Onirik
The elder scrolls V : Skyrim - Avis +
Onirik -> Hi-tech - sciences -> Jeux Vidéo -> Dernière mise à jour : le samedi 14 janvier 2012.
Editeur : Bethesda

sur XBOX 360

Descriptif de l’éditeur

L’Empire de Tamriel va bientôt sombrer. Le Haut-Roi de Bordeciel a été assassiné et des alliances se forment autour des divers prétendants au trône. Ce conflit a malheureusement réveillé un mal bien plus grand et plus dangereux...

Les Dragons, depuis longtemps oubliés des Elder Scrolls, reviennent à Tamriel. Le futur de Bordeciel et de l’Empire tout entier repose sur une prophétie évoquant le retour d’un fils de dragon : un héros possédant le pouvoir de la Voix, le seul et unique à être capable d’affronter les dragons

Avis d’Emilie

En un seul mot : Waouh !

La première chose qui nous frappe, c’est la musique. Envoûtante et magnifique. Et l’écran passe du noir à la cinématique d’introduction et second choc ! Graphismes superbes, pleins de magie et de beauté. Ce que le gameplay ne démentira pas, quelle heureuse découverte !

Vous incarnerez un personnage de votre choix (humain, elfe, orc...) auquel vous donnerez un nom. Petit bémol : les visages sont vraiment laids. Quel que soit le physique que vous lui créerez (écartement des yeux, couleur de la peau...), il sera laid. Un choix qui vous rendra schizophrène ou qui vous laissera penser que non, vous n’êtes pas si moche que ça.

Au fil des très nombreuses quêtes sérieuses ou loufoques que vous pourrez choisir de faire ou non, cela influencera le reste du jeu. Vous deviendrez un "enfant de dragon", c’est à dire, en gros, un tueur de dragon qui absorbe leur pouvoir.

Les dragons : voilà un point intéressant ! Ils sont superbes, quel dommage de devoir les tuer (vous pouvez vous laisser manger, mais vous risquer de rester bloqué un petit moment au même point du jeu...).

L’énorme avantage de Skyrim (surtout après Oblivion, l’opus numéro 4, moins abouti et décevant), c’est que c’est du RPG taille XXL. Les facultés que vous pouvez développer sont sans fin, et celles-ci induisent une progression qui vous sera propre. Par exemple, si vous développez votre don d’éloquence, vous aurez moins besoin de recourir aux armes et vous convaincrez les gens plus vite, ils vous feront plus confiance et vous confieront plus de secrets.

Les interactions entre personnages sont également assez poussées : vous pouvez voler des objets dans des maisons, mais si quelqu’un vous voit, direction le cachot !

Vous pourrez partir vagabonder seul ou vous faire accompagner d’un ami. Parfois des scènes sont un peu longues et on voudrait un peu plus de combat, mais cela reste un désagrément mineur. La vue à la première personne n’est pas terrible non plus, mais bon, on peut en changer, donc ça n’entre pas vraiment en ligne de compte.

Au final, un excellent jeu, dont la durée de vie est vraiment longue. Un avantage à ne pas négliger... [1]

Fiche Technique

Editeur : Bethesda
Plateforme : PC, XBox 360, PS3 (testé sur XBox 360)
Sortie : 10 novembre 2011
Classification PEGI : 18 ans et plus
Prix : 69 euros (selon plateforme)

[1] Sur ce, je retourne chercher la maison que j’ai achetée : 5000 pièces d’or et le vendeur n’a pas daigné me donner l’adresse

A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr