Onirik
Son Vrai Visage - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 25 mai 2019.

Avec son talent habituel, Karin Slaughter plonge le lecteur dans un monde où tout est remis en question en quelques secondes.



Editeur : HarperCollins

roman de Karin Slaughter

Présentation de l’éditeur

Le métier de Laura consiste à soigner les troubles de la parole. Dans sa profession, elle est reconnue et admirée. Elle a pourtant plus de difficultés quand il s’agit de faire parler sa fille de trente ans, qui semble collectionner les échecs en tout genre.
Il aura suffi qu’elle l’invite au restaurant pour avoir une vraie discussion mère-fille.
Il aura suffi qu’un gamin armé entre en scène,
Il aura suffi d’un unique coup de couteau,
Pour que tout bascule.
Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d’hésitation. Efficace. Calme.
Andy vient de comprendre que sa mère n’est peut-être pas celle qu’elle prétend.
Et maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.

Avis de Thérèse

2018. Quand Andy voit sa mère Laura tuer un homme sans sourciller pour la sauver, son monde vacille. Quand, tout de suite après, sa mère lui demande de partir immédiatement sans poser de questions, de ne pas la recontacter et lui fournit tous les moyens pour disparaître, son monde s’écroule. Qui est réellement Laura ? Une orthophoniste à la vie paisible, divorcée, sans histoire ? Pas vraiment.

Dans un enchaînement implacable et sombre, Karin Slaughter nous fait découvrir son histoire qui commence trente-deux ans plus tôt, en 1986, au cœur d’un groupe d’activistes persuadés de vouloir sauver le monde, prêts à tout sacrifier, mais peut-être tout simplement sous emprise psychologiquement perturbés, manipulateurs.

L’auteur fait référence notamment à l’histoire de Patricia Hearst, riche héritière kidnappée en 1974, qui avait ensuite rejoint les rangs de ses kidnappeurs et participé avec eux à plusieurs braquages.

Dans sa fuite, de rebondissements en rebondissements, Andy va découvrir qui est sa mère, mais aussi qui est son père, et également d’où lui vient son prénom. Elle devra renoncer à bien des certitudes et des a prioris.

Naviguant constamment entre 2018 et 1986, Karin Slaughter sait tenir le lecteur en haleine tout au long de ces 576 pages, jusqu’à un dénouement final extrêmement bien maîtrisé.

Karin Slaughter a créé aux Etats-Unis le mouvement "Save the libraries". Le succès de chacun de ses romans doit contribuer activement à leur fréquentation !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 576
Editeur : HarperCollins
Collection : HarperCollins Noir
Sortie : 3 avril 2019
Prix : 20,90 €


A lire aussi sur Onirik

Angie - Avis +
Une fille modèle - Avis +
L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr