Onirik
Collection Audace : mars 2009
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 12 avril 2009.

Sexy. Impertinent. Osé



Editeur : Harlequin

L’amant idéal de Cindi Myers

Présentation de l’éditeur

"Dompter" Garret Kelly, le sportif le plus en vue de qu’elle peut obtenir la ville ? Si c’est à cette condition qu’elle peut obtenir une émission sur la chaîne de télé locale, Rachel Westover, chroniqueuse vedette du magazine féminin le plus lu de la région, est prête à en passer par là. Après tout, malgré la réputation d’homme des par cavernes de ce champion, il ne devrait pas être trop difficile de lui faire perdre ses mauvaises habitudes et de le rendre attentif aux désirs des femmes. Et, plus précisément, à son désir à elle, se dit-elle avec un frisson de plaisir anticipé en faisant la connaissance de Garret Kelly. Car elle n’a jamais rencontré d’homme qui éveille en elle un désir aussi impérieux...Un roman réédité offert !! Indécente proposition de Kristin Hardy : en panne d’inspiration pour son prochain roman, Ryan, auteure d’ouvrages érotiques, accepte de suivre les conseils de son agent et prend rendez-vous avec un escort-boy, dans un bar...

Avis de Marnie : avis -

Une bonne idée de départ, qui tourne vite à vide... dans une agressivité "sexuelle" qui malheureusement tombe rapidement dans une vulgarité de base. Sous prétexte d’une affirmation d’un féminisme de bon aloi, notre héroïne soutient des théories sur un dressage d’homme quelque peu nauséabondes, soit que c’est à la femme de transformer son compagnon de façon à ce qu’il s’adapte à la vie qu’elle souhaite avoir...

D’ores et déjà, nous avons envie de lui rétorquer qu’elle n’a qu’à choisir un homme qui correspond à sa manière de vivre. Mais voici que Rachel, sous le charme de cet australien mal dégrossi qui lui est tombé dans les bras, commence à se transformer... En résumé, nous passons du féminisme imbécile au phallocratisme le plus absurde !

Et puis, comment trouver attrayant un type qui regarde sa virilité en lançant joyeusement à sa campagne : "Le vieux pote te dit bonjour ! Oui... sans autre commentaire.

Indécente proposition de Kristin Hardy (réédition)

En panne d’inspiration pour son prochain roman, Ryan, auteur d’ouvrages érotiques, accepte de suivre les conseils de son agent et prend rendez-vous avec un escort-boy, dans un bar. "

Avis de Marnie : avis -

Nettement mieux écrite que la précédente histoire, elle souffre du problème inverse... la mauvaise idée, qui en plus a été prise, reprise, rereprise... et l’on ne s’arrêtera pas là malheureusement ! Donc, trouvez-vous normal et cohérent qu’un écrivain doit expérimenter ce qu’elle souhaite écrire pour apporter une authenticité à son travail ?

Une mauvaise expérience en huit années, et voici la timorée petite Ryan qui ne tente que quelques petits bisous dans ses écrits... Elle va donc payer un homme "pour voir ce que cela donne en vrai d’avoir des relations sexuelles"... Là encore, heureusement qu’elle n’écrivait pas sur un voyage spatial ou une histoire de vampires ! Bien évidemment, la voici qui se trompe de type, et ainsi, ils vont se retrouver plus tard dans un cadre de travail.

Nous nous ennuyons très rapidement, l’auteur manquant de spontanéité, de rebondissements et même d’intérêt pour faire évoluer ses personnages.

Le frisson du plaisir de Lori Borrill

Présentation de l’éditeur

« Diriez-vous qu’en ce qui concerne le sexe, rien ne vous fait peur ? »

Songeuse, Carly Abrams hésite un instant avant de répondre par oui ou par non à la question du test chargé de définir ses préférences amoureuses. Doit-elle répondre en fonction de sa vie sexuelle réelle, ou de celle qu’elle souhaiterait avoir ? Car même si ses rêves sont émaillés de nombreux fantasmes ? où, depuis quelques temps, son nouveau collègue Matt Jacobs a souvent la part belle ?, elle doit bien admettre que la réalité est beaucoup moins excitante.

Car non seulement elle n’a pas encore rencontré d’amant à la hauteur de ses envies, mais ses rares échanges avec le beau Matt ont plus souvent relevé du pugilat que de la partie de plaisir... Raison de plus pour cocher la case « oui », décide-t-elle avec un sourire. Car, après tout, si elle répond à ce test, c’est uniquement dans le but de laisser traîner les résultats sous les yeux de son troublant collègue...

Avis de Marnie : avis +

Comme souvent dans cette collection, la quatrième de couverture est très réductrice et rejette le lecteur plus qu’elle ne l’attire ! A chaque fois, l’éternelle question, faut-il insister sur l’histoire ou bien sur les scènes sensuelles explicites ? Comme d’habitude, l’éditeur privilégie ces dernières... alors qu’il me semble qu’une bonne romance dont on précise qu’elle est pimentée constitue l’aspect principal attrayant. Dans ce cas précis, n’oublions pas que cette histoire a été écrite en 2008, et que le monde du travail façon american dream ne fait plus rêver et n’est plus considéré de la même façon en Amérique, compte-tenu de la crise, la place dans l’entreprise et l’argent ne sont plus placés au-dessus de tout.

En effet, nous avons deux héros qui sont prêts à beaucoup pour obtenir une promotion. Ils sont même capables de certaines démarches assez sournoises...Mais voilà, l’argent et la réussite sociale, ce n’est plus "américain". Aussi bien Carly que Matt ont eu une enfance malheureuse et surtout pleine d’insécurité. Ils pensent que leur carrière pourra leur apporter les moyens financiers suffisants pour obtenir le foyer dont ils rêvent. La fausse compatibilité qu’ils vont tenter de trouver dans le test auquel, forcés, ils répondent n’est pas si éloignée de la réalité qu’ils le pensent. Ils ont nombre de points communs qu’ils ignorent.

L’intrigue est vraiment sympathique, divertissante. Les évènements s’enchaînent, au rythme de scènes sensuelles passionnées et bien écrites. Nos deux héros sont aussi attachants qu’agaçants, ils évoluent, se trompent, se réjouissent, se perdent un peu dans le rêve américain (critiqué une fois de plus...) et finalement s’aperçoivent que ce que l’on obtient n’est pas forcément ce que l’on veut, mais que ce que l’on veut n’est pas forcément ce dont on a besoin. Simple mais efficace ! Une très jolie histoire pleine d’allant et d’enthousiasme loin d’être inoubliable mais qui nous fait passer un bon moment !


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 215
Editeur : Harlequin
Collection : Audace
Sortie : 1 mars 2008
Prix : 4,80 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Audace : décembre 2011
Collection Audace : octobre 2011
Collection Audace : juin 2011
Collection Audace : mai 2011
Collection Audace : avril 2011
Collection Audace : mars 2011
Collection Audace : février 2011
Collection Audace : décembre 2010
Collection Audace : octobre 2010
Collection Audace : septembre 2010
Collection Audace : août 2010
Collection Audace : juillet 2010
Collection Audace : avril 2010
Collection Audace : juin 2010
Collection Audace : mai 2010
Collection Audace : février 2010
Collection Audace : mars 2010
Collection Audace : décembre 2009
Collection Audace : novembre 2009
Collection Audace : juillet 2009
Collection Audace : juin 2009
Collection Audace : mai 2009
Collection Audace : avril 2009
Collection Audace : janvier 2009
Collection Audace : février 2009
Collection Audace : décembre 2008
Collection Audace : novembre 2008
Collection Audace : octobre 2008
Collection Audace : août 2008
Collection Audace : juillet 2008
Collection Audace : Juin 2008
Collection Audace : mai 2008
Ce cadeau-là - Avis +
L’héritière de Cedar Switch - Avis +
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr