recommandons tout particulièrement une, très touchante, Le Boulevard aux moignons de Christian Roux, qui raconte la singulière et inattendue rencontre entre un chômeur et une mendiante de rue, dépourvue de bras et de jambes. Émouvant.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 272
Editeur : Parisgramme
Collection : Noir 7.5
Sortie : 27 janvier 2011
Prix : 15 €


A lire aussi sur Onirik

Aux malheur des dames - Avis +
Lalie au tribunal
Aux malheurs de... Lalie Walker !
Aux malheurs de la création
Parigramme... noir !
La Dernière danse des Maoris - Avis +/-
La Cage aux lionnes - Avis +/-
Alice au Maroc - Avis +/-
L’Afrikaner de Gordon’s Bay - Avis +/-
La SNCF décerne ses "Prix du polar" à Caryl Férey et Mo Hayder
L’Affaire Léon Sadorski - Avis +
Rentrée littéraire chez Robert Laffont et Julliard
Rencontre du roman policier sous le nazisme au polar contemporain
Venue de Harald Gilbers en France
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr