Onirik
Webtoon : Sweet Home - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Lecture numérique -> Dernière mise à jour : le mardi 16 mars 2021.
Plateforme : Webtoon (France)

de Youngchan Hwang et Carnby Kim

Présentation de l’éditeur

Après une tragédie familiale inattendue, un lycéen solitaire est obligé de quitter son domicile seulement pour faire face à quelque chose de beaucoup plus effrayant : une réalité où des monstres tentent d’éliminer l’humanité. Il doit maintenant se battre aux côtés des héros pour tenter de sauver le monde avant qu’il ne soit trop tard.

Avis de Hiro

La série Sweet Home est l’adaptation télévisuelle du Webtoon éponyme. C’est de ce dernier dont nous allons parler. Il s’agit d’une bande dessinée sud-coréenne qui se lit verticalement [1]. Les deux auteurs s’appuient d’ailleurs sur ce support pour insuffler suspense et originalité de mise en scène. Sweet Home est donc l’une de ces pépites coréennes terminée en 141 épisodes [2], tous en général très courts.

En France, le webtoon peut être lu légalement sur le site de lecture en ligne Webtoons ou sur leur application [3], 74 épisodes sont disponibles au moment de l’écriture de cette chronique.

Cha Hyun est devenu orphelin suite au décès tragique de ses parents et de sa petite sœur. Suite à cela, il se retrouve dans l’obligation de déménager à Green House, un vieil immeuble vétuste. Cha Hyun n’a pas la moindre ambition. Il ne va plus au lycée depuis longtemps et n’a pas d’amis. Les seuls intérêts qui l’animent sont la sortie prochaine d’un film sur sa série préférée et la planification de son suicide. Mais tout ça, c’était avant qu’il tombe nez à nez sur une main de... monstre.

Green House est encerclé et isolé. Les monstres grouillent à l’extérieur de l’immeuble mais aussi à l’intérieur. Les habitants vont ainsi devoir, chacun de leur côté, se serrer les coudes afin de survivre face à cette double menace. Plusieurs groupes se forment alors. Les plus gros arrivent à mettre en place des techniques de survie, tels que ceux qui restent au rez-de-chaussée. Les isolés ne sont pas en reste, même s’ils restent cloitrés chez eux, de peur de faire une mauvaise rencontre, ils doivent s’armer d’ingéniosité pour survivre.

Hyun s’inquiète. De drôles de choses se passent autour de lui. Il sent qu’il n’est plus vraiment comme d’habitude. Mais la morosité qui l’habitait est supplantée par une nouvelle volonté de vivre. Il veut protéger les personnes qu’il rencontre et, comme tout le monde, il veut sortir de cet enfer.

Le webtoon Sweet Home apporte plusieurs choses positives. Tout d’abord, on plonge assez rapidement dans le bain. En effet, le développement des autres personnages arrive après la première attaque contre Hyun. Ensuite, on découvre les monstres comme les personnages et on prend le temps d’avoir des explications plus claires concernant ce qu’il se passe. Quelques éléments viennent approfondir le scénario par rapport au drama qui reste légèrement en surface.

Dans cette BD, il y a de nombreux personnages. On y retrouve notamment le lycéen geek, Lee Hyuk, qui essaye de gérer, sur le long terme, la survie de son groupe. Il est, par ailleurs, épaulé dès le début par sa petite soeur et par Pyeon Wook. Plutôt coriace, ce dernier reste sympathique malgré une cicatrice sur le visage qui lui donne un air de gangster. De son côté, la musicienne Jisu s’occupe de la survie dans les étages. La jeune femme n’a pas froid aux yeux et essaye également de trouver des solutions pérennes.

Les épisodes se lisent très vite. On pourrait croire que cette impression de vitesse vient du fait qu’ils sont courts, mais c’est surtout dû à l’action quasi omniprésente. De plus, l’apparition des monstres nous angoisse et l’envie de savoir si nos héros vont s’en sortir ou non, nous incite à continuer la lecture.

Le style graphique n’est pas extraordinaire, bien au contraire. Les dessins ne sont pas bien recherchés. Néanmoins, il y a une bonne gestion des expressions faciales et de l’horreur de la situation. La colorisation est également un plus et souligne l’atmosphère sombre de la série.

Dans un premier temps, on voit le héros, Hyun, comme une tête à claque (oui, on a envie de secouer son personnage de sale gosse). On découvre peu à peu ce qu’il cache au fond de lui. Sa psychologie, mais aussi celle des autres personnages, a une place importante. Le mystère des transformations en est que plus intéressant. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un huis clos, puisqu’ils ne sortent quasiment jamais de leur immeuble. On les sent suffoquer face à la menace qui les envahit inexorablement, face aux monstres qui veulent détruire les humain. Et ces humains-là... il ne veulent qu’une chose : vivre. Désespérément vivre.

En outre, tous ces personnages torturés luttent entre le bien fondé de la communauté face à leur individualité. Ce choix permanent pour la survie rend les individus imprévisibles. Leur désir de vivre est puissant et peut parfois les déshumaniser. Est-ce que la lutte est vraiment utile lorsque tout semble inéluctable ? Sommes-nous destinés à succomber à nos désirs ou à mettre notre égoïsme au dessus de la collectivité ? Le webtoon est vraiment intelligent et recherché. Il nous pousse à la réflexion et à des nombreux questionnements sur la fin. Aura-t-on les réponses à nos interrogations ?

Pour tous ceux qui découvriront cette histoire fantastique à travers la série télévisée, la question principale à se poser est de savoir si la saison 2 continuera à s’appuyer sur son support original ou si elle prendra totalement son indépendance. Pour les autres, le webtoon Sweet Home est à lire indépendamment de l’adaptation live sans aucune réserve.

On peut également se demander si nous aurons la chance de voir arriver en version papier ce webtoon du duo de choc Youngchan Hwang et Carnby Kim, comme leur première série Bâtard [4].

Fiche technique

Format : numérique
Chapitres : 74 (le 4 janvier 2021) sur 141
Genre : Thriller
Sortie : 4 mai 2020
Plateforme : Webtoons (France) sur navigateur et application
Prix : gratuit

[1] On déroule/scrolle alors les cases à l’image d’un rouleau sur l’écran d’un smartphone

[2] Appellation des "chapitres" dans la lecture des webtoon

[3] vous avez alors trois épisodes d’avance par rapport au site

[4] La sortie papier de Bâtard, leurs nouvelles créations est prévue pour début mars aux éditions Ki-oon


A lire aussi sur Onirik

VOD : Sweet Home, saison 1 - Avis +
Webcomic : Bâtard - Avis +
#Sortie Webtoon : Bâtard chez Ki-oon
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr