Onirik
Vision of heat - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le jeudi 14 août 2008.
Editeur : Berkley

roman de Nalini Singh

Résumé de l’éditeur

Hailed as a major new talent in paranormal romance, Nalini Singh takes us deeper into the world of the Psy and the changelings in her latest extraordinary novel, where a gifted woman sees passion in her future-a passion that is absolutely forbidden by her kind... Used to cold silence, Faith NightStar is suddenly being tormented by dark visions of blood and murder. A bad sign for anyone, but worse for Faith, an F-Psy with the highly sought after ability to predict the future. Then the visions show her something even more dangerous-aching need...exquisite pleasure.

But so powerful is her sight, so fragile the state of her mind, that the very emotions she yearns to embrace could be the end of her. Changeling Vaughn D’Angelo can take either man or jaguar form, but it is his animal side that is overwhelmingly drawn to Faith. The jaguar’s instinct is to claim this woman it finds so utterly fascinating and the man has no argument. But while Vaughn craves sensation and hungers to pleasure Faith in every way, desire is a danger that could snap the last threads of her sanity. And there are Psy who need Faith’s sight for their own purposes. They must keep her silenced-and keep her from Vaughn...

Avis de Marnie

Deuxième intrusion dans l’imaginaire passionnant de Nalini Singh, ce roman sensuel et émouvant nous amène à rencontrer une psy, Faith, soit l’un de ces êtres présentés comme parfaits dont le mental a été modifié de façon à n’éprouver aucune émotion, destiné à se dévouer au développement social, politique mais surtout économique de sa race, et un changeling, Vaughn, soit un homme-jaguar, faisant partie de la meute “californienne” des hommes-léopards, et lieutenant de Lucas, héros de la première intrigue. Si l’on peut avoir un sentiment de déjà vu, puisque la précédente histoire mettait également en scène une psy et un changeling, le traitement sera bien différent.

Pour permettre à Faith de développer au mieux ses extraordinaires capacités de « medium spécialisée dans les marchés économiques », elle a été isolée depuis sa plus tendre enfance et n’a même jamais été touchée afin d’éviter toutes interférences qui la perturberaient dans ses visions. Mais des rêves ou plutôt des cauchemars qui se sont malheureusement avérés lui font depuis peu se poser des questions sur le besoin de solitude, mais aussi sur ses capacités... De son côté, traumatisé par une enfance tragique, Vaughn a fui tout ce qui a trait à des liens affectifs pourtant inhérents à ce qu’il est. Mais lui, se sent plus jaguar qu’homme.

Comme pour le premier tome de la série, c’est la rencontre explosive entre deux êtres que tout oppose, se liant contre l’adversité tout en développant une relation sentimentale, qui est au coeur du roman. Chacun trouvera en l’autre d’une part, la force qui lui manquait pour faire face à un ennemi intraitable, mais aussi l’amour dont il a besoin pour trouver alors les ressources qui lui permettront de s’accomplir. Il y a une vraie puissance presque irrésistible qui nous entraîne dans ce récit fait de danger et d’émotion, de sensualité et de violence.

A cela s’ajoutent des personnages secondaires qui enrichissent considérablement le récit et nous permettent de donner un vrai relief non manichéen, et de nombreuses facettes à ces deux races. L’esprit de la meute est une nouvelle fois décrit avec un vrai souci des détails, alors que le jeu du pouvoir entre les différents membres du conseil psy évolue. Nous retrouvons Lucas et Sascha, héros du premier tome, qui sont loin de ne faire qu’une simple participation mais au contraire, consolident leur position en continuant d’évoluer, et aussi d’autres psys et changelings qui deviendront sans aucun doute les prochains héros, et que nous apprenons à mieux appréhender alors que de nouveaux caractères surviennent pour faire avancer l’action...

Nalini Singh a un talent certain pour mettre en exergue des caractères forts et puissants, tous deux assez vulnérables pour être humains, mais aussi de « races différentes » pour nous prouver une fois de plus que la tolérance et l’acceptation de l’autre passent par la connaissance et la compréhension de ce qui nous sépare et de ce qui nous rapproche. C’est une leçon que les auteurs de fantasy se plaisent à nous donner tout en nous divertissant. Une série peut-être moins jusqu’au-boutiste que celle de J.R. Ward, mais intense et profondément attachante. !

Avis de Callixta

Dans les séries paranormales innombrables qui voient le jour maintenant, celle de Nalini Singh a assez de mérite pour être suivie de près. Visions of heat est le deuxième tome déjà et si le premier surprenait par le thème abordé et souffrait un peu de devoir mettre en place toutes les règles de ce monde nouveau, celui-ci étonne par sa maîtrise. Comme ces séries sont nombreuses aujourd’hui, il faut que l’auteur fasse plus que reprendre quelques idées rebattues et utilise les possibilités qu’ouvre le paranormal. Nalini Singh remplit très bien ce contrat.

Rappelons brièvement le monde qu’elle a créé. Dans un futur proche, la Terre est partagée entre des humains, des Changelings c’est à dire des êtres mi-hommes mi-animaux et des êtres supérieurs, les Psys. Ceux-ci dominent par leur intelligence et leur manière de vivre la planète. Ils ont éliminé toute forme d’émotion et utilisent froidement et cliniquement toutes les possibilités de leurs congénères. L’héroïne, Faith Nightstar est justement une Psy particulière. Elle appartient à la caste la plus élevée et surtout dispose d’un pouvoir de prédiction qui fait que depuis l’âge de trois ans, elle est utilisée pour faire des placements financiers. Elle mène une vie confinée, rythmée seulement par ses visions surtout chiffrées. Cette vie aurait pu continuer longtemps ainsi, si sa sœur, ou plutôt un être fabriqué génétiquement comme elle, n’avait été assassinée. Le thème du meurtrier dans le monde pur des Psys avait déjà constitué le cœur du premier roman, il revient ici, non pas par manque d’imagination mais parce que Nalini Singh veut nous faire comprendre comment le crime peut continuer à exister chez les Psys qui normalement n’ont plus assez d’émotion pour tuer.

Le meurtre de sa sœur et de terribles visions qui n’ont rien à voir avec celles qu’elle a d’habitude vont la conduire auprès du groupe de Changelings dont nous avions fait la connaissance dans le roman précédent. Elle y rencontre une sentinelle, une sorte de soldat en la personne mi-humaine, mi jaguar de Vaughn. L’intérêt du roman est alors triple.

Tout d’abord, on suit l’histoire d’amour qui va se construire entre Vaughn et Faith. Et c’est une histoire compliquée de faire cohabiter, se toucher et s’aimer deux êtres aussi différents. Faith ne supporte aucun contact physique à cause de son statut de Psy et Vaughn n’est pas la patience incarnée, lui qui doit maintenir un équilibre difficile entre sa part humaine et sa part féline. Le contraste entre l’animalité parfois brute et la cérébralité glaciale de Faith est particulièrement riche et intéressant. Mais le livre poursuit la découverte du monde des Psys et des Changelings, leurs mœurs, leurs parias, leurs alliés, leurs croyances…. Encore peu développée jusqu’alors, cette élaboration d’un monde est fascinante parce qu’elle nous renvoie constamment à notre propre civilisation et à quelques grandes interrogations : peut-on vaincre et dominer toutes nos émotions ? est-ce même souhaitable ?

Enfin, le livre se complique un peu en montrant le niveau de communication très élevée existant entre ces différents êtres et qui évoque une sorte de réseau internet directement branché sur le cerveau des Psys. Nalini Singh a l’intéressante idée de le comparer, de le confronter, aux instincts puissants existant entre les animaux et donc entre les Changelings.

Le livre réussit parfaitement à nous embarquer dans cette dimension étrange et prend une vraie originalité. Vaughn, l’homme-jaguar est particulièrement fascinant. Le félin affleure toujours chez lui. Il doit le maintenir en lui mais il fait de très troublantes apparitions. Quand il rencontre alors Faith, il devient une sorte de fauve caressant, vaguement menaçant mais, en même temps, ronronnant. Vous ne regarderez plus votre chat de la même façon !

Faith est tout aussi passionnante dans sa découverte de ses propres pouvoirs qui vont bien au delà de la prédiction. Elle entre aussi en plein inconnu en explorant peu à peu la sensualité qui peut être simplement au départ de sentir le contact d’une main ou de la fourrure d’un gros chat ! Nous retrouvons avec plaisir les précédents héros et toute une galerie de personnages qui s’enrichit encore de quelques spécimens qui auront sans aucun doute leur propre histoire. Nalini Singh sait parfaitement introduire ses nouveaux venus et nous donner envie d’en savoir plus. Un troisième tome est déjà sorti et nous fera découvrir d’autres Changelings mais cette fois, mi-loup et mi-humain. Une bien intéressante perspective !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 352
Editeur : Berkley
Sortie : mars 2007
Langue : anglais
Prix : 5,15 €


A lire aussi sur Onirik

Un brin fleur bleue - Avis +
Un brin fleur bleue
Rock Wedding - Avis +
Coeur d’Obsidienne - Avis +
Interview de Nalini Singh
Le souffle de l’archange - Avis +
Archangel’s blade - Avis +
Esclave des sens - Avis +
Bonds of justice - Avis +
Kiss of snow - Avis +
Le sang des anges - Avis +
Play of passion - Avis +
Blaze of memory - Avis +
Archangel’s kiss - Avis +
Angel’s blood - Avis +
The magical christmas cat - Avis +
Caressed by ice - Avis +
Slave to sensation - Avis +
Comme un baiser brûlant/Passé secret - Avis +/-
Interview de Nalini Singh - VO
Le secret de Victoria et Un troublant ennemi - Avis +/-
Mars est génial avec Darklight
Nalini Singh... en français ?
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock



Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr