Onirik
VOD : Doctors - Avis +
Onirik -> Télévision -> Série télévisée -> Dernière mise à jour : le mardi 22 août 2017.
Éditeur : Drama Passion

série coréenne de Oh Chung Hwan (2016)

Présentation officielle

Yoo Hye-Jung a vécu une enfance difficile entre une belle-mère abusive et un père effacé. Endurcie et effrontée, elle devient une adolescente à problèmes. Ne voulant plus avoir à faire à elle, son père l’abandonne chez sa grand-mère. Celle-ci va tout faire pour la tirer de ses mauvaises habitudes en commençant par insister pour que Yoo Hye-Jung se réinscrive au lycée. C’est là qu’elle fait la connaissance du professeur Hong Ji-Hong. Cet ancien étudiant en médecine va radicalement changer sa vie. A son contact, elle développe une vocation pour la médecine et libère enfin tout son potentiel. Mais sa grand-mère meurt suite à une opération et Hong Ji-Hong accusé de s’être rapproché de son élève est renvoyé.

De nouveau seule et livrée à elle-même, Yoo Hye-Jung va tout faire pour réaliser le rêve de sa grand-mère et devenir médecin. Des années plus tard, devenue neurochirurgienne, Hye-Jung est embauchée dans le même hôpital que son ancien mentor, maintenant un grand chirurgien de renom, et son ancienne rivale du lycée, Jin Seo-Woo. Elle y rencontre le chirurgien Jung Yoon-Do qui va s’enticher d’elle. Un quatuor amoureux voit le jour dans un climat où se côtoient entraide et rivalité. Yoo Hye-Jung aura-t-elle enfin la chance d’atteindre le bonheur qu’elle attend depuis toujours ?

Avis de Hiromichi

Après une rixe et un chef gravement blessé, une bande de mafieux arrive à l’hôpital et y met le bazar en réclamant un médecin. Nouvelle neurochirurgienne venant à peine de prendre son poste, Yoo Hye Jung calme ce petit monde en maîtrisant le bras droit. Elle est une femme, mais là, elle est médecin avant tout et elle ne laissera pas ces personnes faire une démonstration de force au sein de l’hôpital. Notre héroïne montre une impressionnante confiance en elle et maîtrise les événements, dès les premières secondes, on est conquis par son personnage dont on espère vivement qu’elle ne changera pas trop de notre première impression.

Les premiers épisodes permettent de nous faire comprendre comment Yoo Hye Jung a grandi, comment elle a rencontré Hong Ji Hong, mais également la famille Jin et les liens qui la lient à eux. On nous montre son passé, le déclic qu’elle a eu et le profond ressentiment sur lequel elle s’est construite et comment elle a tiré sa force et son ambition des épreuves qu’elle a subit.

Nous suivons ensuite, traditionnellement dans ce genre de drama, l’évolution de sa relation avec le professeur Hong Ji Hong, la constitution de sa vengeance, les interactions avec les autres neurochirurgiens mais aussi avec les différents patients qu’y viendront dans le service en question.

Pour cette série, il faut d’abord parler de Park Shin Hye, cette actrice beaucoup l’adorent mais beaucoup ne la supportent pas, et c’est compréhensible. Jusqu’à récemment (avant Pinocchio [1]), elle a souvent eu des rôles de potiche un peu fadasse (on peut rappeler sa naïveté excessive de You’re Beautiful) et toujours les yeux grands ouvert quand on l’embrasse. Dans Doctors, elle arrive à nous faire aimer son personnage et elle ne le gâche pas ! Son personnage est bien écrit et on sent que Park Shin Hye a amélioré son jeu. La Yoo Hye Jung qu’elle nous présente est une femme ambitieuse, sûre d’elle et indépendante, mais également très attachante. On la comprend, et elle prend ses responsabilités (quand elle le peut) et ne mâche jamais ses mots. Cependant son personnage ne porte pas tout le drama.

On peut souligner la présence de Kim Rae-Won dans le premier rôle masculin. Hong Ji Hong est une incarnation de l’homme parfait, sensible, compétent et surtout à l’écoute de celle qu’il aime. C’est un personnage extrêmement réfléchi. Chacun de ses actes le sont mûrement. Sa perfection frôle l’indécence. On n’arrive pas à le détester, il est gentil mais il est loin d’être naïf.

En parlant de personnage à détester, on peut évoquer Jin Seo Woo. Ancienne amie de Yoo Hye Jung, elle semble d’abord être l’incarnation parfaite de la petite garce-fille-à-son-papa. Seo Woo est incarnée par la magnifique Lee Sung Kyung. On l’avait déjà remarquée pour sa performance de Baek In Ha, l’insupportable petite soeur du 2ng lead masculin dans le drama Cheese in the Trap. Ici, elle nous subjugue une nouvelle fois, on a envie de la réconforter et de lui dire d’arrêter d’être jalouse ou triste. Elle est tiraillée entre amour, haine, jalousie et envie. Mais elle ne reste pas dans le cliché de la 2nd lead female, complètement hystérique et malsaine, même s’il lui arrive de faire quelques petits coups en douce. Elle essaye d’être reconnue et se heurte à l’ombre dont la couvre Yoo Hye Jung. Elle va grandir et évoluer, surtout lorsqu’elle se rend compte que la jeune femme va une nouvelle fois venir bouleverser son univers.

Mais ce qui fait vraiment la force de ce drama, c’est l’usage de nombreux personnages secondaires. Fort heureusement, on ne s’arrête pas au traditionnel carré amoureux et à la vengeance sous-jacente. On a la vie de l’hôpital, des différents malades qui viennent les voir, les opérations qui pour certaines nous angoissent. On sent la volonté de donner un peu d’épaisseur à ces protagonistes et c’est plaisant. On les aime comme une vraie famille, ils sont soudés et apportent leur petite touche. Mais en plus du groupe de neurochirurgie, il y a bien d’autres protagonistes qui nous font craquer et donne à ce drama la pincée de sel qui manque dans certaines histoires. Et oui, qui ne craque pas devant la bouille de l’adorable fanboy kang Soo, ou les squatteurs de chez Jung Yoon-Do ?

Ces personnages sont tous extrêmement attachants. L’équipe de neurochirurgie est une bande qu’on n’a pas envie de quitter, même si on avale les épisodes à une vitesse folle. Les 20 épisodes ne se ressentent que lorsqu’on tourne des histoires de rancœurs ou dans les cas de manipulations sociétales qui nous larguent un peu, car voir des hommes en manque de puissance corrompre tout le monde, ce n’est pas très passionnant. De plus, on sait globalement comment ça va se terminer, même si l’histoire s’évertue à rendre la vengeance de notre Yoo Hye Jung intéressante.

Voilà un drama vraiment très agréable, il est drôle, tendre, et parfois très touchant. On n’est pas toujours d’accord avec leur façon de penser ou de présenter les choses, mais on ne grimace pas tant que ça. De plus, on nous évite trop de scènes larmoyantes. On n’y échappe pas complètement car des faits sont propices aux pleurs, mais on ne part jamais dans les vannes ouvertes désagréables qu’on croise bien souvent dans les comédies romantiques (pour les connaisseurs, la rupture de l’épisode 10 ou 12).

Doctors ne renouvelle pas le genre, mais il reste une belle bouffée d’air frais et est très plaisant à suivre. En effet, on ne s’y ennuie pas beaucoup, et encore moins lorsqu’on se concentre sur les personnages secondaires. Mais on n’enlèvera pas le fait que l’histoire est assez prévisible même si on nous offre quelques originalités.

Fiche technique

Titre Original : 닥터스
Genre : comédie romantique, hôpital
Nombre d’épisodes : 20
Diffusion : 2016 (sur SBS)
Durée : 1H chaque épisode
Avec Kim Rae-Won, Park Shin-Hye, Lee Sung-Kyung, Yoon Gyun-Sang...

En VOD sur Drama Passion

[1] série coréenne diffusée entre 2014 et 2015


A lire aussi sur Onirik

VOD : Cheese in The Trap - Avis +
VOD : To the Beautiful You - Avis -
VOD : You’re Beautiful - Avis +
Jealousy Incarnate sur DramaPassion
Police Unit 38 sur Drama Passion
Dramas coréens sur MyTF1
L'auteur Hiro
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

25 août : Gagnez 5x1 places pour Wind River


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr