Onirik
Abers amers - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 26 août 2010.

Une intrigue au pays des abers, inspirée d’une vieille complainte bretonne.



Editeur : Pascal Galodé

roman de Guillaume Béchard

Présentation de l’éditeur

Un mariage breton bât son plein dans la cour du château. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes quand soudainement, la table des mariés est décimée par un plat d’évidence empoisonné. Qui donc pouvait en vouloir à cette famille, s’agit-il comme tout le laisse penser d’un terrible accident ? Ou bien d’une vengeance impitoyable ? Du crime d’un fou ressemblant à s’y méprendre à un ami de la famille ? D’un serial killer dont la série est réalisée en une seule et unique journée ?

Au cœur des abers, dans le sein des vieilles familles de la Bretagne traditionnelle, la peur, l’angoisse règnent et un journaliste, libraire à ses heures décide de mener l’enquête pour résoudre cette énigme bien étrange. Scrutant, observant tout et tous, finira-t-il par découvrir à force de ténacité et de déduction la solution à cette énigme, peut-être même au péril de sa vie ?…

Avis d’Enora

Un mariage dans les abers est l’occasion pour Erwan, journaliste et bouquiniste quinquagénaire de revoir ses condisciples de la faculté de Brest, mais aussi de revenir sur les lieux de son enfance. Des amis aux conditions sociales différentes mais réunis par un attachement à leur Bretagne natale, attachement qui poussait même l’une d’eux à fabriquer ses sous-vêtements dans un Gwenn ah Du.

Repas « furieusement bucolique » chez des hobereaux bretons désargentés : champagne breton (comprendre cidre bouché maison), huîtres des abers, légumes du jardin, porc de la ferme et gâteau de Savoie au coulis maison. Rien qui explique l’empoisonnement alimentaire qui décime vingt huit invités dont le couple de jeunes mariés ! Accident ? Vengeance ? Œuvre d’un désaxé ? Erwan va devoir fouiller dans les secrets de famille pour comprendre…

Guillaume Béchard est bouquiniste à Rennes et pour son premier ouvrage, il a eu l’heureuse idée de s’inspirer d’une complainte du Barzaz Breiz : « Penherez Keroulas ».

L’intérêt du roman n’est pas tant l’intrigue policière que l’atmosphère dans laquelle l’histoire se déroule. On y retrouve l’odeur de l’iode flottant dans ces terres envahies par la mer, ces terres à la fois repliées sur elles-mêmes et ouvertes sur le monde. Une contrée de légendes où le passé reste vivace et marque les esprits et les comportements.

L’écriture est alerte et le narrateur un personnage fort sympathique de bouquiniste, curieux et libre.

Bref un petit roman très agréable pour cette période estivale.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 152
Editeur : Pascal Galodé
Sortie : 24 juin 2010
Prix : 15 €

L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr