Onirik
Christmas with the boss - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le jeudi 11 février 2010.
Editeur : Mills & Boon

romans de Carole Mortimer, Alison Roberts et Natalie Anderson

Présentation de l’éditeur

Spend the holidays with a sexy, successful, commanding man ! This title features three stories that include "Snowbound with the Billionaire", "Twins for Christmas", and "The Millionaire’s Mistletoe Mistress".

"Snowbound with the Billionaire" by Carole Mortimer - The last person Caro Montgomery expects to see at Christmas is her estranged sexy, super-wealthy husband, Jake. But this is no accidental meeting - Jake is back for good, to claim his wife and baby ! Caro’s determined to refuse Jake, but then she’s trapped with him on Christmas Eve...

"Twins for Christmas" by Alison Roberts - Dr Rory McCulloch has returned and discovered a Christmas gift he wasn’t expecting - twins ! Heavily pregnant, Kate had been prepared for single motherhood. But now she and Rory are snowbound together, on one of their toughest cases ever...

"The Millionaire’s Mistletoe Mistress" by Natalie Anderson - Imogen’s new boss is demanding, infuriating - and utterly gorgeous. But she’s been burnt by a colleague before, and she’s not about to make the same mistake again. However, making Imogen his mistletoe mistress by Christmas is at the top of Ryan’s agenda !

Avis de Callixta

Carole Mortimer ouvre le bal avec Snowbound with the billionaire et livre ainsi la plus faible des trois nouvelles. Elle a dû écrire cette même histoire au moins vingt fois dans sa longue carrière et ne parlons pas des centaines d’autres écrites par ses collègues. Jugez plutôt : un riche homme d’affaires découvre par hasard que son épouse qui l’a quitté un an auparavant est maintenant mère de leur fille et qu’elle a soigneusement caché la naissance de l’enfant. Fou de rage, il va tout faire pour retenir la mère et l’enfant dans sa maison à la campagne cernée par la neige. L’intrigue autour de l’enfant caché est aussi vieille que l’est celle du gros malentendu. En effet, l’héroïne Caroline a quitté son riche époux, Jake sur une terrible erreur de jugement que Carole Mortimer peine à expliquer. La longue discussion nécessaire n’arrive que tardivement, repoussée par le bébé qui pleure ou une domestique indiscrète et en quelques phrases, la trahison supposée n’est plus qu’un mauvais rêve. Comme Carole Mortimer a du métier, elle ajoute quelques scènes charmantes qui pimentent une histoire sinon sans intérêt. Mais, qu’il est dommage que cet auteur qui a fait les beaux jours de Harlequin ne fasse pas un effort pour moderniser son style.


Alison Roberts est un auteur attitré de la collection médicale de Harlequin et elle a déjà beaucoup d’expérience. Elle raconte dans Twins for Christmas une superbe histoire très marquée par l’esprit de Noël. Rory McCulloch, médecin d’un hôpital londonien a brutalement disparu quelques mois auparavant. Il revient à la veille de Noël avec sa mère souffrante. Il retrouve une infirmière avec qui il a partagé une nuit et qui porte ses bébés. Les retrouvailles sont très douces-amères. Kate n’a jamais compris pourquoi Rory avait couché avec elle ni pourquoi il était parti sans laisser d’adresse. Son évidente détresse lors de leur nuit d’amour l’a poussée dans ses bras. Elle l’a toujours aimé et a accueilli sa grossesse avec sérénité. Il y a beaucoup à expliquer entre eux et la nouvelle va consacrer des passages très émouvants au passé de Rory et à tout ce qui a justifié son départ précipité. C’est bien plus que le simple malentendu de la nouvelle précédente, c’est un drame familial et personnel qui apparaît. Tout cela se fait sur fond d’intervention en urgence à la suite d’un accident de minibus avec des enfants. Rory reprend temporairement son travail avec l’aide de Kate. C’est une histoire très tendre et imprégnée de l’atmosphère un peu magique de Noël. Il y a quelques clins d’œil amusants comme la naissance d’un ânon dans une étable. Alison Roberts réussit parfaitement son contrat et montre encore une fois que les auteurs de cette collection sont souvent à découvrir.


La palme revient toutefois à Natalie Anderson qui multiplie les sorties en cette fin d’année. The millionaire’s mistletoe mistress est encore une totale réussite de cet auteur décidément très doué. L’intrigue est cependant très mince : Imogen est une jeune néo-zélandaise qui a fui son pays après une déconvenue sentimentale. Une liaison avec son patron a très mal fini et elle y a perdu un peu de son cœur et de sa dignité. Installée à Edimbourg, elle est passablement effrayée quand elle découvre l’attraction qui existe entre son nouveau patron et elle. La scène d’entrée de la nouvelle est un modèle du genre et va donner le ton à l’ensemble du texte. Imogen se trompe de chambre d’hôtel et va découvrir un homme largement déshabillé avec qui elle a un échange sexy et impertinent. Tous les dialogues entre les deux héros vont être écrits sur ce modèle. L’atmosphère grésille littéralement entre Imogen et Ryan. Tous deux (surtout la jeune femme) résiste vaillamment au désir qui les dévore, en pure perte, bien-sûr. Mais que la chute inévitable est délectable et que les échanges entre nos deux héros sont sympathiques, intelligents, amusants et sexy en diable. Natalie Anderson ne fait là que ce qu’elle fait à chacun de ses romans. Elle est l’une des meilleures pour cela en ce moment. Cette nouvelle bien que plus courte que ses autres productions laisse la même impression d’accomplissement.

Voilà donc un recueil qui mérite vraiment le détour car, même si Carole Mortimer n’atteint pas le niveau de ses consoeurs, son histoire se lit sans déplaisir. Quant aux deux autres, ce sont de vraies réussites. Les recueils ne sont pas toujours aussi bons alors n’hésitez pas !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 384
Editeur : Mills & Boon
Sortie : 16 octobre 2009
Langue : anglais
Prix : 6,89 €


A lire aussi sur Onirik

Noël enchanté - Avis +
Collection Azur : avril 2015
Retour à Castonbury Park - Avis +
Collection Azur : décembre 2012
Hors Série : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
La lady et le libertin - Avis -
Collection Azur : octobre 2010
Regency Christmas Proposals - Avis +
Irrésistibles playboys - Avis +
Castonbury Park Saga
Historiques de février 2011
Révolution historique pour Harlequin
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr