Onirik
Rencontre avec Davy Sardou
Onirik -> Culture -> Interview -> Dernière mise à jour : le mercredi 3 mai 2017.
Lieu : Théâtre Rive Gauche (Paris)

pour la pièce Hôtel des deux mondes, jusqu’au 13 mai 2017

JPEG - 54.6 ko
Julien Portal entouré d’autres pensionnaires de l’Hôtel des deux mondes

Onirik a eu la chance de participer à une rencontre avec le très sympathique comédien Davy Sardou, pour parler de son rôle dans Hôtel des deux mondes, actuellement à l’affiche du Théâtre Rive Gauche et qu’Onirik avait beaucoup aimé (retrouvez ici notre chronique). Merci pour sa gentillesse et sa disponibilité !

Aux origines de ce spectacle

Eric-Emmanuel Schmitt voulait remonter Hôtel des deux mondes qui n’avait pas été joué à Paris depuis sa création en 1999. Pour cela, il a fait appel à Anne Bourgeois. Par rapport à sa création, cette version de la pièce est plus lumineuse, plus vivante, plus dynamique (mais le texte n’a pas été remanié et la mise en scène est très fidèle aux didascalies par exemple).

Hôtel des deux mondes est la troisième pièce dans laquelle Davy Sardou travaille avec Anne Bourgeois à la mise en scène, après Les vœux du cœur (théâtre La Bruyère, 2015) et Le plus beau jour de David Foenkinos (théâtre Hébertot, 2016). Cette collaboration est d’ailleurs à l’origine de cette version : le comédien a été contacté par Anne Bourgeois qui souhaitait le voir interpréter le rôle de Julien Portal avec Noémie Elbaz dans celui de Laura. Le couple a effectué une lecture qui a été décisive. Ils avaient déjà partagé la scène dans Arsenic et vieilles dentelles (en 2006) puis dans Léocadia d’Anouilh (au Théâtre 14 en 2010).

De plus, Davy Sardou souligne le plaisir de travailler avec Anne Bourgeois, qu’il décrit comme très généreuse et très bienveillante, quelqu’un qui aime son travail et qui le fait bien. Elle a une approche sincère du texte et le travail s’effectue dans la confiance.

Le temps du casting est ensuite venu, fondamental à ses yeux (« 60% du travail de mise en scène ! » nous dit-il). Pour cela, il avait entièrement confiance dans la metteur en scène. Anne Bourgeois a ainsi constitué une troupe avec des artistes venant d’univers très différents.

Le travail avec l’auteur

Eric-Emmanuel Schmitt et la troupe ont travaillé ensemble trois jours « à la table », pour bien comprendre le texte, la pensée derrière les mots. L’objectif des comédiens était de pouvoir les transmettre ensuite au public plus près de l’esprit de l’auteur. En effet, il y a beaucoup de philosophie contenue dans le texte.

« J’aime beaucoup de côté métaphysique de la pièce, sur l’au-delà. C’est une pièce plus existentielle que religieuse. » raconte Davy Sardou. Eric-Emmanuel Schmitt a eu une expérience mystique qu’il a rapportée dans son livre La nuit de feu.

Le rapport du comédien avec son personnage

JPEG - 40.8 ko
Julien Portal et le docteur S

« Je suis moins désabusé que Julien Portal, moins cynique. Mais nous avons des points communs : comme lui, je viens d’un milieu aisé, j’ai un côté hâbleur. Il est quelqu’un qui découvre l’amour, le côté précieux de la vie qu’il avait perdu dans le matérialisme. Mais je suis plus croyant que le personnage. Je crois que j’aurais été soulagé de me retrouver dans un lieu tel que l’Hôtel des deux mondes, car cela signifie qu’il y a quelque chose après. Je me serai laissé embarquer plus vite que lui… » Malgré son cynisme, Davy Sardou insiste sur la sincérité de Julien Portal, et le cheminement de la pièce le fait grandir, changer en mieux.

Le message de la pièce

Cette pièce nous rappelle qu’il faut profiter de la vie. La société est de plus en plus dans le cynisme, la pièce ramène à l’essentiel, aux petits bonheurs de chaque jour. Ce texte est une réflexion, qui est juste quel que soit le point de vue du personnage.

Ce rôle, un challenge

« Les rôles nous changent en mieux. » Ils permettent d’évoluer, de grandir. « Je n’avais pas encore abordé l’aspect romantique au théâtre en dehors des grands auteurs (Shakespeare, Corneille, Musset notamment), peut-être par pudeur… C’était mon challenge. »

Formé dans un cours à New York, Davy Sardou a commencé sa carrière là-bas. « J’y ai appris mon métier. Ce sont des bosseurs, j’ai appris l’humilité. » La France, par sa longue histoire, a un théâtre de texte. Les Etats-Unis sont plus jeunes dans leur approche du théâtre. C’est un théâtre d’acteur, plus axé sur l’interprétation, le personnage.

Des envies ?

Nous avons demandé à Davy Sardou s’il avait des projets, des envies… Il nous a confié avoir envie d’interpréter les grands personnages de Shakespeare, de se confronter à Molière : « j’ai envie de voir ce qu’on me proposerait… », son rêve étant le Misanthrope. Mais malgré ce désir de classiques, il souhaite avant tout soutenir le théâtre contemporain, le faire vivre et participer à des créations. De plus, en tant que comédien, chaque pièce lui permet de découvrir un nouvel aspect, de repousser ce qu’il voyait comme ses limites…

A côté de ces projets, l’aventure de l’Hôtel des deux mondes se poursuit, avec une tournée prévue entre janvier et avril 2018. Une excellente nouvelle !

Fiche technique

Texte d’Eric-Emmanuel Schmitt

Mise en scène d’Anne Bourgeois

Avec par ordre d’apparition en scène : Davy Sardou, Jean-Paul Farre, Jean-Jacques Moreau, Michèle Garcia, Odile Cohen, Noémie Elbaz, Günther Vansevern, Roxane Le Texier

Lieu : Théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaîté, 75014 Paris

Dates : jusqu’au 13 mai 2017

Horaires : Du mardi au samedi à 21h, matinée le dimanche à 15h

Durée : 1h50

Prix : de 27 € à 45 €

Informations et réservations : 01 43 35 32 31 ou sur le site officiel du théâtre

Copyright photos : Fabienne Rappeneau – Théâtre Rive Gauche

L'auteur Artémis
Son site : Curieuse Artemis
Sa fiche
A gagner !

20 mai : Gagnez 4 La Porte des abysses


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr