Onirik
Portrait Chtinois, spécial frites : Fanny Vandermeersch
Onirik -> Littérature -> Interviews, bio et bibliographies -> Dernière mise à jour : le mardi 15 mai 2018.

Cette année, pour la quatrième édition de Envie de livres, on a décidé de mettre à l’honneur dans notre questionnaire, l’orgueil des Hauts de France, la belle, blonde et croustillante frite, on vous propose un portrait décalé, mais bien Chtinois : Fanny Vandermeersch, publiée chez Charleston !



N’oubliez pas de noter la date du Salon dans votre agenda (et de venir à Sailly-Labourse !), soit le 3 juin et pour plus d’infos, connectez-vous sur le site !

Onirik : Pouvez-vous présenter votre pomme en quelques mots ?

Fanny Vandermeersch : Une pomme plutôt sucrée et croquante, genre Golden. Parfois un peu Braeburn pour son côté acide. Visuellement, on ne me loupe pas : j’ai un pépin de six mois dans le ventre !

Onirik : Comment aimez-vous vos frites (en accompagnement de quoi, et quelle sauce !) ?

Fanny Vandermeersch : Fraiches et croustillantes ! Avec un peu de ketchup.

Onirik : Et avec quoi les arrosez-vous ?

Fanny Vandermeersch : La promesse d’aller faire un footing après pour les éliminer ;)

Onirik : Qu’est-ce qui en général vous donne la patate ?

Fanny Vandermeersch : Le soleil, la gentillesse, un sourire, du chocolat.

Onirik : Au contraire, qu’est-ce que vous ne digérez pas au quotidien ?

Fanny Vandermeersch : La mauvaise foi, le temps gris, ne plus avoir de chocolat.

Onirik : Pour vous, quelle est la meilleure préparation de frites (fines, épaisses, sautées, etc.) ?

Fanny Vandermeersch : Croustillantes, ni trop fines, ni trop épaisses.

Onirik : Quel est votre genre littéraire de prédilection, et celui où vous vous sentez à l’étroit ?

Fanny Vandermeersch : J’aime tout lire, excepté les romans policiers : généralement je n’arrive pas à accrocher, même s’ils sont écrits par un auteur que j’apprécie dans un autre genre. J’affectionne particulièrement la littérature jeunesse et les comédies sentimentales ! Pour l’écriture, c’est la même chose.

Onirik : Est-ce que vos héros aiment les patates ?

Fanny Vandermeersch : A vrai dire, je ne m’intéresse pas souvent à leurs goûts culinaires… mais la question est intéressante ! Je vais me renseigner. Seule certitude, ils aiment le chocolat, mais je ne sais pas s’ils le parfument à la frite.

Onirik : Qu’étiez-vous prête à imposer à Richard Angevin pour qu’il sorte sa baraque à frites pour le Salon (des détails bien croustillants seraient appréciés) ?

Fanny Vandermeersch : Une manifestation de l’Association pour la défense des tubercules. Ça sent vite le gratin. Ils auraient réduit son tofu en purée.

Onirik : Quelle est votre actualité brûlante ?

Fanny Vandermeersch : Je participe au super salon Envie de Livres le 03 juin ! En plus, il y aura mes copines Stéphanie Pèlerin et Clarisse Sabard ! Quoi ? Vous le savez déjà ? Oh ! On va s’éclater (enfin pas trop, car si j’éclate, j’accouche).

Onirik : Un petit mot pour les visiteurs d’Envie de livres pour leur mettre l’eau à la bouche ?

Fanny Vandermeersch : Je vais essayer de faire tenir mes trois romans sur mon ventre en même temps. Ça vaut le coup d’œil, non ? Sinon, j’aurai peut-être des tablettes de chocolat. Vides.


A lire aussi sur Onirik

Portrait Chtinois, spécial frites : Emily Blaine
Portrait Chtinois, spécial frites : Marianne Levy
Portrait Chtinois, spécial frites : Pierrette Lavallée
Portrait Chtinois, spécial frites : Fabiola Chenet
Portrait Chtinois, spécial frites : Clarisse Sabard
Portrait Chtinois, spécial frites : Stéphanie Pélerin
Portrait Chtinois, spécial frites : Maxime Gillio
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr