Onirik
The untamed bride - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le lundi 1er février 2010.
Editeur : Avon Books

roman de Stephanie Laurens

Présentation de l’éditeur

They’re battle-hardened, sinfully wealthy, completely unstoppable—and all male : Four officers of the Crown, fighting against a deadly foe known only as the Black Cobra.

He is a man who has faced peril without flinching, determined to fight for king and country.

She is a bold, beautiful woman with a scandalous past, destined to become an untamed bride.

Together they must vanquish the ruthless enemy, while confronting the dangers of the heart . . .

Avis de Callixta

Stephanie Laurens est un auteur expérimenté qui a déjà une longue bibliographie, mais elle étonne encore par sa capacité à se réinventer et publie chaque année au moins deux romans souvent très réussis. The untamed bride est du pur Stephanie Laurens, très habilement composé qui permet d’entrer dans l’œuvre de l’auteur pour un néophyte ou de retrouver son monde pour un fan. Il fallait réussir cet exploit, Stephanie Laurens l’a fait en livrant un roman qui a toutes les caractéristiques habituelles de ses livres et ouvre de nouvelles perspectives dans son œuvre.

Stephanie Laurens est un auteur habitué aux longues séries. Elle en suit plusieurs d’ailleurs liées entre elles. Si l’imposante saga des Cynster qui avait débuté autour de six cousins tous confrontés aux douleurs des guerres napoléoniennes semblait s’essouffler et que The Bastion Club paraissait avoir connu son épilogue dans un dernier roman paru en 2009, The untamed bride prouve qu’il est toujours possible d’inventer des suites. Ce roman inaugure en effet une nouvelle série qui est une sorte de spin off des deux autres.

Le sujet de cette saga qui devrait compter quatre tomes (mais avec cet auteur, rien n’est moins sûr !) est particulièrement intéressant et ingénieux. Quatre amis sont partis en Inde pour participer à la conquête coloniale et sont employés par le gouvernement britannique. En 1822, ils sont tous appelés à travailler à l’arrestation d’un homme qui a créé une sorte de secte sanguinaire qui commet meurtres et exactions. Un long prologue au début du roman nous situe toute la genèse de la série. Le but ne sera pas d’identifier ce gourou mystérieux parce qu’il est très vite connu mais de le confondre alors qu’il est très puissant et a des amis qui peuvent le protéger. Nos quatre hommes vont devoir se séparer et tenter de ramener des preuves à Londres à un contact qui n’est autre que le leader du Bastion Club. Cette entrée en matière parfaitement amenée campe la situation et va donner un roman qui est à la fois une romance et un livre d’aventure.

Comme souvent, Stephanie Laurens va créer deux héros à la forte personnalité et notamment une jeune femme indépendante et volontaire qui ne rentre pas dans les critères de son époque. Un des soldats désignés pour convoyer des preuves est Derek Devborough, dit Dev. A peine arrivé en Angleterre - et particulièrement inquiet de parvenir à son but - il va se trouver avec la charge d’accompagner une jeune femme qui vit près de son village et que sa tante a jugé bon de confier à ses bons soins. Mais Deliah va se révéler plus un atout qu’un poids dans son aventure ! Stephanie Laurens reconstitue là un couple fréquent dans son oeuvre, qui va traverser épreuves et aventures chacun participant à totale égalité aux péripéties et bien-sûr en trouvant l’amour.

C’est très efficace et bien fait. L’action est soutenue alternant entre moments où les évènements s’accélèrent et les périodes de réflexion à plusieurs sur les plans à mettre en place ou sur les décisions à prendre. Tout se tient et arrive à point nommé. Ici, il n’y a pas de coupables à dévoiler ni de mystère à lever mais une sorte de jeu de chat et de la souris entre nos héros et leurs amis et les hommes du chef de la secte du Cobra Noir. Quelle bonne idée d’ailleurs d’avoir évité le méchant classique en créant un personnage maléfique dans un contexte vraiment différent !

Au cours de leurs aventures nos deux héros vont tomber rapidement dans les bras l’un de l’autre et il n’est pas nécessaire de rappeler que Stephanie Laurens excelle à écrire les moments d’intimité dans un style qui lui est très personnel. Ce roman ne fait pas exception à la règle et ces scènes sont très habilement intégrées au reste du roman.

Mais, ce qui est sans doute le plus étonnant c’est que Stephanie Laurens parvient à nous parler de presque tous les couples Cynster, du Bastion Club… sans pour autant qu’il soit nécessaire de connaître ces séries. C’est clair, parfaitement logique dans l’intrigue et cela donne envie de découvrir ou redécouvrir ces romans.

Les trois autres romans de la série sont annoncés pour 2010 avec dès février, The Elusive Bride qui mettra en scène Gareth, lui aussi sur le chemin de l’Angleterre avec des preuves de l’implication du vilain de l’histoire. Rejoindra-t-il lui aussi sa destination ? Certainement et sans doute lui aussi sera accompagné ! Rendez-vous dans quelques temps pour en savoir plus !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 448
Editeur : Avon Books
Sortie : novembre 2009
Langue : anglais
Prix : 5,62 €


A lire aussi sur Onirik

Un château sous la neige - Avis +
Un insupportable prétendant - Avis +
Une fiancée à tout prix - Avis +
La fiancée de Devil - Avis +
Indocile Angelica - Avis +
Précieuse Eliza - Avis +
Audacieuse Heather - Avis +
Where the heart leads - Avis +
The edge of desire - Avis +
It happened one night - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr