Onirik
White Sand : tome 1 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le mercredi 15 mai 2019.
Éditeur : Graph Zeppelin

de Brandon Sanderson, Rik Hoskin et Julius Gopez

Présentation officielle

Sur la planète Taldain, les légendaires Maîtres des sables ont le pouvoir de manipuler le sable de manière spectaculaire. Mais quand ils sont massacrés dans le cadre d’un sinistre complot, le plus faible d’entre eux, Kenton, est le seul survivant. Du moins, c’est ce qu’il pense.

Alors que les ennemis l’assaillent de toutes parts, ils constitue une alliance improbable avec Khriss, une mystérieuse jeune femme issue du côté obscur...

Avis de Hirone

Kenton n’a pas la magie nécessaire pour bien manipuler le sable, ou du moins son pouvoir est si faible que seul le rang le plus bas dans la caste des Maîtres des sables lui est proposé. Mais les critiques du seigneur Mastrell de la profession (son père) le poussent à dépasser ses limites. Il ne veut rien d’autre qu’être nommé Mastrell et pour cela il compense son manque de pouvoir de manipulation par des compétences physiques développées. Pour lui, c’est passer et réussir le test pour ou mourir.

Malheureusement, Kenton et tout le Diem n’avaient pas prévu qu’ils se feraient attaquer lors de la cérémonie de nomination par les Kertziens.

White Sand débute ainsi par une cérémonie de passage afin de désigner les rangs des acolents [1]. On fait la connaissance avec notre héros, Kenton. Ce jeune homme buté n’a pas sa langue dans sa poche et il sait ce qu’il veut, même s’il a pertinemment conscience que son obstination ne fait qu’agacer les autres.

Sa vie va alors être bouleversée de plusieurs manières, et c’est cela qu’on va suivre. Comment va-t-il prendre ses responsabilités pour sauver cette organisation pour laquelle il donnerait sa vie ? Il doit essayer de comprendre les enjeux entourant le massacre de siens et en trouver les instigateurs. Mais ce n’est pas tout car son chemin le fait rencontrer un petit groupe d’individus venant du côté obscur. Cette équipée, menée par la Duchesse Khrissalla, est en expédition pour retrouver quelque chose.

L’univers qu’on nous présente est très riche, on le voit par le développement de l’histoire et des relations qu’entretiennent les différentes civilisations. On nous montre également que les deux côtés n’ont pas évolué de la même manière, lorsque l’une est tournée vers les dieux et le pouvoir du sable, l’autre s’est développée sur un point technique.

Le cadre fantastique n’empêche ainsi pas une arrivée d’un style XIX-XXe siècle voire steampunk sur des personnages fort sympathiques. Mais ce n’est pas tout car le continent du côté lumineux ne s’arrête pas au simple désert blanc. Les territoires et les décors changent plus qu’on ne pourrait le croire. Et si, dans un premier temps, les femmes ont l’air d’être relativement écartées, elles prennent plus de place lorsqu’on avance dans l’histoire.

Nous ne sommes pas enfermés dans un lieu, une caste, une aventure. Les destins s’entrecroisent et notre intérêt est présent pour chacun des protagonistes que l’on croise. On veut en savoir plus sur chacun d’eux et comprendre où leurs aventures vont nous mener. Il faut ajouter que le style graphique de Julius Gopez se marie à la perfection avec l’histoire.

Le découpage est dynamique et la coloration vraiment très agréable. Il y a différentes nuances de blanc pour le sable, et on sent une vraie recherche graphique pour les décors, les personnages, et les styles vestimentaires. La maîtrise du dessin et de la narration est une vraie force car notre attention est tenue même s’il y a beaucoup d’explications concernant l’univers. On peut seulement regretter le fait que, parfois les maîtres des sables ne sont pas vraiment reconnaissables, du moins il est parfois dur de reconnaître les plus importants et ceux qui ont été mis en avant.

White Sand offre ici un premier volume passionnant et attractif, il nous met le pied à l’étrier d’un univers encore plein de secrets et dont le fonctionnement n’est pas encore totalement établi. Pour les amateurs de fantastique et de nouvelles planètes, cet ouvrage vous plaira sans aucun doute.

Fiche technique

Format : album
Pages : 160
Éditeur : Graph Zeppelin
Genre : Bande dessinée
Collection : White Sand
Sortie : 9 avril 2019
Prix : 22 €

[1] Les novices


A lire aussi sur Onirik

White Sand : tome 1
L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr