Onirik
Âme damnée - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le lundi 7 novembre 2011.
Editeur : J’ai Lu

Les ombres de la nuit : tome 4

roman de Kresley Cole

Présentation de l’éditeur

Le vampire Conrad Wroth a été enfermé par ses frères pour l’empêcher de nuire aux humains. Néomi Laress, de son côté, est devenue fantôme depuis son assassinat. Personne ne peut la voir… sauf Conrad, tourmenté par le violent désir qu’elle lui inspire. Jusqu’où ira-t-il pour la conquérir ?

Avis de Valérie

Kresley Cole a définitivement une imagination débordante. C’est un fait avéré. Mais là où son talent réside, c’est qu’elle arrive à la canaliser pour en créer une nouvelle histoire totalement innovante, tout en restant proche des bases déjà établies.

Nul ne sait qui est la créature la plus forte du Mythos. Surtout pas le lecteur qui dès qu’il s’attache à un personnage s’aperçoit qu’il peut être vaincu par un autre mâle lorsque sa compagne est en danger.

C’est le cas de Conrad, vampire déchu qui boit à la veine le sang de ses victimes jusqu’à ce que mort s’ensuive. Renégat parmi ses frères, les Wroth, il est devenu tueur à gages, l’un des meilleurs. A force d’accumuler les souvenirs de ceux qu’il tue lorsqu’il absorbe leur sang, il est devenu fou, violent, incontrôlable.

Ses frères arrivent avec grand mal à le kidnapper et l’immobilier sans qu’il puisse glisser. Ils le cachent dans une vieille demeure abandonnée où erre un fantôme, que seul Conrad détecte. Une relation douce et sensible va finir par s’installer entre eux deux, qui va transformer leur existence (puisqu’on ne peut parler de vie pour un fantôme) radicalement.

L’histoire est vraiment innovante et l’on voit que l’auteur a pensé à tout. Néomi s’est créée un univers où elle peut évoluer à l’aide de de télékinésie. Ancienne stripteaseuse devenue ballerine, elle a vécu pendant la prohibition et a su profiter de tous les plaisirs de la vie.

Tout au contraire du guerrier qu’a été Conrad avant d’être un vampire sanguinaire mais qui n’a jamais connu ni plaisir, ni bonheur et qui apprend ce qu’est la vie aux cotés d’un esprit éthéré.

Seule petite ombre (de la nuit ?) au tableau, il y a une rupture de ton un peu longuette après l’animation du coeur de Conrad. Coupure au final peu importante tant le lecteur a plaisir à revoir les précédents personnages surtout ces sacrées Valkyries !

Avis de Marnie

Pour ce quatrième volume de l’excellente série de Kresley Cole, Les Ombres de la nuit, c’est cette fois-ci un fantôme qui s’y colle. Si vous appréciez les change-formes et autres valkyries, démons et sorcières, rassurez-vous, nous retrouvons ici plusieurs personnages essentiels déjà vus, qui tiennent une grande place dans ce récit.

La construction est exactement celle des trois précédents romans. Ainsi, l’auteur nous présente une introduction tragique suivie d’une sorte de huis-clos passionné entre deux créatures du Mythos. Ils doivent apprendre à se connaître et se faire confiance, même s’ils savent qu’ils sont destinés l’un à l’autre. Kresley Cole élargit son récit qui prend des allures de chronique. Les personnages secondaires évoluent, les histoires se poursuivent, et les alliances pour l’Accession prennent de plus en plus d’importance.

Néomie, recluse dans sa propre maison que personne ne voit jamais est peut-être l’héroïne la plus touchante, et Conrad que sa condition de vampire tueur a rendu fou, est saisissant en héros torturé.

Il oscille entre accès de rage et moments de passion, alors que la bonne humeur inhérente à la personnalité joyeuse de Néomie insuffle de la légèreté et de la fantaisie à ce récit plus dramatique que les précédents.

L’intervention déjantée des valkyries (quand Nyx aura-t-elle donc sa propre histoire ?) comme celle de Mariketa, notre sorcière pas toujours très douée, constituent le petit plus supplémentaire qui rend ce récit aussi divertissant et sympathique que les autres.

Une série qui s’installe et prend ses marques !

Avis de Swolen

Nous sommes de retour dans le mythos pour un nouveau tome toujours aussi original et surprenant !Notre couple de héros est plutôt atypique, tout les oppose et pourtant leurs destins sont liés.

Conrad est un vampire sanguinaire, craint par toutes les créatures du Mythos pour être un tueur à gages impitoyable. Dès la première scène, il se comporte comme un animal enragé, incapable de contrôler ses pulsions meurtrières. Enfermé par ses frères (Nicolaï, Sébastien et Murdoch Wroth) dans un manoir, il pense avoir une nouvelle fois des hallucinations alors qu’une jeune femme aux traits fantomatiques lui apparaît.

Néomi est un fantôme, créature fantastique que l’on ne rencontre pas fréquemment dans les romans et cela donne du renouveau à une saga déjà riche en personnages. Son esprit est bloqué dans la maison qui lui a appartenu 80 ans auparavant. Depuis, son après-vie est plutôt morne et solitaire puisqu’elle ne peut communiquer ou ressentir. Tout change lorsqu’un groupe d’hommes lui apporte un nouveau colocataire, celui-ci n’est pas comme les autres, et surtout il la voit et l’entend !

L’histoire évolue en alternance à travers les yeux de l’un et de l’autre ce qui permet d’approfondir leur personnalité d’autant que les changements seront grands pour chacun d’eux. Leurs esprits l’un torturé et l’autre condamné à l’errance vont s’apaiser et s’aider mutuellement.

Néomi avec son humour apporte de la légèreté au roman face à Conrad qui est plus sombre, tourmenté. Leur relation est à la fois douce par l’influence de la jeune femme, ainsi que le côté protecteur de Conrad mais aussi intense et passionnée.

Kresley Cole reste égale à elle-même, le récit est toujours aussi vif et surprenant et les scènes sensuelles bien développées et intenses. Certains trouveront sans doute le dénouement un peu simple, mais pourquoi bouder notre plaisir ?

Même si les héros et l’intrigue changent à chaque tome, Kresley Cole crée une vraie continuité dans la saga de part les relations entre les personnages. Relativement nombreux, ils reviennent fréquemment tome après tome aux côtés des personnages principaux. Le lecteur peut donc les suivre et s’y attacher. Aussi, on entrevoit dans Âme damnée, les évolutions possibles d’autres personnages, comme Cadeon, héros du prochain roman.

Fiche Technique

Format : poche
Editeur : J’ai lu
Collection : Crépuscule
Sortie : 6 avril 2011
Prix : 6,90 €


A lire aussi sur Onirik

Le maître - Avis +/-
Le professionnel - Avis +/-
Si tu oses - Avis +
Lothaire - Avis +
Le baiser du roi démon - Avis +
Charmes - Avis +
La valkyrie sans coeur - Avis +
Morsure secrète - Avis +
Demon from the dark - Avis +
Pleasure of a dark prince - Avis +
Kiss of a demon king - Avis +
Dark desires after dusk - Avis +
Wicked deeds on winter’s night - Avis +
No rest for the wicked - Avis +
A hunger like no other - Avis +
If you deceive - Avis +
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Swolen
Son site : Forum Boulevard des Passions
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr