Onirik
Romance sur ordonnance - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le jeudi 23 août 2012.
Editeur : J’ai Lu

roman de Erin McCarthy

Présentation de l’éditeur

Interne drôle, chaleureuse et intelligente, Karin Adkins est troublée par la personnalité glaciale de Houston Hayes, chirurgien de l’hôpital de Floride où elle travaille. Elle se trouve trop petite et trop grosse, mais va découvrir qu’elle alimente ses fantasmes...

Avis de Na Dia

Il est des romances que l’on n’oubliera pas, et celui-ci en fait partie. Dans Romance sur ordonnance, nous découvrons Karin, jeune interne en deuxième année qui perd tous ses moyens (gênant pour un praticien...) face au très beau et très sûr de lui Dr Houston Hayes.

Elle rêve d’une carrière en chirurgie, pour perpétuer la tradition familiale. Elle ne s’aime pas, se trouve trop enrobée, ce qui n’est pas pour déplaire à Houston, qui se rend compte du malaise de la jeune femme et lui propose de passer une nuit ensemble.

Une nuit pour exhorter le désir qu’il éprouve pour elle, une seule et unique nuit et ils reprendront leur vie chacun de leur côté… Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu et nos héros vont devoir se dévoiler, ce qui va inexorablement les faire se rapprocher.

Deux personnages plus complexes qu’il n’y paraît au début. Ils vont s’attacher l’un à l’autre sans vraiment l’avoir désiré, et sous les yeux de leur entourage, plus lucide qu’eux au sujet de leur relation.

L’auteur mêle avec brio passion, humour, sentiments et chirurgie, pour notre plus grand plaisir ! A quand d’autres romans de Erin McCarthy dans cette collection ?

Avis de Domino

Ecrire des romances sensuelles est un exercice plus délicat qu’il n’y paraît. La plupart du temps, cela se résume à un catalogue, plus ou moins d’original de lieux où les héros font l’amour, de positions plus ou moins acrobatiques, l’insolite tenant lieu de d’histoire.... L’intrigue est réduite la plupart du temps à sa plus simple expression quand même elle existe. Pour faire court, les romans de la collection Passion Intense sont souvent particulièrement décevants. Erin MacCarthy, en revanche, excelle dans cet exercice. Elle sait à merveille marier, une intrigue digne de ce nom, des héros à la personnalité fouillée avec, bien évidemment à la clé, des scènes sensuelles très réussies.

L’auteur avait enchanté avec son Passion sous les Tropiques et c’est avec impatience qu’était attendu cette Romance sur ordonnance. Une fois de plus, Erin McCarthy remplit son contrat et livre un roman qui comblera les amateurs de romance épicée et de romance tout court.

Comme le titre l’indique, l’histoire se déroule dans le milieu hospitalier. L’héroïne est une interne en chirurgie et le héros, son mentor, celui qui la supervise. A priori, une intrigue des plus banales mais qu’Erin McCarthy exploite astucieusement. Une des trouvailles du roman est le personnage de Karin qui, bien qu’étudiante brillante, perd tous ses moyens en présence du héros tandis que celui-ci éprouve un désir irrépressible dès qu’il se trouve en face d’elle. Cela donne lieu à des scènes d’un comique achevé mais également à d’autres d’un érotisme torride. Autre trouvaille de l’auteur, faire de Karin non pas un top model échappé d’un défilé de mode, mais une jeune femme extrêmement complexée par son poids qui peine à comprendre la fascination qu’elle peut exercer. Le héros, lui, apparaît comme la quintessence de tous les fantasmes féminins, failles comprises.

Mais le grand mérite d’Erin Mccarthy est ne pas s’enfermer dans la veine comique et de donner un tournant dramatique à son intrigue. Le roman acquiert ainsi une profondeur inattendue et l’on passe du rose de la romance légèrement déjantée au gris-rose doux amer d’une romance plus ancrée dans la réalité.

Cette Romance sur ordonnance est un parfait exemple de ce que peut être histoire sexy. Dommage que si peu d’auteurs réussissent l’alchimie entre romance et sensualité…

Avis de Marnie

Voici une romance érotique... et tout naturellement présentée comme telle ! Petit aparté légèrement agacé pour commencer, le titre français n’a aucune signification sauf celui de manquer plutôt d’imagination. Pourquoi ne pas avoir traduit Houston, we have a problem !, car même nous qui sommes français, nous connaissons cette célèbre phrase prononcée lors du fameux vol catastrophique d’Apollo 13. Le nombre de fois, où dans le cadre professionnel, nous lançons pour amuser la galerie, « Houston, nous avons un problème », n’est plus à déterminer ! Comme vous l’aurez compris, le prénom du héros est Houston, et pour cacher sa nervosité galopante, Karin lui jette un "Houston, nous avons un problème", ce qu’il subit des milliers de fois depuis sa naissance. C’est un des petits ressorts comique du roman qui nécessitait qu’on le mette en valeur !

Ceci étant dit, nous pouvons passer à la critique. Une comédie vraiment très très enjouée. Le grand atout d’Erin McCarthy, ce sont ses deux héros. D’abord, nous faisons connaissance du tombeur (monsieur pas plus d’une nuit) Houston Hayes, chirurgien orthopédique qui prend autant au sérieux sa profession et sa famille qu’il séduit tout ce qui porte un jupon... sauf que son grand principe est de ne pas chasser à l’hôpital. C’est la raison pour laquelle, le voici énervé, omnibulé par les formes qu’il juge séduisantes de sa jeune collègue qui n’arrête pas de perdre tous ses moyens dès qu’elle lui parle.

Chapitre suivant, voici le point de vue de Karin Adkins avec son intelligence phénoménale, ses maladresses à répétition, sans manque d’assurance, ses quinze kilos en trop qui en font une petite boule de nervosité complexée et si attachante, et qui constitue une trouvaille des plus sympathiques. Qui ne s’identifie pas à elle ? Surtout qu’elle ne comprend même pas à quel point son collègue et mentor a envie d’une seule chose : lui sauter dessus. Leurs échanges sont très drôles, au second degré, chacun focalisé sur tout ce qu’il ou elle cache et ne s’aperçoit pas que l’autre est aussi sous le charme.

Comme souvent avec cet auteur, le récit est en deux parties avec une rupture de ton. D’abord, tout est comique, très sensuel, très premier degré aussi, un divertissement sans prétention, de l’humour au niveau de la ceinture et nous nous amusons sans aucune arrière pensée. Puis soudain, un drame surgit... Là, les fêlures cachées par les deux héros, se fissurent et chacun va découvrir les traumatismes cachés par ces deux personnalités. Ce n’est pas le point fort d’Erin McCarthy, cependant, l’intrigue alors s’approfondit, et les personnages n’en sont que plus attachants.

Suit une romance "adorable", avec des petites scènes plus ou moins émouvantes qui s’enchaînent avec beaucoup, beaucoup d’entrain... des personnages secondaires qui possèdent l’humour nécessaire pour relancer l’action, la mécanique fonctionne et c’est tant mieux. Un autre point positif : le milieu médical. C’est un plaisir assez rare en France de lire des romances "médicales", alors autant en profiter. La collection Passion Intense a bien raison de publier les romans de cet auteur, surtout qu’elle continue, vu que nous en redemandons !

Fiche Technique

Format : poche
Editeur : J’ai Lu
Collection : Passion intense
Sortie : 18 mars 2009
Prix : 5,90 €


A lire aussi sur Onirik

Pour te revenir - Avis +
Carrément in love - Avis +
Tendres provocations - Avis +/-
Carrément dingue de toi - Avis +
Luxure et redemption - Avis +
Carrément sexy - Avis +/-
Noël sous la couette - Avis - et +
Tendres provocations - Avis +
The magical christmas cat - Avis +
My immortal - Avis +
Dans la chaleur des tropiques - Avis +
Dans la chaleur des tropiques - Avis +
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Domino
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nadia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

9 décembre : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


du 09 au 15 décembre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr