Onirik
Scènes de la vie impressionniste - Avis +
Onirik -> Culture -> Dernière mise à jour : le samedi 16 avril 2016.
Lieu : Rouen

Manet, Renoir, Monet, Morisot...

du 16 avril au 26 septembre 2016

Présentation officielle

JPEG - 25.7 ko
La Loge aux Italiens
Eva Gonzalès

La troisième édition du festival Normandie Impressionniste pro­pose de nouveau une thématique audacieuse : Le(s) Portrait(s) Impressionniste(s) sont à l’honneur en 2016 pour faire découvrir au public un autre visage de ce célèbre courant artistique. À tra­vers des sujets intimes et populaires, il s’intéresse plus largement à la question de la figure, du visage et du corps, de la famille, des cercles amicaux et des représentations sociales. Un thème riche qui montre que le regard qu’ils portaient sur le monde des­sine aussi le portrait d’une époque.

Après avoir organisé deux expositions de référence sur le pay­sage impressionniste, Une Ville pour l’impressionnisme (2010) et Éblouissants reflets (2013) dans le cadre du festival, le musée des Beaux-Arts de Rouen, où Claude Monet expose dès 1872 le por­trait de sa femme Camille sous le titre de Méditation, poursuit sa démarche en proposant, avec Scènes de la vie impressionniste, d’explorer un nouvel aspect, méconnu, de l’aventure et d’étudier une facette plus secrète de ce mouvement pictural, en explorant l’histoire intime de cette véritable famille d’artistes.

Au fil de dix thèmes articulés chronologiquement (identités artistiques, muses et modèles, la famille, l’enfance…), une centaine de peintures de première importance, mais aussi des sculptures,

JPEG - 20.4 ko
La Robe de Madame Bartholomé

des dessins et des pastels, ainsi que des correspondances, l’exposition offre une cartographie de la constellation impressionniste, de Degas à Monet, en passant par Renoir, Pissarro, Cas­satt, Morisot, Manet et Gauguin.

Avis de Claire

Rouen est une ville importante pour les Impressionnistes. En effet, c’est là, en 1872, que Claude Monet y expose dans un musée pour la toute première fois, un portrait de sa femme Camille. Dans la lignée des deux précédentes expositions du Festival Normandie impressionniste, Une Ville pour l’Impressionnisme en 2010, et Éblouissants reflets en 2013, Scènes de la vie impressionniste s’interroge de manière plus intime sur l’art du portrait.

Le portrait a quelque chose de personnel, de privilégié, et c’est précisément le point qu’a souhaité mettre en valeur cette très belle exposition, en montrant tous ces artistes, plus comme un groupe d’amis, voire une famille, que comme les initiateurs d’un vaste mouvement pictural qui allait révolutionner la peinture.

JPEG - 23.5 ko
Federico Zandomeneghi
Diego Martelli

Entre portraits privés, instantanés de vie intime et scènes du quotidien, les différents tableaux présentés en révèlent autant sur leurs auteurs que sur cette foisonnante communauté artistique et intellectuelle. Ce ne sont plus seulement les grands noms de la peinture que l’on y croise, mais des enfants, des épouses, des maris, des amis... Ils se connaissent, se peignent, s’influencent...

Il s’agit d’un véritable microcosme aussi inspirant qu’inspiré, à l’image d’une Berthe Morisot qui peint sa fille Julie Manet, son mari Eugène, frère d’Edouard, et Julie, peinte à nouveau par Renoir, ami intime de Berthe. Les toiles communiquent, se parlent, se complètent. Nous avons l’impression de traverser une gigantesque galerie de portraits de famille.

La scénographie joue sur cet aspect de l’intime, les murs sont habillés de papier peint, les couleurs échangent des tonalités avec les tableaux, ce qui renforce cette sensation de scènes d’intérieur parsemées de bonheur partagé, qui est le moteur de cette exposition.

JPEG - 18.5 ko
Coco écrivant (détail)
Pierre Auguste Renoir

Onze thèmes articulés chronologiquement sont ainsi proposés, avec une centaine de peintures majeures, accompagnées de dessins, de photographies, de sculptures mais également, en fin d’exposition, de correspondances qui résonnent avec les oeuvres.

Une sensationnelle plongée au coeur des souvenirs de l’Impressionnisme, cet art qui avait pour ambition première d’immortaliser l’instant présent. A ne pas manquer !

Informations pratiques

Musée des Beaux-Arts de Rouen
Esplanade Marcel-Duchamp 76000 Rouen
Tous les jours de 10h à 18h
Fermée les mardis et 1er mai
De 8 à 11 €

Crédit photos : © Claire Saïm pour Onirik

Plus de photos sur Facebook

Merci beaucoup à toute l’équipe du Musée des Beaux-Arts de Rouen pour son accueil chaleureux !

Site officiel

A lire aussi sur Onirik

Caillebotte, peintre et jardinier - Avis +
Eugène Boudin, l’atelier de la lumière - Avis +
Frits Thaulow, paysagiste par nature - Avis +
Normandie Impressionniste
Passion Marguerites à Giverny
Impressionnisme à Rouen
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr