Onirik
Seule dans Raqqa - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 5 avril 2017.

Un témoignage poignant sur la vie des Syriens



Editeur : Edition des Equateurs

témoignage de Hala Kodmani

Présentation de l’éditeur

" La photo placée sur sa page Facebook montre une jeune femme élégamment maquillée. Elle porte un foulard noir sur un serre-tête doré, bracelets et bagues aux deux mains, tunique longue cintrée à la taille. Le visage plein, pommettes hautes, sourire timide.

Elle était syrienne et habitait Rakka, la " capitale " de l’Etat islamique. Sur Facebook, elle racontait sa vie de rakkaouie sous la botte des djihadistes. Ils n’ont pas apprécié. Début janvier (2016), ils ont annoncé qu’elle avait été " exécutée ". Elle avait 30 ans.

Avis d’Emilie

Nissan est une jeune syrienne, née d’un milieu modeste mais privilégié : en effet, ses parents prônent un islam de paix et d’amour et engagent leurs enfants à partir faire leurs études à l’Université, une autorisation qui n’est pas donnée à toutes les jeunes filles.

Elle étudie la philosophie et se rend peu à peu compte du carcan dans lequel vivent les Syriens sous le régime de Bachar el-Assad. Cette condition la révolte et elle se prend à rêver de liberté. Elle suit donc avec intérêt la révolution égyptienne, et espère que ce vent nouveau arrivera jusqu’à son pays. C’est le cas, quelle chance !

Mais les manifestations sont très durement réprimées, le nombre de morts augmente de jour en jour et les atrocités commises par le gouvernement sont terribles. Malgré tout, peu à peu, des villes se libèrent du joug d’El Assad, dont Raqqa, la ville ou vit Nissan. Le répit sera de courte durée.

Ce court livre, moins de 150 pages, est pourtant riche en enseignements. Nissan a principalement participé à la révolution syrienne via Facebook, sous pseudonyme, où elle diffusait et partageait des vidéos, écrivait ses pensées, encouragements et déceptions. Discrète et obéissante, elle ne manifeste pas, ce qui ne l’empêche pas de suivre avec ardeurs les évolutions politiques de son pays, qu’elle adore.

Ses posts Facebook, retranscrits et traduits depuis l’arabe, viennent ici émailler un texte très abordable et facile d’accès même pour un ou une ado. Elle décrit et explique ce qui se passait alors en Syrie. Magistrale leçon d’Histoire qui explique la crise contemporaine, l’écriture est vivante et poignante. On connait la fin : Nissan sera arrêtée, jugée et exécutée. Malgré ce dénouement inéluctable, on vit avec elle, on rit, on pleure, et notre cœur bat avec le sien et soutien son combat. Véritable leçon d’humanité, on se rend compte à la lecture combien la liberté française est précieuse.

On aime les descriptions du quotidien, où l’en s’aperçoit que malgré la dictature dont ils souffraient, les Syriens n’ont pas des aspirations si différente que nous : ils veulent avoir chaud l’hiver, ne pas avoir faim, un toit, un travail, que leurs enfants soient heureux. Une base, pourtant très difficile à atteindre dans leur pays.

Ce livre est à lire absolument pour comprendre les ressorts qui ont mené Daesh à envahir, sournoisement, subrepticement, la Syrie, et met en lumière les raisons qui poussent les syriens à migrer en masse pour trouver un refuge.

Fiche Technique

Format : semi-poche
Pages : 147
Éditeur : Editions des équateurs
Sortie : 9 mars 2017
Prix : 15 €

A gagner !

20 mai : Gagnez 4 La Porte des abysses


du 20 au 28 mai 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr