Onirik
Rainbow days Coffret : 3 tomes - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le lundi 15 mai 2017.
Éditeur : Kazé Editions

de Minami Mizuno

Présentation de l’éditeur

Quatre garçons tous différents, mais unis par l’amitié. Quatre histoires d’amours potentielles ou naissantes. Ce manga nous entraîne dans le quotidien de Natsuki le rêveur, Tomoya le tombeur m’as-tu-vu, Keiichi l’optimiste mais véritable sadique, et Tsuyoshi, l’otaku stoïque.

On suit les émois de ces beaux jeunes hommes et de leur groupe d’amis, filles et garçons qui se côtoient dans la bonne humeur ! Un concentré d’amour et d’humour !

Avis de Hiromichi

Alors que le huitième volume sort, Kazé permet de découvrir cette série pleine de fraîcheur dans un coffret contenant les trois premiers tomes pour le prix de deux.

Nous faisons la connaissance de quatre amis. Une bande de lycéens qui, malgré leur différence de caractère, s’entendent comme larrons en foire. Dès l’introduction, la personnalité de chacun est mise en avant. Nous avons d’abord l’adorable et naïf Natsuki, un adolescent romantique qui veut prendre soin de sa douce petite amie. C’est une relation toute récente qu’il veut protéger, et pour cela, il demande des conseils à Tomoya et Keiichi, Tsuyoshi étant absent.

Cependant, ils ne sont peut-être pas de meilleurs conseils, en effet, Tomoya est un beau garçon qui cumule les relations. Et Keiichi aime les jeunes femmes soumises ainsi que les accessoires en cuir.

La première histoire permet de voir à quel point Natsuki peut être influençable, mais surtout qu’il donne sa confiance de manière totale. On s’y attache très rapidement, il est touchant et mignon. Keiichi et Tomoya font eux d’abord figure de personnages décalés, si jeunes et déjà plein d’expériences. Et plus on avance dans les tomes, plus on découvre des facettes de leur personnalité.

Ce qui est le plus attendrissant ici, c’est que nous avons vraiment une belle bande de copains, ils s’adorent malgré leur différence. Le groupe entier est attachant. Chaque personnage a une personnalité bien distincte ce qui leur permet de se compléter. De plus, on nous introduit assez rapidement des figures féminines tout aussi mignonnes qui vont en faire craquer plus d’un.

Mais l’auteur prend vraiment son temps pour développer les différentes relations sans non plus utiliser à outrance les malentendus ou obstacles. Ces derniers sont présents, mais on a bien souvent l’impression que ce sont des actes manqués. Et ça ne dérange absolument pas de voir le petit Natsuki perdre tous ses moyens ainsi que de voir les autres ramer un peu.

Dans ce manga, on peut regretter une chose, c’est qu’il est essentiellement tourné vers les relations amoureuses des protagonistes. Ce sont des lycéens, ils ont des soucis habituels tels que les notes et l’argent de poche, mais étrangement ici, l’amour a une place vraiment importante. C’est un peu curieux, et on est bien content d’observer parfois des moments où la bande est seule. De voir les quatre amis interagir sans forcément qu’il soit question de filles. Avoir des scènes d’une amitié sincère et débordante de bonnes intentions. Ce sont des petits moments qui font chaud au cœur, même si les romances sont également très agréables.

Autre chose qui est positif, plusieurs personnages secondaires font leur apparition, car en effet, le groupe n’est pas coupé aux autres. Ils ont différents amis dans d’autres milieux et le manga fait en sorte de nous les présenter, mais aussi de les faire intervenir dans la vie quotidienne de nos héros. Il ne faut pas oublier que le manga se situe dans un lycée, il est ainsi vraiment sympa d’en voir les différentes facettes.

Nous avons un shojo vraiment agréable, qui fait un peu penser à Seiho Men’s School, sauf qu’ici, le lycée de nos héros est mixte et qu’il n’est pas perdu sur une île. Mais Rainbow Days arrive à tirer son épingle du jeu, son graphisme est assez classique mais très propre. Chaque personnage a son style et est reconnaissable du premier coup d’oeil.

On peut ajouter qu’on enchaîne les trois volumes assez rapidement, on n’a pas envie de quitter cette bande de copains, car on s’y sent vite intégré. C’est une série fraîche et sympa qui permet de respirer un peu avec une histoire sans prise de tête.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 576 p. noir & blanc, sens de lecture japonais
Éditeur : Kazé Éditions
Catégorie : Kazé Shojo
Sortie : 26 avril 2017
Prix : 13,58 €

L'auteur Hiro
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr