Onirik
Angel’s blood - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mardi 24 mars 2009.
Editeur : Berkley

roman de Nalini Singh

Résumé de l’éditeur

Vampire hunter Elena Deveraux knows she’s the best—but she doesn’t know if she’s good enough for this job. Hired by the dangerously beautiful Archangel Raphael, a being so lethal that no mortal wants his attention, only one thing is clear—failure is not an option...even if the task is impossible.

Because this time, it’s not a wayward vamp she has to track. It’s an archangel gone bad.

The job will put Elena in the midst of a killing spree like no other…and pull her to the razor’s edge of passion. Even if the hunt doesn’t destroy her, succumbing to Raphael’s seductive touch just may. For when archangels play, mortals break…

Avis de Callixta

Nalini Singh a surpris ses lecteurs, il y a quelques mois, lorsqu’elle a annoncé la sortie d’une nouvelle série autour de vampires. Non seulement, elle abandonnait temporairement sa formidable saga sur les Psys et les Changelings mais elle reprenait un des thèmes les plus exploités de la littérature paranormale. Mais tous ceux qui se sont précipités sur ce nouveau roman ont eu raison de lui faire confiance. Elle renouvelle l’exploit de sa première série en créant un monde formidablement attractif en empruntant des sentiers loin d’être battus.

En fait, les vampires ne sont qu’un type de créatures parmi d’autres. C’est en tous cas la préoccupation majeure de l’héroïne, Elena qui chasse ceux devenant dangereux. Elle vit dans un monde futuriste très hiérarchisé dans lequel elle est un être plutôt inférieur puisque humaine. Mortels, sans talent particulier, les humains sont dirigés par les archanges et les anges qui travaillent avec des vampires. Tout au sommet siège un conseil de dix archanges entourés de mystère et dont la puissance considérable est mythique. Nul ne les connaît vraiment ni ne sait d’où ils viennent. A New York, où elle vit, elle aperçoit juste de ses fenêtres l’immeuble gigantesque où président ceux qui ont la charge de l’Amérique et elle les voit s’envoler, portés par leurs magnifiques ailes. Elle est donc surprise et effrayée lorsqu’elle est convoquée par le plus puissant d’entre eux, l’un des dix, Raphaël. Celui-ci la charge d’une mission inhabituelle et dangereuse, suivre la piste d’un autre archange, Uram, qui commet d’épouvantables meurtres. Elena a des dons qui lui permettent de repérer les vampires et ceux qui sont poussés par la soif de sang.

Cette entrée en matière montre déjà l’originalité et la richesse du monde de Nalini Singh. Les créatures sont nombreuses, ont des rapports complexes et diversifiés entre elles et l’auteur prend la peine de les présenter, d’ajouter à chaque fois quelques renseignements. Peu à peu, elles prennent corps devant nous et leur originalité et leur sophistication se révèlent. Le tour de force est de réussir à le faire sans nous égarer ni faire des pauses dans l’intrigue. Les personnages importants sont très nombreux. Nous ne citerons que Sara, connaissance personnelle et néanmoins supérieure d’Elena, son ami, Ransom, chasseur comme elle ou encore Dmitri, un puissant et très vieux vampire séduisant en diable et dont les rapports complexes et troubles avec Elena séduisent. Mais il y en a encore bien d’autres. Cela laisse augurer de multiples développements dans cette série.

Les personnages principaux sont littéralement fascinants. Elena est l’une des héroïnes les plus intéressantes que j’ai pu découvrir récemment. Pourtant, elle possède des traits de caractère que nous trouvons dans la plupart de ce genre d’héroïnes. Elle est expérimentée, dure à cuire, remarquablement efficace mais dissimule un traumatisme profond et des rapports haineux avec un père qui l’a rejetée sans pitié des années auparavant. Sa personnalité est riche, séduisante et attractive. Sa condition d’humaine fait d’elle un personnage faible, en théorie, face au puissant Raphaël mais leur confrontation est brillante. Raphaël réussit l’exploit d’être à la fois un personnage viril, arrogant et poétique. Quand il apparaît aux yeux d’Elena, superbe, doté d’ailes duveteuses blanches et dorées qui laissent une trainée de poudre dorée derrière lui, c’est un vrai choc. C’est comme si Nalini Singh avait donné un sexe aux anges ! Et nul doute que celui-ci soit masculin...

La relation qui l’unit à Elena est immédiatement fascinante. Les archanges sont des personnages froids et qu’il ne faut pas contrarier. La jeune femme ne peut pourtant s’empêcher de réagir à l’arrogance de Raphaël et lui donne plusieurs fois par jour l’occasion de la punir ou même de la tuer. Poussée par une audace qu’elle ne comprend pas, elle insiste et leur lutte pour dominer l’autre n’a pas de cesse. Ils sont à la fois attirés l’un par l’autre, ont envie de céder à l’attraction tout en sachant qu’elle sera dangereuse pour tous les deux. C’est à la fois simple, compliqué et totalement réussi. Ils sont autant une force l’un pour l’autre qu’une faiblesse et ils vont lentement se rapprocher. Cette image est belle et très finement amenée. Ajoutons que l’air grésille littéralement de tension sexuelle entre eux, surtout dans la première partie du roman !

L’intrigue est évidemment construite sur la recherche d’Uram mais derrière, il y a les interrogations sur ce qui a poussé cet archange vers la folie meurtrière. Et nous devinons que l’histoire sera complexe et longue à comprendre. De nombreuses perspectives s’ouvrent notamment autour de ce conseil de dix archanges tous assez peu sympathiques qui ne sont pas sans rappeler les chefs Psys de sa première série.

D’ailleurs, nous retrouvons les thèmes chers à cette auteur. L’absence de sentiments ou la froideur de certains personnages, les rapports entre des espèces différentes normalement faites pour ne pas s’entendre, les chefs qui trahissent et se retournent contre les leurs…. Il y a également cette volonté de montrer un monde dominé par la mixité des espèces mais aussi des races. Elena a des origines méditerranéennes et a la peau dorée et les cheveux de la couleur de la lune, la plupart des personnages sont le résultat de métissages.

Que dire sinon que cette série commence sous les meilleurs auspices et est passionnante ? Il faudra malheureusement attendre sans doute près d’un an pour lire la suite même si une nouvelle sort en septembre 2009 (Angel’s judgement). Mais Nalini Singh ajoutera un autre tome à sa précédente série au cours de l’année 2009 . Voilà donc une subtile torture qui nous permet de découvrir plus tardivement les suites mais nous apporte tout de même tant de plaisir de lecture !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 368
Editeur : Berkley
Sortie : mars 2009
Langue : anglais
Prix : 6,07 €


A lire aussi sur Onirik

Un brin fleur bleue - Avis +
Un brin fleur bleue
Rock Wedding - Avis +
Coeur d’Obsidienne - Avis +
Interview de Nalini Singh
Le souffle de l’archange - Avis +
Archangel’s blade - Avis +
Esclave des sens - Avis +
Bonds of justice - Avis +
Kiss of snow - Avis +
Le sang des anges - Avis +
Play of passion - Avis +
Blaze of memory - Avis +
Archangel’s kiss - Avis +
The magical christmas cat - Avis +
Vision of heat - Avis +
Caressed by ice - Avis +
Slave to sensation - Avis +
Comme un baiser brûlant/Passé secret - Avis +/-
Interview de Nalini Singh - VO
Le secret de Victoria et Un troublant ennemi - Avis +/-
Mars est génial avec Darklight
Nalini Singh... en français ?
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr