Onirik
The confessions of a duchess - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le dimanche 2 janvier 2011.
Editeur : Harlequin

roman de Nicola Cornick

Présentation de l’éditeur

The Dowager Duchess and her scandalous younger lover...

Laura, Dowager Duchess of Cole, has sworn never to marry again. But the arrival of Dexter Anstruther, the man with whom she once shared one forbidden night of passion, throws her plans and her heart into turmoil. Laura knows that the secret she is keeping from Dexter would destroy any chance of a future together. But can she keep her secrets and keep Dexter at arm’s length when he is so determined to rekindle their passion ?

Avis de Callixta

Nicola Cornick a écrit une trilogie précédée d’une courte nouvelle en 2009 autour d’une idée originale, un village du nord de l’Angleterre qui porte le nom de la famille qui l’a créé : Folly’s Fortune. Ce très joli nom cache une ville d’eau qui attire les curistes du nord du pays, et qui a donc une vie sociale plutôt active malgré sa petite taille. C’est là que vit les derniers Fortune qui, contrairement à ce que nous pourrions attendre, ne seront pas au cœur de la série. Lors de ce premier roman, c’est une duchesse, veuve et mère d’une petite fille qui va trouver l’amour auprès d’un homme plus jeune qu’elle.

Ce livre ne manque pas d’idée originale et est même écrit avec un certain talent mais, curieusement, quelques maladresses, une certaine inaptitude à mélanger les différentes trames de l’histoire vont peser lourd.

Laura Cole vit tranquillement et modestement après le décès de son mari quelques années auparavant. Son mariage a été malheureux et difficile. Sa liberté retrouvée est une bénédiction mais elle va être troublée par la décision plutôt loufoque de Monty Fortune (le petit seigneur local) à court de fonds et qui pense que pour remplir ses caisses il peut rétablir un impôt médiéval sur les femmes célibataires.

Sa décision a pour conséquences de fâcher une partie de la population féminine de Folly’s Fortune et d’attirer tous les chasseurs de dot du coin, bien conscients que beaucoup de jeunes femmes vont sans doute en profiter pour se marier. Cette anecdote qui n’est pas aussi ridicule qu’on le pense donne une connotation un peu décalée au début du livre qui malheureusement cadre mal avec le reste. Nicola Cornick revient plusieurs fois sur ce fait en montrant comment les femmes du village vont organiser la résistance. C’est assez amusant mais bien mal lié au reste.

En effet, Nicola Cornick ajoute un autre élément d’intrigue en signalant que des malversations ont lieu dans le village et qu’un homme est particulièrement surveillé. Dexter Anstruther est donc envoyé sur place pour enquêter. Ce jeune homme, qui connaît la région va profiter du flot de coureurs de dot pour se faire passer pour l’un d’entre eux et pourra peut-être faire d’une pierre deux coups puisque sa situation d’aîné dune grande famille pauvre l’oblige à chercher une héritière. En plus, il va retrouver Laura qu’il a aimée quatre ans plus tôt mais qui l’a rejeté impitoyablement.

Le problème de Nicola Cornick est qu’elle a du mal à suivre toutes ces histoires qui s’entremêlent et forment un ensemble disparate. Il faut de plus ajouter de nombreux détails fondamentaux du passé de Laura (qui a été brigand de grand chemin et a joué à Robin des Bois…) qui viennent alourdir la trame générale du livre. Et c’est sans compter une mince intrigue secondaire qui avait pourtant du potentiel et sera poursuivie dans d’autres romans autour d’une cousine de la jeune femme dotée d’une épouvantable mère. Toutes ces idées sont bonnes, originales et auraient pu former un roman plein de rebondissements et d’émotions mais l’impression générale est que tout se juxtapose avec plus ou moins de bonheur.

C’est fort dommage car l’histoire d’amour de Laura et Dexter méritait mieux. A elle seule, elle aurait donné un grand livre. La jeune femme a huit ans de plus que celui qu’elle aime. Lors de leur première liaison, il était vierge et elle a contribué à changer le cours de sa vie. Ils ont eu une petite fille ensemble, ce qu’ignore Dexter. Leur animosité est forte, basée sur les mensonges de Laura qui va s’accrocher à eux au cours de l’ensemble du livre. L’émotion est très présente, leurs échanges intenses et brûlants et l’histoire est belle mais un peu lente à évoluer.

L’impression générale demeure bonne car Nicola Cornick a un style fluide et élève parfois le niveau de son écriture de façon spectaculaire provoquant émotions ou sourires comme les plus brillantes auteures. Nous sentons qu’elle veut marier originalité du sujet, émotion et scènes décalées. Elle y parvient seulement partiellement ici. La suite sera consacrée à des amies de Laura, elles aussi des personnages originaux puisque la prochaine héroïne est une fille de servante qui a fait un héritage.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 384
Editeur : Harlequin Books
Sortie : 1 juin 2009
Langue : anglais
Prix : 6,06 €


A lire aussi sur Onirik

Lady Secret - Avis +
La maîtresse de l’Irlandais - Avis +/-
Audacieuse marquise - Avis +
La scandaleuse - Avis +
Mistress of midnight - Avis +
Captive de la passion - Avis +
One wicked sin - Avis +
Whisper of scandal - Avis +
Le prince du scandale - Avis +
The undoing of a lady - Avis +/-
The heart of Christmas - Avis +
Le secret du donjon - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr