Onirik
Sur la route des impressionnistes
Onirik -> Bon plan -> Tourisme -> Dernière mise à jour : le mercredi 21 juin 2017.
Lieu : de Paris à la Seine et Marne

Il y a quelques jours de cela, Onirik a participé à un voyage de deux jours sur la route des impressionnistes, organisé par l’office de tourisme de Seine et Marne, dans le cadre de la création de la marque Voyages impressionnistes.

Premier jour

Rendez-vous à 9h30 devant le Musée d’Orsay.

La grande galerie consacrée à l’impressionnisme a subi une véritable métamorphose depuis 2010. En regroupant de nombreuses œuvres de jeunes peintres impressionnistes, la galerie montre la diversité des courants qui ont conduit à ce mouvement artistique. Notre guide a porté une attention particulière sur les œuvres peintes en Seine-et-Marne, réalisées par des artistes tels que Sisley, Corot ou Bazille.

Cette gare reconvertie en musée offre une collection impressionnante des peintures les plus emblématiques de l’impressionnisme. Passer deux heures à quelques centimètres des tableaux de Van Gogh, Renoir ou Monet nous transporte immanquablement en pleine nature. L’architecture ’puissante’ des lieux offre une véritable bouffée d’oxygène en plein Paris.

Déjeuner à l’Hôtellerie du Bas-Bréau, à Barbizon

A une demi-heure de Paris, cet hôtel-restaurant dispose d’une situation idéale pour profiter de la nature en toute sérénité. Nombre de célébrités ont séjourné et rêvé au Bas-Bréau comme Grace de Monaco, Françoise Sagan ou Julien Green.

Devant un carpaccio de thon fumé aux groseilles et une réduction balsamique, on apprend que c’est ici que Robert Louis Stevenson a écrit ses textes sur la forêt.

Visite guidée du village d’artistes de Barbizon et du Musée départemental de l’école de Barbizon, l’Auberge Ganne.

Ce village est devenu, par sa situation, le cœur d’un mouvement qui porte son nom : l’école de Barbizon, mouvement pictural précurseur de la période impressionniste. Aujourd’hui encore, le visiteur peut se replonger dans cette époque qui a vu naître l’idée même du peintre romantique, en quête d’une nature pure et belle.

C’est d’ailleurs ce que sont venus chercher Corot, Millet et Rousseau, dans un premier temps, puis inspirés par eux, Monet, Renoir ou encore Sisley, tous attirés par la proximité de la forêt de Fontainebleau.

Les époux Ganne, en voyant des peintres débarquer tous les jours dans le coin pour peindre des instantanés de la nature, ont eu la bonne idée de louer des chambres dortoirs aux artistes. Grâce à cette idée lumineuse, Barbizon est devenue la plaque tournante de l’impressionnisme.

A l’intérieur du bâtiment, le visiteur peut s’étonner de voir des murs, des portes de placards recouverts de peintures. En effet, lorsque le beau temps n’étaient pas au rendez-vous, les drogués à l’essence de térébenthine ne pouvaient s’empêcher de "taguer" la moindre parcelle vierge de leur auberge !

Visite guidée du village de Moret-sur-Loing

Charmante cité médiévale du XIIe siècle, la ville est baignée par le Loing, qui attira de nombreux peintres tel Alfred Sisley qui y passe les vingt dernières années de sa vie.

Lorsque la température monte, tout le monde profite de la proximité de la rivière pour y tremper les pieds et profiter du spectacle de l’eau vive.

Deuxième jour

Vulaines-sur-Seine, visite du musée départemental Stéphane Mallarmé

Ouvert au public depuis 1992, le musée fait face à la Seine et à la forêt de Fontainebleau. Au travers des objets de son quotidien, de ses œuvres et de celles de ses amis artistes Manet, Verlaine ou Renoir, le musée restitue l’intimité et l’univers du poète. Amoureux des écrits d’Edgar Allan Poe, il apprend à maîtriser l’anglais pour traduire ses textes.

Le visiteur pourra admirer sa collection de premières éditions originales de ses auteurs favoris. Le clou de la visite, par une forte chaleur, se promener dans le jardin aménagé dans le style anglais, et peut-être, faire une sieste à l’ombre d’un arbre fruitier.

Découverte du Festival de l’histoire de l’art à Fontainebleau, sur le thème de la nature et avec pays d’honneur les Etats-Unis (7e édition)

Conçu comme un carrefour des publics et des savoirs, le Festival de l’histoire de l’art propose gratuitement pendant trois jours conférences, débats, visites, concerts, expositions, projections, lectures et rencontres au sein du château ainsi que dans plusieurs sites de la ville de Fontainebleau.

Une ballade s’impose dans les différents jardins du château : à la française (à bord d’une calèche), à l’anglaise ou dans le Jardin de Diane (dans un petit train).

Profitez de la fin de journée pour visiter le Château quasiment vide. Les volets sont déjà fermés, laissant le promeneur dans l’atmosphère mystérieuse du bâtiment à l’abandon. Les salles ne sont plus éclairées que par les bougies...

Au final, ce voyage est une bonne façon d’aborder l’art sous un œil vivant, de partir sur les traces des peintres mythiques qui sont un des nombreux trésors de la culture française.

Pour toute information, cliquez sur :

- www.musee-orsay.fr
- www.bas-breau.fr
- www.barbizon.fr
- www.msl-tourisme.fr
- www.musee-mallarme.fr
- www.festivaldelhistoiredelart.com
- www.chateaudefontainebleau.fr

L'auteur Emma666
Son site : La pause lecture
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr