Onirik
Une famille syrienne - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 3 septembre 2017.
film franco-belge de Philippe Van Leeuw (2017)

Présentation du film

Dans la Syrie en guerre, d’innombrables familles sont restées piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement.

Courageusement, ils s’organisent au jour le jour pour continuer à vivre malgré les pénuries et le danger, et par solidarité, recueillent un couple de voisins et son nouveau-né. Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.

Avis d’Anna

Au cœur de la Syrie en guerre, Oum tient le fort de son appartement,

JPEG - 7.1 ko

entourée par ses deux filles, son fils, son beau-père, sa voisine avec son mari et leur nouveau-né, ainsi que Delhani, leur domestique. Piégés dans l’immeuble, entre les tirs de snipers, les bombes et les raids aériens, ils sont unis par la tragédie et l’envie de survivre.

Oum, la matriarche, tient fermement cette famille de fortune. À son service, Delhani s’occupe des enfants, de faire à manger ou encore d’aller chercher de l’eau. Halima, la voisine, elle, prend soin de son bébé, en attendant le retour de son mari, Samir, parti tôt ce matin-là. Leur projet : fuir pour Beyrouth, où un passeur de l’armée de la résistance, a promis de les conduire.

Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que Samir a pris une balle dans le dos en

JPEG - 9.1 ko

sortant de l’immeuble ce jour-là. Delhani a assisté à la scène depuis un interstice de la cuisine. Elle a tout vu. Choquée, elle ne sait comment réagir ni comment l’annoncer à Halima. Lorsque Oum finit par l’apprendre, elle la force au secret. Personne ne doit savoir cette terrible nouvelle.

Dans ce huis-clos syrien, le climat est tendu. Pourtant, dans cet amalgame de chaos et de vie, l’amour et l’espoir règnent encore. Les plus jeunes tentent tant bien que mal de vivre et de rire, les plus âgés, eux, sont lucides mais

JPEG - 9.7 ko

résolus à ne pas céder. Oum représente et véhicule cet espoir et cet amour. Amour pour sa famille et pour son pays, qu’elle ne veut pas quitter.

Côté scénario, ce sont les personnages féminins qui portent ce drame. Dans cette guerre des armes, elles jouent également leur part, déterminées à défendre leur famille et à laisser la guerre dehors. Des plus jeunes au plus âgées, ce qui les caractérisent c’est leur force, leur endurance et leur persévérance. Ce sont des femmes résolument modernes et héroïques, dont la bravoure force le respect.

JPEG - 8.5 ko

La force de ce film réside dans son pouvoir de suggestion de la guerre. Le spectateur ne voit des morceaux de l’extérieur qu’à de très rares occasions, toujours brièvement. Le conflit est davantage suggéré et laissé à l’imagination du spectateur que montré frontalement, gratuitement.

Philippe Van Leeuw met avec Une Famille syrienne (Insyriated) des visages concrets sur cette guerre et ses victimes. Hors de tout agenda politique ou démagogique, c’est leur humanité qui nous est offerte, sublimée, malgré leur impuissance et la terreur palpable. C’est une invitation à la réflexion sur l’humain et sur le prix de l’inaction face à la

JPEG - 9.2 ko

barbarie.

Fiche technique

Sortie : 6 septembre 2017
Durée : 86 minutes
Avec Hiam Abbas, Diamand Abou Abboud, Juliette Navis
Genre : drame
Distributeur : KMBO

L'auteur Anna Rabe
Son site : Kulture Fokus
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


du 11 au 19 novembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr