Onirik
Working Woman - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 18 avril 2019.
film israëlien de Michal Aviad (2019)

Présentation officielle

Orna travaille dur afin de subvenir aux besoins de sa famille. Brillante, elle est rapidement promue par son patron, un grand chef d’entreprise. Les sollicitations de ce dernier deviennent de plus en plus intrusives et déplacées. Orna prend sur elle et garde le silence pour ne pas inquiéter son mari. Jusqu’au jour où elle ne peut plus supporter la situation. Elle décide alors de changer les choses pour sa famille, pour elle et pour sa dignité.

Avis de Hirone

Orna décroche un poste dans une entreprise importante, celui-ci est le bienvenu, car sa famille est tendue financièrement. Elle prend rapidement ses marques et devient un élément indispensable pour la vente d’appartements de luxe prévus dans un complexe en construction.

Orna commence néanmoins à subir une double pression, celle qui vient de sa famille qu’elle tient à bout de bras, l’argent qu’elle ramène à la maison étant indispensable, mais aussi celle de Benny, son patron, qui profite de sa position de supériorité pour s’approcher de sa sphère d’intimité, voire pour la toucher.

Working Woman prend son temps pour montrer à quel point le harcèlement sexuel en entreprise s’insinue et emprisonne une personne. Cela commence par des petites remarques, des petits gestes, et surtout par une culpabilisation de la victime. Orna est ici une victime de Benny, et on entend bien dans les dialogues « qu’il a mal compris », donnant alors l’impression qu’il n’a fait que répondre à une invitation de celle-ci.

Le film montre comment le piège se referme sur une personne. Il est important pour sa famille qu’elle garde sa position, de plus elle sait que selon ses volontés, Benny peut faire en sorte qu’elle ne retrouve pas de travail. Comment peut-on se rebeller face à la main qui signe le chèque à la fin du mois, la main qui lui a donné sa chance ? Et puis un geste de temps en temps, est-ce que c’est vraiment grave ? Est-ce que ça vaut le coup de bouleverser sa vie pour ces gestes qu’on peut mettre de côté ? L’aspect très tabou de ce genre d’actes est fortement mis en avant et cela donne alors des interprétations ambivalentes pour l’entourage d’Orna.

C’est un film qui parlera aux spectateurs, on ressent le malaise d’Orna et cela donne envie de réagir pour elle, mais on voit aussi à quel point c’est paralysant. Cependant, malgré ce qui est annoncé, on n’y voit pas vraiment son combat, mais plutôt la manière dont elle se relève de ces agissements. C’est un aspect compréhensible du film, mais un peu décevant si on s’attendait à plus. Car Orna se montre courageuse, mais on a l’impression qu’il manque un petit quelque chose.

Comme la réalité, le film laisse un goût amer dans la bouche, une forme d’inachevé et ça le rend au fond plus triste et brut. Working Woman illustre parfaitement comment une situation de harcèlement sexuel peut se dérouler et se terminer.

Fiche technique

Sortie : 17 avril 2019
Durée : 92 min
Avec : Liron Ben-Shlush, Menashe Noy, Oshri Cohen...
Genres : Drame
Distributeur : KMBO

L'auteur Hirone
Son site : Insta de Jojo
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr