Onirik
Qui de nous deux ? - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mercredi 19 septembre 2012.

Avertissement important : ce livre est pour un public majeur et plus qu’averti. Des scènes de BDSM sont présentes ainsi que des descriptions qui pourraient choquer certaines personnes.



Editeur : La Bourdannay

La Société : tome 1

roman de Angela Behelle

Présentation de l’éditeur

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables, Mickaëlla Valmur est loin d’imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire au goût amer.

Mot de l’auteur

Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour une fille, une amie, une sœur, une mère, une compagne, elle est, selon le moment, une enseignante, une infirmière, une ménagère, une mère... une amante.

Derrière la façade lisse d’un quotidien presque banal se cache bien souvent l’autre femme, celle de l’ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme... celle qui aime.

C’est cette femme-là que j’ai choisi de révéler en écrivant des histoires qui font vibrer l’imaginaire, éveillent les sens, donnent l’envie de réaliser ses rêves.

Pour toutes celles qui n’osent pas, celles qui s’ignorent, pour celles qui savent déjà ou pour ceux qui cherchent encore à comprendre.

Qu’importe qui je suis vraiment, je suis une femme comme toutes les autres, tranquille et sage... en apparence.

Avis de Nancy

Avertissement important : ce livre est pour un public majeur et plus qu’averti. Des scènes de BDSM sont présentes ainsi que des descriptions qui pourraient choquer certaines personnes.

Mickaëlla Valmur, veuve discrète et richissime de vingt-sept ans, professeur de philosophie dans un établissement privé réservé à l’élite, est priée de s’occuper en particulier d’un nouvel élève au caractère apparemment singulier.

Alexis Duivel, dix-sept ans, n’a eu que des précepteurs et une éducation adaptée à son tempérament. Ses parents devant partir pour New York, ils préfèrent qu’il suive un cursus normal pour obtenir son bac. Ils s’en remettent donc entièrement aux mains de la jeune femme chez qui ils pressentent une capacité spéciale pour s’occuper du cas que représente leur fils. Bien qu’interpelée par le fait qu’ils veulent que ce soit spécifiquement elle qui s’emploie à cette tâche, Mickaëlla accepte le défi : Alexis doit s’adapter à son école et obtenir son diplôme.

Lorsque le jeune Duivel daigne se joindre à sa classe quelques jours après la rentrée, Mickaëlla doit bien admettre que cet élève d’une intelligence rare et d’une beauté stupéfiante n’est pas comme les autres. Sa repartie et son assurance la troublent énormément. Une relation particulière se met petit à petit en place alors qu’à chaque fin de cours, Alexis s’impose à elle en fermant la porte de la classe et restant pour discuter. Très vite le rapport professeur/élève se dissout pour finalement s’inverser, le jeune Duivel devenant le maître d’un jeu auquel Mickaëlla va se prêter avec délice.

Angela Behelle nous convie dans un univers sensuel, où le sexe n’a aucun tabou. Les faits commencent doucement, gentiment, et l’auteur nous amène petit à petit vers des jeux érotiques des plus osés. Elle joue sur la corde de la domination et de la soumission avec finesse et perspicacité. C’est avec un crescendo douloureusement lent qu’elle amène ses personnages à repousser leurs limites et qu’elle tient le lecteur en haleine.

L’histoire est finement menée et ficelée. A plusieurs reprises, on se pose des questions ne comprenant pas la finalité de toute cette profusion de scènes sexuelles. Car, il faut le dire, arrivés à la moitié du livre, vous serez servis et ce, à outrance. Cette abondance de volupté trouve son sens à la fin, puis notons qu’on entame ce roman pour ça, soyons honnêtes ! Heureusement, c’est avec subtilité que la trame nous est donnée petit à petit et qu’en dernier lieu nous aurons la vision globale de l’histoire.

La psychologie des personnages est très intéressante. Alexis est maître dans l’art de faire monter le désir chez sa partenaire, jouant sur l’attente, l’absence et la jalousie. C’est cruellement délicieux ! Mickaëlla est une femme touchante et intelligente. Effacée au départ elle se découvre et s’épanouit sous les ordres de son jeune élève. Le feu qu’elle couve va bientôt s’embraser. Attention les yeux chers futurs lecteurs tout de même.

Pour finir, Angela Behelle avec une plume fluide, sensuelle mais directe quand c’est nécessaire, nous amène aux abords d’un brasier que vous aurez bien du mal à éteindre une fois le roman achevé. Du désir à des jeux très osés, la jouissance est reine et livrée dans son intégralité.

Fiche Technique

Format : Kindle
Pages : 224
Editions : La Bourdonnaye - Edition numérique
Sortie : 1 juin 2012
Prix : 4,99€


A lire aussi sur Onirik

Loup, y es-tu ? - Avis +
Secrets diplomatiques - Avis +
Le premier pas - Avis +
Voisin, Voisine - Avis +/-
Sur la gamme - Avis +
La fille du boudoir - Avis +
L’inspiration d’Émeraude - Avis +
La gardienne de l’Oméga - Avis +
À votre service ! - Avis +
Mission Azerty - Avis +
L'auteur Nancy Marçon
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr