Onirik
VOD : Record Of Youth - Avis +
Onirik -> Télévision -> Séries -> Dernière mise à jour : le lundi 4 janvier 2021.
Plateforme : Netflix

série sud-coréenne de Ahn Gil-Ho (2020)

Présentation officielle

Deux acteurs et une maquilleuse luttent pour se frayer un chemin dans un univers qui prend plus en considération leurs origines et leur passé que leurs rêves d’avenir.

Avis de Hirone

On est en 2018, Sa Hye-jun est mannequin depuis 7 ans, il veut débuter en tant qu’acteur mais sa carrière ne décolle pas. Pour pouvoir mettre de l’argent de côté, en plus de son travail il cumule les petits jobs car Lee Tae-su, son manager, ne le paye pas de manière régulière. Il n’en peut plus de cette situation et va se mettre un ultimatum, s’il n’est pas retenu pour être dans le casting du film qui l’intéresse, il mettra un point final à ses rêves et partira faire son service militaire.

Au niveau de sa famille, c’est compliqué, il ne vient pas d’une famille riche. Sa mère et son grand-père le soutiennent dans sa volonté de persister et d’essayer. C’est tout le contraire de son grand-frère, un homme un peu condescendant, et son père, qui estime que cette vie est trop peu fiable et qu’il devrait trouver un « vrai » travail.

Sa maman travaille comme femme de ménage chee une famille de riche, mais qui est surtout la famille de son meilleur ami, Won Hae-yo. Ce dernier est aussi mannequin, mais il est beaucoup plus populaire que lui sur les réseaux sociaux. Hae-yo est un gaeçon sympa qui l’aide dès qu’il le peut car il a plus d’opportunité de carrière que lui. Pourtant il l’aime comme un frère avec Kim Jin-u. Tous les trois, ils forment un trio uni depuis toutes les années qu’ils se connaissent, et cela, malgré leur différence de statut social.

De son côté, An Jeong-ha est maquilleuse assistante dans une grande enseigne. Le salon est amené à maquiller des personnes très riches, des stars, des mannequins… An Jeong-ha est une femme entière et indépendante, elle a choisi elle-même son optique de carrière en démissionnant de son travail de bureau. Elle fait assez peu confiance aux autres car elle n’aime pas l’imprévisibilité, elle est fière, mais sait rester à sa place. Malheureusement pour elle, les circonstances font qu’elle va se mettre à dos la maquilleuse en chef.

An Jeong-ha est également une grande fan du mannequin Sa Hye-jun, elle le soutient depuis toujours. Il est pour elle une lumière dans la nuit car elle se sent proche de lui. Elle sait qu’il n’est pas riche, mais qu’il donne tout pour son travail. Elle ressent sa sincérité et cela la motive à se lever tous les jours… Jusqu’au jour où elle est amenée à maquiller des mannequins. Bien sûr, elle est excitée car elle va pouvoir voir de loin ce mannequin qu’elle adore, mais elle ne pensait pas qu’elle allait devoir elle-même le maquiller.

Bien sûr, le début de la série est assez classique, on sait qu’il y aura une romance entre nos deux personnages principaux, mais la question est de savoir comment elle va arriver. Mais la romance n’est pas tout car les deux personnages veulent réussir dans leur travail. Cependant, ni pour l’un ni pour l’autre les choses ne seront faciles. Sa Hye-jun rencontre beaucoup de négation chez lui, son père et son frère le blessent à plusieurs reprises sur chacune de ses décisions. En plus de cela, malgré son talent évident, il rencontre beaucoup de refus car il n’est pas assez populaire aux yeux des recruteurs, et c’est sans compter sur le perfide Lee Tae-su qui a bien profité de lui. Sa Hye-jun va alors repartir du départ avec l’éventualité du service militaire si cela ne fonctionne pas pour lui. Il n’est pas inconscient et le jeune homme a les pieds sur terre. Il sait que le business de l’entertainment a ses limites et que sans soutient extérieur, c’est compliqué de se faire un nom. Surtout qu’il s’est mis à dos le dernier acteur à la mode, Park Do-ha.

C’est la même chose pour An Jeong-ha, elle ne gâchera pas ses efforts et ne va pas se laisser marcher dessus, mais cela ne nous empêche pas de trouver la situation injuste pour elle. Leur rencontre va changer un petit quelque chose. C’est un nouveau vent de fraîcheur qui souffle dans leur vie à chacun des deux personnages, mais aussi pour Won Hae-yo. Won Hae-yo est un ami très cher aux yeux de Hye-jun et c’est quelque chose qu’on voit à l’écran. Ils ont une complicité folle et c’est vraiment amusant de voir Jeong-ha entrer dans ce petit groupe avec naturel. Les liens que chacun tissent les uns avec les autres nous donne la satisfaction d’être naturels. Leur amitié naissante est plausible comme ils vivent et travaillent dans le même univers.

Le série nous apporte aussi son lot de surprises, en effet, vu les prémices des premiers épisodes, on aurait pu parfaitement s’imaginer une suite assez « classique » dans ce genre de drama coréen. Et non, la série nous amène la où elle veut aller et on croit à cette histoire. Entre l’ancien manager qui ne supporte pas que Hye-jun lui ai tourné le dos, les médias dont la journaliste insupportable et les youtubers qui profitent de chaque article pour se faire de l’audience en créant mille et une hypothèses. On voit tout l’univers médiatique et la pression que peuvent subir les stars.

Elle développe également les vies d’autres personnages, on en sait plus sur les parents de Sa Hye-jun, mais aussi sur la vie de son frère. Les personnages ne reste pas qu’en surface et leurs histoires personnelles sont présentes. Elles influent et existent. Il y a beaucoup de question relative à l’éducation des enfants, et cela on le voit à travers le regard des mères de nos héros. Si la maman de Jeong-ha est plus effacée, elle est présente et on comprend parfaitement l’état d’esprit que peut ressentir notre héroïne. Concernant les mamans de Hye-jun et Hae-yo, leur relation même est particulière. La maman de Hae-yo a eu une éducation particulière qu’elle reproduit sur ses deux enfants. Elle est riche et dans son esprit, cela la place au-dessus des autres. Elle est d’une condescendance importante et ne pense qu’à la réussite de son fils. Elle veut écraser les autres pour Hae-yo, Hae-yo est son chef d’oeuvre, sa création, sa propre réussite à elle. Pour elle, ses enfants sont à elle et elle en fait ce qu’elle en a envie. Hae-yo n’est pas le seul à être dans son filet car Hae-na, sa petite sœur, l’est également. La maman de Hye-jun est tout le contraire, il y a plus d’indépendance entre elle et Hye-jun, mais elle est son roc et le soutiendra toujours. Elle sera à ses côtés qu’il échoue ou qu’il réussisse. Elle n’est pas là pour faire ses choix à sa place, elle est là pour l’encourager dans ses actes et pour lui tendre la main s’il tombe. Mais l’inverse est également vrai, elle sait que travailler pour la mère de son meilleur ami a été une humiliation pour lui. Cependant, Hye-jun a compris ce qui la motivait à vouloir le faire, il n’a pas non plus à décider de sa vie à sa place. Cet aspect des personnages est un très bon développement inter-relationnel. On voit ici toute sorte de relations et elles ne sont pas toutes négatives. Et même celles qui semblent négatives ne sont pas forcément entièrement mauvaises à voir.

Bref, Record of Youth a été une agréable surprise, les derniers épisodes sont peut-être un peu moins bien réussis que les premiers, mais la série ne se casse pas la figure. Elle tient un bon rythme et nous montre nos personnages grandir au fil du temps. Et on peut l’admettre sans rougir, Park Bo-gum (Sa Hye-jun) et Park So-dam (An Jeong-ha) sont tous les deux d’excellents acteurs avec une alchimie vraiment très touchante. Ajoutons également la présence de nombreux caméos (on est dans le monde des dramas et du cinéma) ce qui est un vrai régal, même s’ils ne durent que quelques minutes à l’écran.

Fiche technique

Titre : Record of Youth
Autres titres : 청춘기록 (Chungchungirok) / Youth Record / Youth Report / The Moment
Réalisation : Ahn Gil-Ho
Scénariste : Ha Myung-Hee
Genre : romance, travail, famille
Avec Park Bo-gum (Sa Hye-jun), Park So-dam (Ahn Jeong-ha), Byeon Woo-seok (Won Hae-yo), Kwon Soo-hyun (Kim Jin-u)...
Pays : Corée du Sud
Nombre de saisons : 1 (terminé)
Nombre d’épisodes par saison : 16
Durée d’un épisode : 70 minutes
Plateforme : Netflix
Sortie : 3 novembre 2020


A lire aussi sur Onirik

VOD : Save me, saison 1 - Avis +
VOD : Kingdom, saison 1 - Avis +
VOD : Doctors - Avis +
VOD : Cheese in The Trap - Avis +
VOD : To the Beautiful You - Avis -
VOD : You’re Beautiful - Avis +
#Sortie Série : Start-up
#Sortie Série VOD : The School Nurse Files
#Sortie Série VOD : It’s Okay To Not Be Okay
#Sortie Série VOD : Hotel Del Luna
#Sortie Série VOD : The King - Eternal Monarch
#Sortie Série VOD : The Tale of Nokdu
Jealousy Incarnate sur DramaPassion
Police Unit 38 sur Drama Passion
Dramas coréens sur MyTF1
L'auteur Hirone
Son site :
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr