Onirik
Collection Azur : février 2010
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le lundi 22 mars 2010.
Editeur : Harlequin

Le célibataire d’Albion House de Sara Craven

JPEG - 4.7 ko
Le célibataire d’Albion House

Présentation de l’éditeur

Forcée de déménager au plus vite, Tallie accepte avec enthousiasme et soulagement l’offre inattendue de Kit Benedict, un client du café où elle travaille : habiter sa magnifique demeure londonienne pendant son absence. Mais alors qu’elle vient tout juste de s’installer à Albion House, Tallie a la désagréable surprise de voir surgir le frère de Kit, un homme aussi froid que ténébreux qui se révèle être le véritable propriétaire des lieux. Furieux, il ne lui laisse que quelques jours pour faire ses valises et trouver un autre toit...

Avis de Vinou : avis +

Sara Craven est un auteurs confirmés de la collection Azur. Depuis deux décennies, elle parvient le plus souvent à nous offrir de bonnes romances un peu torturées où souvent se confrontent la jeune fille naïve et le milliardaire plus âgé, autoritaire et dominateur. Ici, nous nous laissons une fois de plus prendre à ce jeu, grâce surtout au rythme alerte et aux péripéties incessantes. Nous suivons ces rebondissements avec une réelle attention même si au final, tout cela n’a rien d’innovant ou même une once d’originalité. Voici un divertissement agréable notamment grâce à nos deux héros attachants.


Une union sur contrat de Maggie Cox

JPEG - 4.8 ko
Une union sur contrat

Présentation de l’éditeur

Alors qu’elle se tient d’ordinaire prudemment à l’écart des hommes, Sabrina se surprend à accepter l’invitation à dîner de Javier D’Alessandro, un séduisant homme d’affaires argentin de passage à Londres, qu’elle a rencontré quelques jours plus tôt à l’agence de voyage qu’elle dirige. Il faut dire que Javier est le plus bel homme qu’elle ait jamais vu... Mais Sabrina tombe des nues lorsque, à la fin du dîner, il lui propose de l’épouser ! Bien sûr, il ne prétend pas l’aimer : ce mariage serait pour lui le moyen d’adopter plus facilement sa nièce Angelina, désormais orpheline. D’abord réticente, Sabrina finit par dire oui. Par compassion pour la fillette, seule au monde, mais aussi parce que Javier est loin de la laisser indifférente...

Avis de Vinou : avis +

Ah ! Le fameux milliardaire latin... ici argentin, machisme mais avec un coeur, bien évidemment ! Maggie Cox soigne la relation explosive entre les deux héros. De la colère, nous passons bien évidemment à la passion, assez débridée ici. Si Sabrina prend tous les gestes que l’on a envers elle comme des attaques personnelles ou comme un signe qu’elle est incapable d’agir seule, Javier, lui, cache difficilement son caractère intransigeant. S’enchaînent malentendus, problèmes de communication et petites victoires douce-amères. Maggie Cox a une écriture vive et nerveuse, ce qui retient notre attention jusqu’au bout. Sympathique !


Passion pour un milliardaire de Lynne Graham

JPEG - 5.1 ko
Passion pour un milliardaire

Présentation de l’éditeur

Accablée, Abby apprend que son frère a volé de l’argent pour assouvir sa passion du jeu, mettant ainsi en péril l’entreprise familiale et la sécurité des siens. Comment, à présent, éviter la ruine et la honte à sa belle-sœur et à ses neveux, qu’elle aime tendrement ? Une seule personne, peut-être, pourrait l’aider : Nikolaï Arlov, le richissime homme d’affaires russe qui la courtise depuis qu’elle a fait sa connaissance à un gala de charité. Mais si elle se risque à demander de l’aide à cet homme qui la trouble infiniment, ne va-t-il pas la prendre pour une femme vénale et la mépriser ?

Avis de Francesca : avis +/-

Après le riche armateur grec, voici le temps du milliardaire russe, mais toujours séduisant, impitoyable en affaires et très amoureux d’une jeune et belle femme. Le début du roman surprend pour les inconditionnelles de Lynne Graham lorsqu’on apprend que l’héroïne a été mariée, mais heureusement, tout revient dans l’ordre rapidement, et on peut se replonger dans une histoire archi-connue mais toujours délicieuse.

Le seul point faible tient de l’intrigue qui est liée au premier tome et qui n’est abordée que vers la fin du récit, avec un dénouement trop rapide pour être intéressant.

Le troisième roman qui sortira le 1er mars mettra en scène un aristocrate espagnol qui fera certainement tourner la tête d’une nouvelle innocente et permettra de fermer la boucle de cette trilogie.


Amoureuse de son patron de Lindsay Armstrong

JPEG - 6.3 ko
Amoureuse de son patron

Présentation de l’éditeur

A peine revenue d’un séjour à la montagne, Alexandra apprend qu’il lui faut se rendre dans les locaux de Goodwin Minerais, pour y servir d’interprète au P.-D.G. Déjà contrariée qu’on lui impose ce travail alors qu’elle est toujours en vacances, elle est atterrée lorsqu’elle découvre, une fois sur place, la vraie nature de sa mission.

Car non seulement Max Goodwin exige,qu’elle l’accompagne à de nombreux dîners professionnels, mais aussi qu’elle change totalement de look avant de travailler pour lui. Aura-t-elle la patience de supporter les façons despotiques de cet homme et, surtout, la force de lui cacher l’attirance qu’elle éprouve pour lui, malgré elle ?

Avis de GaëlleB : avis -

De deux choses l’une, soit on nous propose un roman mettant en scène les amours tourmentés d’un patron et sa subalterne, soit un roman dont l’intrigue tourne autour d’un enfant.

C’est la première solution qui est retenue ici, si l’on en croit le résumé qui nous est donné. On s’attend à une grande passion entre un riche industriel et sa très compétente collaboratrice mais tel n’est pas le cas. Si l’on excepte la virginité et l’extrême jeunesse de la jeune femme, on découvre avec stupeur que celle-ci passe très rapidement du statut d’interprète de talent à celui de nounou du fils illégitime de monsieur. Ce mélange des genres n’est guère heureux et ennuie profondément.


Fiche technique

Format : poche
Pages : 151
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1er février 2010
Prix : 3,85€


A lire aussi sur Onirik

Collection Azur : septembre 2016
Collection Azur : mars 2016
Collection Azur : juin 2016
Collection Azur : mai 2016
Collection Azur : février 2016
Collection Azur : décembre 2015
Collection Azur : novembre 2015
Collection Azur : août 2015
Collection Azur : juillet 2015
Collection Azur : juin 2015
Collection Azur : avril 2015
Collection Azur : mai 2015
Collection Azur : novembre 2014
Collection Azur : septembre 2014
Collection Azur : octobre 2014
Collection Azur : mai 2014
Collection Azur : août 2014
Collection Azur : juillet 2014
Collection Azur : avril 2014
Collection Azur : mars 2014
Collection Azur : octobre 2013
Collection Azur : janvier 2014
Collection Azur : décembre 2013
Collection Azur : août 2013
Collection Azur : novembre 2013
Collection Azur : septembre 2013
Collection Azur : juillet 2013
Collection Azur : juin 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : avril 2013
Collection Azur : mars 2013
Collection Azur : mai 2013
Collection Azur : février 2013
Collection Azur : janvier 2013
Collection Azur : novembre 2012
Collection Azur : décembre 2012
Collection Azur : septembre 2012
Collection Azur : août 2012
Collection Azur : octobre 2012
Collection Azur : juin 2012
Collection Azur : mai 2012
Collection Azur : juillet 2012
Collection Azur : mars 2012
Collection Azur : février 2012
Collection Azur : janvier 2012
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : décembre 2011
Collection Azur : octobre 2011
Collection Azur : septembre 2011
Collection Azur : novembre 2011
Collection Azur : août 2011
Collection Azur : juin 2011
Collection Azur : mai 2011
Collection Azur : février 2011
Collection Azur : mars 2011
Collection Azur : octobre 2010
Collection Azur : novembre 2010
Collection Azur : janvier 2011
Collection Azur : août 2010
Collection Azur : mai 2010
Collection Azur : septembre 2010
Collection Azur : juin 2010
Collection Azur : juillet 2010
Collection Azur : avril 2010
Collection Azur : mars 2010
Collection Azur : janvier 2010
Collection Azur : décembre 2009
Collection Azur : novembre 2009
Collection Azur : octobre 2009
Collection Azur : septembre 2009
Collection Azur : juillet 2009
Collection Azur : juin 2009
Collection Azur : mai 2009
Collection Azur : avril 2009
Collection Azur : février 2009
Collection Azur : mars 2009
Collection Azur : janvier 2009
Collection Azur : décembre 2008
Collection Azur : novembre 2008
Collection Azur : octobre 2008
Collection Azur : août 2008
Collection Azur : juin 2008
Collection Azur : juillet 2008
Collection Azur : mai 2008
L'auteur Francesca
Son site : Le monde de Francesca
Sa fiche
L'auteur Gaëlleb
Son site :
Sa fiche
L'auteur Vinou
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr