Onirik
Pierre Lapin 2 : panique en ville - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 27 juin 2021.
film britannique de Will Gluck (2021)

Présentation de l’éditeur

Béa, Thomas et les lapins forment désormais une famille recomposée, mais Pierre a beau faire tout son possible, il ne semble parvenir à se débarrasser de la réputation de voyou qui lui colle à la peau (de lapin).

S’aventurant hors du potager, Pierre découvre un monde dans lequel ses menus délits sont appréciés, mais quand sa famille risque tout pour partir à sa recherche, Pierre doit choisir quel genre de lapin il veut être.

Avis de Valérie

Grâce à Béa, Pierre Lapin et ses amis sont enfin protégés de la hargne de la famille McGregor. Thomas, fou amoureux de Béa, a même réorganisé son jardin pour que tous les animaux de la campagne puissent piocher ce dont ils ont envie. Sauf les tomates, personne n’a le droit de toucher à ses belles et rondes tomates.

Pierre est quand même un petit peu maladroit. À chaque bêtise, la vieille rancœur de Thomas remonte… pourtant notre lapinou fait beaucoup d’efforts. Et le succès frappe à leur porte, puisque les livrets pour la jeunesse que Béa écrit et illustre attirent l’intérêt d’un grand éditeur londonien.

Tout le monde est invité à la capitale, pour discuter des conditions de publication, humains comme animaux. Mais les idées de Nigel Basil-Jones, l’éditeur, sont pour le moins modernes, et son parti-pris de présenter Pierre comme un mauvais garçon peine notre héros. Il fugue dans les rues londoniennes et tombe sur un lapin des villes et son crew !

Le scénario est moins fluide que le premier opus, et les émotions négatives un tout petit plus présentes, ce qui amenuise le plaisir du visionnage. Mais ceci dit, on apprécie toujours autant le voyage dans le petit monde de Beatrix Potter.

Outre les lapins, cochons, chats, et autres (toujours aussi mignons, d’ailleurs), le sens comique de Domhnall Gleeson est incroyable. Son visage particulièrement mobile est une mine d’expressions qui le transforme à chaque nouveau rôle.

À ses côtés, l’excellente Rose Byrne est plus classique, mais il fallait bien un personnage acquis inconditionnellement du côté des bébêtes. En version originale, le présentateur James Corden prête sa voix à Pierre. Son succès aux Etats-Unis le rend un peu irritant, moins bon enfant !

Panique en ville est un second volet moins bucolique que le premier opus, mais qui reste un film amusant pour les plus jeunes (dès 6 ans), et qui plaira également aux adultes.

Fiche technique

Sortie : 30 juin 2021
Durée : 93 minutes
Genre : comédie familiale
Avec Domhnall Gleeson, Rose Byrne, et David Oyelowo
Titre original : Peter Rabbit 2 : The Runaway

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr