Onirik
Rencontre avec Claire Tomalin
Onirik -> Littérature -> Interviews, bio et bibliographies -> Dernière mise à jour : le mercredi 26 février 2014.
Lieu : Paris

le 25 février 2014

Claire Tomalin, biographe de talent, accompagnée de son mari le romancier et dramaturge anglais Michael Frayn, nous a fait l’honneur d’une séance de dédicaces et d’une conférence à la librairie anglaise WH Smith à Paris. Son traducteur français, François Thouvenot, pour Samuel Pepys ou Monsieur Moi-Même, était également présent.

Son roman The Invisible Woman, sur la femme de Charles Dickens, a été adapté au cinéma par Ralph Fiennes, avec au casting Felicity Jones. Aucune date de sortie pour la France pour le moment.

Claire Tomalin possède une grâce très distinguée et un phrasé très aristocratique, l’espace d’un instant, à l’écouter parler avec tant d’érudition et de passion, nous n’étions plus à Paris, mais à Londres, Oxford, ou Cambridge ! Un moment privilégié.

Auteur de nombreuses biographies, notamment de femmes, Claire Tomalin se revendique comme féministe, elle avoue être littéralement tombée amoureuse de Samuel Pepys, dont le journal intime est resté célèbre. Homme du 17e siècle, une époque fascinante selon Claire Tomalin, il aura vécu tous les tournants (progrès scientifiques) et les tourments (grand incendie de 1666) de son siècle.

Au sujet de sa biographie de Jane Austen, il s’agit d’une autre période de l’Histoire qui passionne Claire Tomalin. Il lui a pourtant semblé un peu présomptueux de s’attaquer à un tel monument de la littérature britannique, dont elle a toujours dévoré l’oeuvre comme lectrice et qu’elle a pris beaucoup de plaisir à faire découvrir à sa fille.

Quand elle travaille sur une biographie, elle lit toute l’oeuvre d’un auteur bien sûr, et tout ce qui a été écrit avant. Pour Jane Austen, elle a été profondément marquée par ses textes de jeunesse, communément appelés Juvenilia, ainsi que par son extraordinaire Lady Susan, sans doute inspirée par la lecture des Liaisons dangereuses.

Claire Tomalin (née Delavenay, d’origine française) est même retournée avec émotion sur les traces d’Eliza de Feuillide, cousine puis belle-soeur de Jane Austen, dont le premier mari, Jean-François Capot de Feuillide possédait un domaine dans le Gers, où demeure un petit château.

Après avoir passé une bonne partie de sa vie à étudier celle des autres, Claire Tomalin va maintenant prendre quelques moments pour elle et sa famille avant de se lancer dans un éventuel nouveau projet.

Merci beaucoup à Claire Tomalin, et à toute l’équipe de la librairie WH Smith de Paris.


A lire aussi sur Onirik

Samuel Pepys ou monsieur Moi-même
Jane Austen, passions discrètes - Avis +
Dédicace de Claire Tomalin
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr