Onirik
Castellano’s mistress of revenge - Avis -
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le dimanche 28 février 2010.
Editeur : Harlequin

roman de Melanie Milburne

Présentation de l’éditeur

Five years ago Ava McGuire left Marc, and then married his business rival in a high-profile scandal. But no one knows that the fragile widow was forced to say ’I do.’ Now she is left with nothing but crippling debts and another scandalous proposition !

Marc is going to have Ava right where he wants her ... not with a ring on her finger, not even in the palm of his hand, but in his bed for as long as he desires...

Avis de Callixta

Melanie Milburne fait partie de ses auteurs des antipodes qu’il faut suivre. Elle publie beaucoup chez Harlequin et fait preuve à chaque fois d’un certain talent. Malheureusement sa dernière publication, Castellano’s mistress of revenge ne fait pas partie de ses meilleurs livres, loin s’en faut.

La cause de cette erreur de parcours vient sans doute de la banalité du sujet qui semble avoir ennuyé l’auteur elle-même. Nous voici dans la classique situation d’un homme qui profite de la mort de son rival pour reprendre celle dont il était tombé amoureux et qui estime qu’elle l’a trahi. Ava McGuire a en effet épousé quelques années auparavant un homme bien plus âgé qu’elle, concurrent de son amant d’alors, Marcello Castellano. Cela a conduit celui-ci dans une situation très difficile puisqu’en même temps qu’il perdait son amie, son rival lui ravissait également un contrat mirifique. Donc, quand l’occasion se présente, Marc décide de reprendre les affaires de son concurrent et sa maitresse.

Tout est d’une banalité affligeante à une exception près. Marc est un milliardaire et nous voici, cette fois, sous le soleil de la principauté de Monaco, il est vrai rarement utilisée par les auteurs de romance. Evidemment, Ava est belle, blonde, et totalement innocente de ce qu’on lui reproche. Toutes ses actions n’ont été commandées que par une situation très grave concernant sa sœur. De la même façon archi-prévisible, Marc est furieux, impitoyable dans sa recherche de vengeance. Tous deux refusent de céder à l’autre mais Ava est très attirée par celui qu’elle aime mais ne pense pas avoir d’avenir.

Heureusement, Melanie Milburne va déroger au scénario hyper-prévisible de son histoire ne montrant un héros qui soudain, se remet en cause et commence à analyser différemment et de façon plus réaliste la situation. Le livre devient un peu plus plaisant mais il est bien tard.

Melanie Milburne paraît également curieusement peu hardie, elle qui souvent ose des dialogues crus et violents ; les scènes sensuelles, son autre point fort pourtant, sont répétitives même si elles sont brûlantes. Ce livre est d’autant plus une déception que Melanie Milburne écrit aussi dans la collection Blanche de très bons livres, bien plus originaux et réussis. Elle est capable de bien mieux. Il vaut mieux éviter de lire ce livre et espérer qu’elle retrouvera sa plume pour ses prochaines parutions.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 192
Editeur : Mills & Boon
Collection : Modern Romance
Sortie : 15 janvier 2010
Langue : anglais
Prix : 3,67 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
The Melendez forgotten marriage - Avis +
Collection Blanche : mars 2010
Collection Blanche : janvier 2010
Collection Azur : juin 2009
Collection Blanche : avril 2009
Collection Azur : décembre 2008
L’ivresse du souvenir - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr