Onirik
Rubens, portraits princiers - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le mercredi 22 novembre 2017.

Un merveilleux et étonnant voyage dans le passé...



Lieu : Paris

du 4 octobre 2017 au 14 janvier 2018

Présentation officielle

Gaspard de Crayer

Rubens fut, sans doute un peu malgré lui, un immense portraitiste de cour. S’il se voulait d’abord peintre de grands sujets historiques, il excella dans le domaine du portrait d’apparat, visitant les plus brillantes cours d’Europe. Prisé pour son érudition et sa conversation, il joua aussi un rôle diplomatique important, jouissant d’une position sociale sans égale chez les artistes de son temps.

Autour des portraits de Philippe IV, Louis XIII ou encore Marie de Médicis réalisés par Rubens et par quelques célèbres contemporains (Pourbus, Champaigne, Velázquez, Van Dyck…), l’exposition plonge le visiteur dans une ambiance palatiale au cœur des intrigues diplomatiques du XVIIe siècle.

Avis de Claire

Amateurs d’Histoire, cette prestigieuse exposition est faite pour vous ! C’est en effet à une incroyable rencontre avec de fabuleux personnages de notre

JPEG - 12.5 ko
Pierre Paul Rubens
Portrait de Louis XIII, roi de France, 1622

histoire que nous invite le Musée du Luxembourg, avec cette rétrospective de toute beauté.

Cette exposition s’articule autour de deux figures : celle du grand peintre, bien sûr, mais surtout finalement celle de sa principale commanditaire, la Reine Marie de Médicis, mère de Louis XIII et donc grand-mère du Roi-Soleil, Louis XIV.

A l’époque, Pierre Paul Rubens est ce que l’on pourrait appeler aujourd’hui une star. Un peintre célèbre et respecté. La Reine, quant à elle, est apparentée à toutes les familles royales régnantes, son aura et son influence sont puissantes. Pour l’artiste, les commandes affluent, et pas des moindres, puisqu’il peindra nombre de portraits de têtes couronnées ou en passe de le devenir.

La scénographie de l’exposition, en huit parties, propose des tons colorés mais plutôt sombres, comme pour mieux mettre en valeur la lumière des toiles. Des projections d’images d’objets, comme des chandeliers, habillent le haut des murs, et les différents tableaux sont un voyage à travers l’Histoire

JPEG - 12.8 ko
Gaspard de Crayer
Philippe IV en armure de parade vers 1628 (détail)

et le monde, puisqu’ils viennent des quatre coins du globe avec des prêts exceptionnels, de toiles du maître, ainsi que de ses rivaux comme son compatriote flamand Antoine van Dyck.

Rappelons également pour l’anecdote, que le musée est l’ancien palais que la Reine a fait construire pour elle, dès 1615. Et c’est Rubens, justement qui se chargeât de le décorer avec des toiles gigantesques, qui racontaient son parcours. Petite-fille d’empereur, fille du grand-duc de Toscane, seconde épouse du Roi de France Henri IV, Marie de Médicis a incontestablement marqué son époque.

A ne pas manquer, avant de partir, une petite visite à la boutique du musée, très bien fournie, au Salon de thé Angelina, adjacent, et qui a créé pour l’occasion une pâtisserie inédite exclusive, le Médicis, ainsi qu’au jardin du Luxembourg, pour y saluer les statues des reines de France !

Fiche technique

Adresse : Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard 75006 Paris

Horaires : de 10h à 19h30 sauf lundi 22h

Tarifs : de 8,50 à 12 euros

Crédit photos : Claire Saim pour Onirik

Site officiel
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


du 2 au 12 décembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr