Onirik
VOD : Black Summer - Avis +/-
Onirik -> Télévision -> Séries -> Dernière mise à jour : le mardi 9 juillet 2019.
Plateforme : Netflix

série canado-américaine de Karl Schaefer, John Hyams (2019)

Présentation officielle

Au cœur d’une apocalypse zombie, une mère est arrachée à sa fille. Elle commence une longue aventure pour la retrouver à travers un monde hostile.

Avis de Chris

L’invasion de zombies sème la panique aux USA, et notamment dans une banlieue chic, où une mère de famille va être séparée de sa fille lors de l’évacuation. Alors qu’elle tente de rejoindre le stade, lieu de rassemblement de tous les réfugiés, elle fait la rencontre de plusieurs personnes. Beaucoup périront sur le chemin...

Black Summer [1] est une série d’action et d’horreur. Très intense et dynamique, le spectateur n’a pas le temps de souffler. Aussitôt qu’un personnage meurt, un autre problème survient. Il n’y a pas de temps mort et aucune place à l’émotion. La durée moyenne des épisodes s’approchent d’une trentaine de minutes, ce qui amplifie cet effet de vitesse. Les épisodes sont découpés en chapitres et sont introduits par un mot ou une expression sur fond noir. Cette mise en scène donne une atmosphère tendue à la série.

Ici, les zombies sont angoissants. Aucun besoin d’en avoir une horde pour sentir la tension monter. Et oui, ceux-là sont légèrement plus intelligents que la moyenne. Tout d’abord, ils courent, et pas qu’un peu. Ensuite, s’ils n’arrivent pas à atteindre une personne, qu’à cela ne tienne, ils vont en chasser une autre. Un obstacle les gêne, aucun problème, ils trouveront le moyen d’atteindre leur but. Enfin, ils deviennent zombies très rapidement. En effet, moins d’une minute suffit à ce que le cadavre revienne à la vie, et dans une forme olympique !

Black Summer est une série où les épisodes s’enchaînent très vite. Tout comme l’intrigue... Ce pourquoi, il est difficile de s’attacher aux personnages. C’est d’autant plus marqué, qu’ils n’ont pas de réelles substances et peuvent mourir très vite. Finalement, ce sont ceux qu’on ne comprend pas (handicap ou étranger) qui sont les plus attachants. D’ailleurs, le fait que les paroles de ses derniers ne soient pas traduites est un choix judicieux, même s’il est déroutant au début. On se sent aussi proche que le groupe qui tente de comprendre ces personnes. Néanmoins, lorsque les situations sont dramatiques, il ne faut pas être polyglottes pour comprendre ce que ces personnages essayent de dire.

Malheureusement, le personnage que l’on suit le plus dans ses pérégrinations d’infortunes devient insipide tant il est inconscient de la situation où il se trouve. Chacune de ses non décisions amène le spectateur à vouloir l’achever. On ne peut pas l’excuser alors qu’il fait erreur sur erreur, conduisant parfois le groupe à une mort certaine.

Enfin, si le rythme soutenu de la série donne envie de continuer, les facilités scénaristiques et le manque de profondeur des personnages rendent la série moyenne. Quant à la fin, c’est une petite déception, mais elle ne laisse pas le spectateur sur sa faim.

Fiche technique

Titre : Black Summer
Réalisation : Karl Schaefer, John Hyams
Avec Jaime King, Justin Chu Cary, Christine Lee (II)...
Pays : USA, Canada
Plateforme : Netflix
Saison : 1 (en cours)
Episodes par saison : 8
Durée d’un épisode : environ 30 minutes

[1] Prequel de Z Nation

L'auteur Christelle Rio
Son site :
Sa fiche
A gagner !

15 octobre : Gagnez la saison 8 & 9 de Meurtres à Standhamn sur Facebook


du 15 au 22 octobre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr