Onirik
Collection Audace : février 2009
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le lundi 2 février 2009.

Sexy. Impertinent. Osé



Editeur : Harlequin

Mille et un fantasmes de Isabel Sharpe

Présentation

Alors qu’il travaille sur un nouveau chantier, Tyler surprend un spectacle qui le laisse stupéfait : la propriétaire de la maison qu’il restaure, une splendide jeune femme dont il a tout de suite remarqué les formes voluptueuses, est en train de se déshabiller de l’autre côté de la fenêtre, ondulant sensuellement au rythme d’une musique suggestive.

Terriblement excité par cette danse lascive, il a le plus grand mal à s’arracher à ce spectacle improvisé, même s’il devine que cette petite scène ne doit rien au hasard. Mais alors que, d’habitude, il fuit comme la peste ces femmes qui espèrent découvrir le grand frisson entre les bras d’un ouvrier musclé, il meurt d’envie de rejoindre cette sirène dans sa chambre et d’explorer avec elle chacun de ses fantasmes. Comme si, cette fois, l’envie de la satisfaire était plus forte que tout. Incontrôlable. Irrésistible.

Avis de Marnie

Les années passent et les collections évoluent : pour preuve ce roman datant de 2008, aussi sexy, impertinent et osé que la publicité le promettait ! Cette histoire d’une simplicité rafraîchissante part en fait un peu dans tous les sens. Nous avons d’un côté Darcy, rêvant de partir de sa petite ville natale depuis des années, et qui enfin après des obligations familiales se retrouve libre de le faire. Avant cela, elle décide de jeter joyeusement son bonnet par-dessus les moulins en s’offrant tous les mâles appréciables qui sont à sa portée. En face,Tyler, lui, est en passe de s’installer enfin où il le souhaitait, soit sa ville natale, s’engageant dans une carrière de professeur et souhaitant mener une vie stable...

D’une joyeuse partie "de jambes en l’air", car on ne peut la décrire autrement ici, tant l’aspect "rigolons un bon coup" est mis en avant, nos deux héros vont se trouver confronter à deux problèmes qu’ils n’avaient prévu ni l’un ni l’autre : le premier, ils sont amis d’enfance et sont liés par des amis communs, ce qui devient plus que gênant, et le second et non des moindres, le fameux coup de foudre ! Après, nous retrouvons les rebondissement inhérents à ce genre d’histoire, une héroïne affolée fuyant aussi vite qu’elle le peut, réalisant qu’il y a un monde entre fantasme et réalité, et un héros fortement décidé à la capturer au lasso, s’il le faut. Quelques scènes sont carrément déroutantes et frôlent la vulgarité, mais le tout est sauvé par le style sympathiquement déjanté, des personnages secondaires avec un vrai relief, soit un couple d’amis très drôles et des dialogues amusants, qui nous donnent envie de lire d’autres livres de cet écrivain qui ne manque pas de peps et d’envie !


La brûlure des sens de Marie Donavan

Présentation de l’éditeur

Sans quitter Adam des yeux, Bridget dégrafa son soutien-gorge, et cet homme qu’elle aimait en secret depuis tant d’années étouffa un hoquet en découvrant ses formes voluptueuses.

Elle retint un soupir de plaisir. Longtemps, elle avait détesté sa poitrine opulente et s’était ingéniée à la dissimuler, mais les yeux brillant de désir avec lesquels Adam l’admirait à cet instant étaient la plus grande des récompenses. Lui qui l’avait toujours considérée comme une gamine voyait enfin la femme qui était en elle. La voyait, et la désirait. Au moins autant qu’elle-même avait envie de lui.

Alors, avec un regard suggestif ; elle prit sa main et la guida vers ses seins.

- Bridget, murmura-t-il d’une voix rauque, si je commence, je ne pourrais plus m’arrêter...

Elle se pressa contre lui et, savourant le contact de son corps chaud contre le sien, elle chuchota à son oreille : mais qui te parle d’arrêter ?

Avis de Marnie

Au vu de la quatrième de couverture, le résultat pourrait paraître catastrophique... En lisant la première scène où deux copines comparent la grosseur de leurs "nénés" car le langage employé oscille du plus familier pour les dialogues, au vocabulaire bien choisi... Tout cela ne paraît vraiment pas intéressant. Sauf que le résultat est une franche et totale réussite. il faut tout de même prévenir les lecteurs que nous ne parlons plus ici de romance sexy ou impertinente, mais de romances érotiques. Les scènes sont longues et des plus explicites cependant elle sont totalement intégrées dans le récit.

Avec habileté et beaucoup de malice, Marie Donovan nous entraîne dans une histoire au goût du jour, avec deux héros qui s’interrogent chacun sur leur devenir professionnel mais aussi personnel. Le problème c’est que pour chacun d’eux, le choix qui se présente est à l’opposé... Amour et aspirations se confrontent. Qui va se sacrifier mais aussi faut-il vraiment faire des compromis ?

Cette romance a été écrite en 2008, le capitalisme a pris du plomb dans l’aile... Adam, notre trader de héros, fils délaissé et utilisé par ses baba cool dealers de parents, ne voit pas l’avenir sous un jour mirifique et idéalise le retour à la ferme et à la nature alors que fille de fermiers, Bridget qui a été obligée de sacrifier ses rêves d’études supérieures, peut enfin penser à une talentueuse carrière de styliste en lingeries pour grandes tailles et n’accepterait plus de quitter la grande ville. Ce dilemme se voit résolu à la fin d’une très joyeuse et assez folle aventure où les héros fréquentent stripteaseuses, et quelques vaches au passage.

Marie Donovan a la très bonne idée de ne pas idéaliser la vie marginale comme le fameux retour à la nature... ce qui donnerait un genre de : "oh que c’est rigolo de se faire payer pour se déshabiller devant des types", au contraire, l’auteur s’attarde sur l’aspect qui fait peu rêver : soit elles le font pour élever leurs enfants, soit pour poursuivre des études coûteuses... Ce petit aspect désenchanté est présent dans tout le roman, ce qui fait penser que la crise mondiale touche le milieu de la romance. Derrière la folie très drôle et l’aspect résolument optimiste et enjoué, nous trouvons aussi des gens qui se remettent en question et qui pensent que l’avenir n’est pas rose, contrairement au rêve américain répandu...

Un style moderne, d’attrayantes scènes érotiques, un ton enlevé, une bonne humeur réjouissante, des personnages très attachants et attendrissants, du principal au moindre rôle secondaire... Cette collection évolue vraiment et c’est tant mieux !


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 215
Editeur : Harlequin
Collection : Audace
Sortie : 1 février 2008
Prix : 4,80 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Audace : décembre 2011
Collection Audace : octobre 2011
Collection Audace : juin 2011
Collection Audace : mai 2011
Collection Audace : avril 2011
Collection Audace : mars 2011
Collection Audace : février 2011
Collection Audace : décembre 2010
Collection Audace : octobre 2010
Collection Audace : septembre 2010
Collection Audace : août 2010
Collection Audace : juillet 2010
Collection Audace : avril 2010
Collection Audace : juin 2010
Collection Audace : mai 2010
Collection Audace : février 2010
Collection Audace : mars 2010
Collection Audace : décembre 2009
Collection Audace : novembre 2009
Collection Audace : juillet 2009
Collection Audace : juin 2009
Collection Audace : mai 2009
Collection Audace : mars 2009
Collection Audace : avril 2009
Collection Audace : janvier 2009
Collection Audace : décembre 2008
Collection Audace : novembre 2008
Collection Audace : octobre 2008
Collection Audace : août 2008
Collection Audace : juillet 2008
Collection Audace : Juin 2008
Collection Audace : mai 2008
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr