Onirik
Then comes seduction - avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mardi 19 mai 2009.
Editeur : Dell Publishing Company

roman de Mary Balogh

Résume de l’éditeur

Jasper Finley, Baron Montford, is twenty-five years old and bored. He is London’s most notorious daredevil and much admired by his male peers. He has never lost a wager, though he has taken on some hair-raising ones. But there seems to be no new challenge left to him and life looks empty and dreary as it stretches before him. He is also very drunk following his birthday celebrations-as are all his male friends. And so from the depths of the forbidden a new challenge is both suggested and accepted. Jasper is to seduce a virtuous female within two weeks, something beyond the pale of decency even for him. And the virtuous female is to be Katherine Huxtable, the beautiful, virtuous, and naïve sister of the new young Earl of Merton.

It seems like a wager too easy for his considerable skills. When Jasper sets out to win it, though, he finds the challenge far more difficult than he had expected-though not for any predictable reason. Chagrined and humiliated at his failure, he withdraws to the country and does not encounter Katherine again for three years.

At the start of this book they meet again to mutual embarrassment and hostility, though soon there is a new wager between them more challenging than anything Jasper has ever experienced or Katherine contemplated. Even that pales into insignificance, however, before a growing scandal that erupts into open disaster and threatens to ruin both their lives.

Avis de Callixta

Mary Balogh poursuit avec Then comes seduction son excellente série sur la famille Huxtable. Elle a rarement autant impressionné par sa maitrise de l’écriture et par le romantisme délicat qu’elle sait insuffler à ses histoires. Elle se livre dans ce roman à un délicieux marivaudage beaucoup plus intelligent qu’il n’y paraît et qui permet de jouer avec l’amour.

C’est à la plus jeune des sœurs Huxtable que revient la tâche de nous montrer que l’amour n’est décidément pas un jeu. La très jolie et naïve Katherine a vingt ans lorsqu’elle se retrouve seule ou presque, à Londres, après le mariage de sa sœur et le retour de son frère et de son autre sœur dans le domaine familial. Elle va être la victime d’un cynique et très stupide pari lancé par les amis du Baron Jasper Montford. Alors que celui-ci fête son vingt-cinquième anniversaire et qu’il a abusé de la dive bouteille, il s’engage à séduire la vertueuse Katherine en deux semaines. Nous voilà plongés dans Les liaisons dangereuses. Lors d’une soirée d’été dans les jardins de Vauxhall, notre héros va fondre sur sa proie. Pour conserver le suspense, nous ne vous révélerons pas s’il parvient à ses fins mais il ne reverra que trois ans plus tard, la jeune femme. Et le pari idiot va refaire surface…

Mary Balogh a écrit beaucoup de livres et la plupart sont remarquables. Dans cette série, elle semble au sommet d’une autre facette de son art. Nous sommes habitués à la voir illuminer les relations les plus compliquées par des scènes d’introspection minutieuse. Ici, elle utilise aussi ce talent mais l’enrichit de somptueux dialogues d’une vivacité sans pareil. C’est intelligent, subtile, délicieusement émouvant et bourré de jeux sur les mots. Qu’est-ce que l’amour ? Sait-on ce que c’est « aimer » ? peut-on jouer avec l’amour ? Ce talent avec les mots n’est pas nouveau mais éclate au grand jour ici, permettant comme les introspections de mieux connaître ce qui anime les personnages et leur relation.

L’intrigue est minimaliste. Montford et Katherine se rencontrent puis se perdent de vue et se retrouvent pour plonger dans un scandale retentissant dont ils ne sont pas entièrement responsables. Comme sa sœur, Katherine va alors entrer dans une relation avec un homme dont elle a toutes les raisons de se méfier. Mary Balogh se contente alors de mettre ses personnages en présence et de les faire réagir l’un à l’autre. Et tout prend vie malgré la banalité du propos. Combien de scènes de valse peut-on lire dans les romans Régence ? Tout a été dit sur l’intimité vaguement scandaleuse que permettait cette danse. Pourtant sous la plume de Mary Balogh, elle devient érotique et nous comprenons comment elle peut faire tourner les robes et les têtes aussi. Rarement une scène si simple a été aussi évocatrice. Tout le roman est composé d’éléments de ce genre pour un résultat remarquable où la simplicité devient un art.

La construction du roman est également remarquable. Contrairement à beaucoup de livres où les protagonistes sont présentés en début d’ouvrage, nous apprenons que très progressivement qui sont les personnages et notamment le séduisant et inconsistant Jasper. C’est un séducteur brillant mais par petite touche, Mary Balogh sème la complexité dans l’apparence simple du jeune homme. En même temps que Katherine, nous découvrons qui il est et pourquoi il agit ainsi. Le lecteur est alors une sorte de témoin privilégié de cette révélation. Nous nous surprenons à comprendre juste en même temps que les personnages ce qui se passe. Cela maintient une attention permanente et passionnée à ce qui se passe. Et Jasper et Katherine se révèlent follement intéressants, évoluant devant nous, apprenant à s’aimer eux-mêmes et l’un et l’autre. Katherine est une jeune femme généreuse et forte. Elle fait un pendant remarquable à Jasper, tout en charme fragile.

Enfin, Mary Balogh, qui a amplement prouvé qu’elle savait manier le drame brillamment, montre ici sa capacité à faire sourire et rire. Les dialogues sont spirituels, les situations amusantes et les images créées par les personnages très drôles.

Then comes seduction est un roman tout aussi brillant que celui qui le précède. Il porte admirablement son nom. La séduction est le maître-mot. Mais la séduction conduit à l’amour et le titre du prochain livre est alors justement trouvé : At last comes love. Mary Balogh pousse la perfection jusqu’à penser au mieux les titres de ses ouvrages ! Il semble impossible que la prochaine histoire ne soit pas réussie tant Mary Balogh déploie de talent et d’amour pour ses personnages et son écriture. Elle nous enchante littéralement quand elle atteint de tels niveaux.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 448
Editeur : Dell Publishing Company
Sortie : mars 2009
Langue : anglais
Prix : 5,14 €


A lire aussi sur Onirik

Celui qui m’embrassa - Avis +
Celui qui m’aimera - Avis +
Le Noël de toutes les promesses - Avis +/-
Un bijou si précieux - Avis +
La Perle cachée - Avis +
La maîtresse cachée - Avis +
Le mystérieux duc de Bewcastle - Avis +
L’amour ou la guerre - Avis +
Inoubliable amour - Avis +
Gagnez 3 Fausses fiançailles
Fausses fiançailles - Avis +
Une nuit pour s’aimer - Avis +
Rêve éveillé - Avis +
Le bel été de Lauren - Avis +
Un mariage en blanc - Avis +
The secret mistress - Avis +
Le temps du secret - Avis +
Le temps de la séduction - Avis +
Le temps du mariage - Avis +
Le temps du désir - Avis +
Bespelling Jane Austen - Avis +
Un instant de pure magie - Avis +
A matter of class - Avis +
The heart of Christmas - Avis +
Seducing an angel - Avis +
Unforgiven - Avis +
The devil’s web - Avis +
First comes marriage - Avis +
It happened one night - Avis +
A precious jewel - Avis +
Inoubliable amour - Avis +
Simply unforgettable - Avis +
Silent melody - Avis +
The notorious rake - Avis +
Interview de Mary Balogh - VF
Interview de Mary Balogh - VO
The temporary wife - Avis +
The secret pearl - Avis +
A counterfeit betrothal - Avis +
Dancing with Clara - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr