Onirik
Tu tairas tous les secrets - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 19 janvier 2022.
Editeur : Pocket

roman de Hervé Jourdain

Présentation de l’éditeur

Paris, port de l’Arsenal. Penché sur le corps de la noyée, le ccommandant Guillaume Desgranges procède aux premières constatations lorsqu’une main se pose sur son épaule : " Votre femme, Guillaume...
- Quoi, ma femme ? "

Sa femme qui les a quittés, lui et son fils, il y a dix ans, et dont l’ADN vient d’être retrouvé sur le pull d’une autre, assassinée, en forêt des Ardennes... Sa femme dont le sort lui importe si peu que ses coéquipières du Bastion, Zoé et Lola, décident d’enquêter dans son dos, sur leur temps libre. On ne devrait jamais mettre son nez dans les secrets des autres...

Avis de Thérèse

Hervé Jourdain, ancien capitaine de police à la Brigade criminelle de Paris, est aujourd’hui analyste au ministère de l’intérieur. C’est dire s’il connaît bien les procédures, le fonctionnement, l’esprit et le jargon des policiers qu’il fait vivre à travers les pages de ce cinquième volume de sa série 36 quai des Orfèvres.

On retrouve certains des policiers dont on a fait la connaissance dans Le sang de la trahison et Femme sur écoute. S’il est très agréable de les voir évoluer et si ce polar peut tout à fait se lire indépendamment, ceux qui n’ont pas lu les titres précédents pourront avoir l’impression que les portraits des policiers ne sont pas suffisamment fouillés au niveau de leur vie personnelle, de leur psychologie, et risquent par moments de se perdre au milieu des références et allusions à des événements passés, sur lesquels l’auteur n’estime pas nécessaire de s’appesantir.

Dans Tu tairas tous les secrets, les enquêtes se multiplient, se croisent, renvoient à d’autres crimes ou disparitions. La transition est parfois floue entre deux enquêtes. Tout se met en place peu à peu, pour aboutir à un final inattendu.

Une femme enceinte nue court dans la forêt, elle fuit. Mais elle est rattrapée. Une femme est retrouvée noyée dans le port de l’Arsenal. Le corps d’une femme est retrouvé enterré dans les Ardennes. Sur ses vêtements, une empreinte ADN de la femme du commandant de police Guillaume Desgranges, portée disparue depuis plus de dix ans, le laissant seul avec leur fils.

Guillaume Desgranges refuse de s’intéresser à cette piste, depuis le temps il a renoncé à retrouver sa femme. Mais ses coéquipières, Lola Rivière et Zoé Dechaume, décident, sans son accord et sans même lui en parler, d’aller enquêter dans les Ardennes, alors qu’elles sont supposées travailler sur l’affaire de la noyée du port de l’Arsenal.

Le récit est entrecoupé de courts chapitres dans lesquels un mystérieux professeur soigne une femme.

Hervé Jourdain nous entraîne dans un roman très riche en événements, avec une totale maîtrise des investigations policières, et en profite pour nous offrir une visite des nouveaux locaux de la police, aux Batignolles. Un bâtiment tout neuf qui porte aussi le numéro 36 mais qu’on appelle plus couramment le Bastion.

L’auteur aborde des sujets très divers au fil des pages : milieu parisien de l’édition (avec la révélation de certains petits arrangements), les réfugiés syriens, les médecines parallèles et les dérives sectaires. Un roman riche et foisonnant, peut-être même un tout petit peu trop riche…

Fiche technique

Format : poche
Pages : ‎448
Éditeur ‏ : ‎Pocket
Sortie : 27 août 2020
prix : 7,95 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr