Onirik
Suicide Squad Rebirth : tome 1 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Comics -> Dernière mise à jour : le mercredi 19 juillet 2017.
Éditeur : Urban Comics

de Lee Jim et collectif

Présentation de l’éditeur

Le gouvernement réinstalle Amanda Waller à la tête de la Suicide Squad, et celle-ci sélectionne une nouvelle escouade de criminels et d’assassins, à la tête de laquelle elle place le colonel Rick Flag ! Mais la première mission qui réunit Captain Boomerang, Deadshot, Harley Quinn, Killer Croc et Katana, consiste à recruter un nouveau membre encore plus terrible et incontrôlable que l’équipe.

Avis de Hiromichi

Une bande de vilains pour aller combattre des encore plus vilains qu’eux. L’armée américaine a bien compris que pour le bien de ses concitoyens, n’avoir que des héros n’est pas suffisant. Ainsi la Suicide Squad est créée et contrôlée par la main de fer d’Amanda Waller.

Cette bande n’est pas constituée que de méchants de D.C Comics, pour que ces derniers fassent du bon boulot, il faut une tête bien faite et loyale, incarnée par la personne du colonel Rick Flag.

Dans ce premier volume, Rebirth, on nous embarque dès la première page dans l’esprit fou d’Harley Quinn. Une jeune femme perturbée dont l’esprit navigue entre folie et volonté d’être une héroïne. Sans écrire un comics entièrement dédié, on alterne des points de vues, mais on sent tout de même qu’elle est le personnage central. C’est pourquoi l’histoire concernant sa capture et son entrée dans la Suicide Squad est plus longue que les autres personnages.

Puis, il y a l’histoire principale où l’équipe est jetée dans une mission dangereuse pour récupérer un nouveau membre, mais également un mystérieux objet. De toute façon, leurs ordres de mission sont toujours assez flous et plutôt éloignés de ce qu’ils trouvent sur place.

Cette histoire principale est alors intercalée par les embauches des membres, qu’ils soient vilains ou justiciers comme Katana. Cela permet de voir leur dangerosité et leur personnalité, cette alternance permet de mettre en valeur leur profondeur. L’équipe initiale est, quant à elle, constituée des membres que l’on a vu dans le film sorti en août 2016, même si on sait que la Suicide Squad est un groupe qui change souvent.

Nous avons ici une première mission passionnante et pleine d’action, et ici, on a également une touche d’humour mordant. Les personnages ne sont pas spécialement là pour se soutenir, leur survie et gain personnel sont ces éléments qui comptent le plus pour chacun d’eux. Ils ont des objectifs, mais leur vraie nature individualiste ressort parfois.

De plus, ce volume est agrémenté d’un design de qualité et les cases ne manquent ni de détails ni de dynamisme. L’action est bien présente, et on constate que l’équipe n’est pas composée d’enfants de coeur, tout comme les super-vilains contre lesquels ils se battent.

Voilà un premier tome de la série Rebirth qui nous fait aimer ce petit groupe de timbrés et qui nous donne envie de lire la suite.

Fiche technique

Format : album
Pages : 160
Éditeur : Urban Comics
Collection : DC Rebirth
Genre : Super-héros ou super-vilains
Dessinateur : Lee Jim/Collectif
Sortie : 9 juin 2017
Prix : 15 €

L'auteur Hiro
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr