Onirik
Rencontre avec Rebecca Donavan
Le 5 janvier 2017

PKJ a publié les romans de Rebecca Donavan, notamment sa trilogie qui parle de sujets difficiles comme la jeunesse maltraitée, les conséquences des abus et la difficile résilience pour devenir adulte.

Lors du Salon de Montreuil, elle est venue à la rencontre de ses lecteurs français et l’éditeur nous a invitées à un brunch en sa présence, le 4 décembre 2017. Nous vous partageons, pêle-mêle, nos échanges.

La première chose qu’elle nous a demandées, c’est ce que nous avions lu d’elle et quand, par le biais de quel éditeur. Elle dresse notre arrière-plan livresque, car notamment cela lui permet de savoir si on l’a connu lorsqu’elle était auto-éditée, avant son succès mondial. Alors bien sûr, pour les lecteurs français cet indice est moins parlant ! Mais elle s’intéresse beaucoup à ceux qui la suivent et semble être toujours à leur écoute !

JPEG - 23.9 ko
Tyler Stokes

Sa trilogie va être adaptée au petit écran. Elle a confirmé avoir pensé à Tyler Stokes pour le rôle de Evan. Elle nous a raconté que c’était une lectrice qui l’avait proposé et qu’elle-même le trouvait parfait. Rien n’est signé pour l’instant, mais il est intéressant de voir que l’auteur et les lectrices ont le même imaginaire !

Elle a précisé que l’acteur devait faire jeune, car Evan a 16 ans. Pour l’acteur, il faut par contre qu’il soit majeur, car il n’était pas question d’avoir des problèmes pour jouer à le faire tomber amoureux d’une "enfant".

La bonne nouvelle est qu’elle a déjà travaillé sur le scénario et s’assure donc que ce sera fidèle aux livres, et le réalisateur est trouvé. Elle a insisté pour qu’il y ait des versions multilingues (les fans français sont rassurés) et ce sera diffusé d’une manière digitale (comme sur Netflix, Amazon vidéo...). Elle a prévu qu’il y aurait une dizaine d’épisodes (environ 3 à 4 épisodes par livre) de 70 à 90 minutes.

Il y a eu 3 ans de boulot fait par une autre équipe, mais elle a dû reprendre la production et il a été plus facile pour elle de tout récrire sans tenir compte de ce qui avait été fait. Normal, elle connaît bien ses personnages et ne permettrait pas qu’il y ait des incohérences. Elle a également beaucoup travaillé avec le réalisateur et elle nous a confiées qu’ils étaient en phase sur tout.

Elle souhaite surtout que la série soit plus qu’une histoire d’amour, mais délivre des valeurs d’entraide et de résilience. A la fac, elle a travaillé comme assistante sociale et elle a vu des choses difficiles, comme on peut l’imaginer. Elle n’oublie pas les personnes qu’elle a alors rencontrées.

Chacune de ses histoires a un but, donner de l’espoir aux jeunes filles qui ont vécu des choses similaires. C’est aussi un peu une sorte d’hommage qu’elle rend aux victimes qu’elle a aidées. Cet éclairage permet de mieux comprendre les errements de certains de ses personnages. Une victime ne réagit pas du tout comme quelqu’un qui n’a pas vécu des traumatismes.

La jeune Emma, dans sa trilogie Breath, a pu énerver certaines lectrices par des réactions qui allaient à l’encontre de son intérêt. Mais c’est l’occasion pour ces jeunes lectrices de comprendre un comportement qui ne correspond à ce qu’elles connaissent.

Cette femme semblant forte, qui possède un look baroque et affirmé, a un coeur grand comme ça ! Et ça a été un plaisir de la rencontrer dans ces conditions particulières, on remercie les éditions PKJ pour nous avoir permis de partager un moment enrichissant.

Valquirit

Nos photos du brunch : Facebook !


A lire aussi sur Onirik

Ma raison de respirer - Avis +
Ma raison d’espérer - Avis +
Ma raison de vivre - Avis +
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr