Onirik
The Kiss - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le vendredi 23 mars 2018.
Editeur : Lumen

roman de Marie Rutkoski

Présentation de l’éditeur

La guerre a éclaté. Arin se retrouve au centre des affrontements, avec l’Orient comme allié et, pour ennemi, l’Empire qui l’avait réduit en esclavage. Il est enfin parvenu à fermer son esprit au souvenir obsédant de Kestrel, même s’il ne parvient pas tout à fait à l’effacer de sa mémoire. Mais sa décision est prise : il n’a plus que faire de celle qui, le croit-il, soutient l’Empereur envers et contre tout, malgré les innocents massacrés, malgré le danger qui menace Arin et les siens...

Mais la vérité est tout autre. C’est loin au nord, dans un des nombreux camps de travail impériaux, que dépérit peu à peu Kestrel, fiancée déchue de l’héritier de l’Empire. Droguée - une façon de s’assurer de son obéissance -, elle risque de perdre un peu plus chaque jour, comme les prisonniers qui l’entourent, tout souvenir de sa vie passée.

Déjà, plus au sud, les combats font rage, et les vies d’Arin et de Kestrel se retrouvent prises entre le marteau et l’enclume... Pour elle comme pour lui, l’heure est venue de jouer cartes sur table. Mais quand les enjeux sont aussi élevés, est-il vraiment possible de remporter la mise ?

Dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, découvrez les jeux de pouvoir, les coups de bluff et les enjeux vertigineux de la partie de poker menteur à laquelle se livrent deux espions pris dans les nasses de deux causes ennemies !

Avis d’Izabulle

Les fans de la saga The Curse, attendaient ce troisième et dernier volet avec impatience. En effet, le final du précédent tome était insoutenable, plaçant Kestrel en positon d’esclave. Aussi, nous avions un inversement des conditions sociales de nos personnages, où Arin ancien esclave herrani avait obtenu la liberté de son peuple et de lui-même, alors que Kestrel faisant partie de l’élite Valorienne, est envoyée dans les camps de travail de la Toundra.

Nous suivons donc la déchéance humaine de Kestrel, qui travaille comme un forçat dans les mines de soufre, y est droguée et maltraitée. Ce renversement de situation est déstabilisant pour le lecteur, qui perd ses repères, comme s’il était placé lui-même dans un rêve cauchemardesque. L’auteur ne nous épargne rien de la vie de Kestrel dans les mines, contrastant avec la liberté d’Arin qui prépare déjà la guerre qui l’opposera aux Valoriens.

Fort de son alliance avec les Dacrans, Arin prépare donc son pays à partir en guerre. Pourtant, les souvenirs de Kestrel le hantent et devant les rumeurs de décès lancées sur celle-ci, il devient incontrôlable. Il ne croit pas en la mort annoncée de son âme sœur et décide d’aller à sa recherche. Mais si Kestrel est belle et bien vivante, que reste-il de son âme à travers la drogue et les châtiments ? Arin ne court-il pas après un fantôme ?

Etant donné la qualité des deux premiers tomes, il était peu probable que celui-ci ne suive pas le même chemin. Il est d’ailleurs sur un schéma d’écriture très semblable au second tome, soit avec une alternance très rapide des points de vue de Kestrel et Arin. Cela permet de donner un rythme agréable lors des passages d’action et contre-balançant les longueurs qui sont tout de même assez répétitives dans ce tome. L’écriture poétique, soutenue et aérienne de l’auteur, fera toujours le bonheur du lecteur et marque indéniablement la particularité de cette saga.

On se délecte de la suite des aventures de Kestrel et Arin. Les paris, tactiques, trahisons et retournements d’alliance sont au menu. La romance prend également de la profondeur, avec une certaine maturité prise par nos personnages vis à vis de leurs sentiments. Vous serez certainement comblé par le chemin pris par l’auteur, qui est à la fois surprenant et finalement attendu par les fans.

En substance, un troisième tome tout en nuances, tant par son rythme que par sa magie poétique. Aucune déception en vu pour les fans de la saga, qui seront à coup sûr comblés par ce final majestueux.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 635
Editeur : Lumen
Sortie : 15 mars 2018
Prix : 15 €


A lire aussi sur Onirik

The Crime - Avis +
The Curse - Avis +
L'auteur Izabulle
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr